45 555 Avis BD |19 699 Albums BD | 7 783 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le prince aux deux visages
 

Garulfo, tome 3 : Le prince aux deux visages

 
 

Résumé

Garulfo, tome 3 : Le prince aux deux visagesAfin d'acceder au résumé de Garulfo, tome 3 : Le prince aux deux visages, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Garulfo, tome 3 : Le prince aux deux visagesCet ouvrage est le troisième tome de la série, et c'est toujours aussi bien! C'est vraiment la première impression que j'ai eu en achevant cette merveilleuse bd !

On est parfaitement dans la continuité de l'histoire, mais ce n'est plus les mésaventures de Garulfo mais aussi celles du prince Romuald et de la princesse Héphylie que l'on suit dans ce nouveau tome. Et le fait qu'on découvre les aventures de trois personnages et plus rajoute beaucoup de piment à l'histoire originale !! Mais Ayroles n'est pas un piètre scénariste, loin de là, et il construit ces différentes aventures de façon magistrale et rancobolesque!! Digne d'un maestro de renommé mondiale qui manie les plus grand orchestres philarmoniques!

Et pour effectuer cette tâche difficile où il s'en sort avec tous les honneurs, il est secondé par un illustrateur qui excelle lui aussi dans son domaine! D'accord, les illustrations en elles-même ne sont pas mal, mais pas de quoi fouetter un chat, à première vue. Pourtant, les personages qu'il dessine sont tellement bien personnalisés que les dessins collent on ne peut mieux! L'utilisations des couleurs claires rend cette bd encore plus euphorique! Et lors des scènes ramcobolesque , Maîorana nous présente des vignettes sans fautes, ca fourmille de détails tous plus amusants que les autres!

En un point : courez lire Garulfo, rire assuré!


Chronique rédigée par gwenn le 01/02/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,36
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.46
Dépôt légal : Mai 1997

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Garulfo, tome 3 : Le prince aux deux visages, lui attribuant une note moyenne de 4,46/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 5 2018
   

Pour moi le meilleur de la série ! Les références à différents contes se multiplient, l'aventure est complètement relancée par rapport au premier diptyque. Les dessins sont encore plus aboutis qu'auparavant et le texte toujours de qualité.

31 3 2018
   

Ce tome 3 est une vraie réussite. Le scénariste arrive à trouver de nouvelles idées après un premier diptyque qui se suffisait à lui-même.
C'est maintenant le tour du prince Romuald de se transformer en grenouille. Les rôles sont inversés et on comprend tardivement le tour de passe passe de la vilaine sorcière.
Le ton est toujours aussi juste, alliant l'humour sur fond de conte. Ainsi, on retrouvera un peu du petit poucet, un peu de cendrillon, un peu de blanche neige, tout cela virant légèrement à la parodie.
C'est fin, c'est bien raconté, c'est joliment exécuté. J'en redemande.

6 7 2010
   

Après la déception (ou la fin de surprise) du tome 2, ou je me demandais comment les auteurs allait rebondir sur ce diptyque, et je suis surpris par cet excellent tome 3.

On découvre de nouveaux personnages, toute l'action se passe très vite, et on retrouve avec joie les anciens. On est embarqué dans une nouvelle quête. Les auteurs nous trimballent de scènes en scènes, et on se laisse guider, du rêve et du suspens plein les yeux : cette série est magique.
On adore détester Romuald, on aime le voir se faire maltraiter, on aime tous ces personnages hauts en couleurs et la tournure des évènements.
Le dessin de Maïorana a grandement évolué depuis le premier tome, on passe de : "passable" à "très jolie".
Je recommande la série car j'adore et je suis impatient de lire la suite (l)(l)(l) !

23 1 2010
   

Les pirouettes scénaristiques sont un peu tirées par les cheveux mais je veux bien reconnaitre que ce tome m’a réconcilié avec la série qui reprend une tournure distrayante. Romuald et Garulfo, c’est un peu respectivement De Funès et Bourvil dans « la grande vadrouille ». Une recette peu innovante mais qui conserve son charme et son efficacité.
Même s’il reste égal à lui-même, je trouve au contraire le dessin de plus en plus quelconque, je n’avais jamais expérimenté et éprouvé une telle lassitude auparavant. Il manque de toute évidence de détails dans les paysages. Il est, en outre, toujours mis aussi peu en valeur par la colorisation. Je pense ici aux arrières plans des foules d’un bleu disgracieux.
En espérant que la suite reste dans la veine de ce tome pour ne pas rendre la série trop cahotique.

4 4 2009
   

Encore une fois, c'est le mot "ingéniosité" qui me vient à l'esprit pour décrire cet album. Quel talent pour relancer l'histoire qui semblait se clore définitivement au tome précédent. La présentation des 3 fées dès le début de l'histoire nous replonge directement dans l'univers des contes, les fondamentaux sont donc respectés. La présentation du prince Romuald, imbu de sa personne et cruel à souhait, sa mutation en batracien au look bien connu et la rencontre avec Garulfo : que de moments savoureux. Quel talent pour donner vie à cette grenouille, à lui accorder des expressions, des postures et des réflexions on ne peut plus humaines. Encore une fois, les auteurs nous proposent une fable, où les références aux contes de notre enfance sont encore un petit plus "Poucet". On sent que c'est une grande vadrouille qui se prépare, Garulfo et Romuald, malgré tout ce qui les oppose, devant faire route ensemble pour retrouver leurs corps respectifs.

Le dessin est parfois emprunté au style manga, avec de grands yeux et parfois même pas de bouche, et ces expressions sur les visages, de la colère à la joie, en passant par l'ahurissement : l'ensemble m'a semblé parfaitement réussi. Les animaux sont magnifiquement représentés et apporte aussi une grande part d'humour : le combat aérien est parfaitement bien vu !

Ce troisième tome s'inscrit parfaitement dans la continuité des deux premiers, qui formaient un seul cycle. Pas de rupture, tout se tient, l'humour continue dans la même veine... Quel talent de scénariste!

safedreams :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
10 6 2006
   

Je préfère le deuxième cycle, beaucoup plus abouti. Des dessins merveilleusement beau. Une grenouille insupportablement adorable. Un histoire sympa et de multiples gags bien couillons, font de ce conte, un chef d'oeuvre à lire et relire éternellement !

26 3 2006
   

Pas d'essoufflement du coté de Ayroles et Maïorana qui réussissent encore une fois à nous emmener dans un univers magique et naïf parsemé d'humour et de tendresse ( si, si ;-) )

Coté scénario, Ayroles allie avec souplesse intrigue et humour.
L'intrigue, car, innocemment, il nous amène à réfléchir et à essayer de comprendre le destin de Garulfo et du prince Romuald. Pas besoin d'explications inutiles, Ayroles sait comment manier une histoire pour la rendre crédible et obnubilante.

Toujours aussi originale, l'histoire est sacrément bien trouvée!
L'humour est simple, et rend le scénario léger et frais!
Pas besoin de se prendre la tête pour lire cette bd, elle détend plus qu'autre chose et nous ouvre des portes vers un autre monde.

Le graphisme ne change visiblement pas, les couleurs restent vives et les traits toujours aussi fins !

Un troisième tome à lire!

24 8 2005
   

Après les péripéties des deux premiers tomes, Garulfo avait bien compris qu’il n’avait rien à envier aux humains et c’est heureux d’être redevenu batracien, qu’il profitait des journées auprès de sa bien-aimée. Malheureusement pour lui, en magie comme en physique, rien ne se crée et rien ne se perd. Afin de maintenir cet équilibre, lorsque Garulfo est devenu humain, il y a donc un humain qui c’est retrouvé grenouille et pas n’importe quel humain, mais l’orgueilleux et égoïste prince Romuald.

Et si Garulfo a bien compris la leçon de sa transformation, le jeune prince, lui, n’a pas changé. C’est pourquoi la sorcière décide de le retransformer en batracien au grand damne de Garulfo, qui se retrouve de nouveau humain, mais cette fois sans en avoir eu envie.

Le fait que les deux protagonistes se rencontrent et décident de faire chemin ensemble donne plus de piment à l’histoire car on retrouve non seulement notre Garulfo en humain comme dans les tomes précédents, mais également son corps de grenouille habité par ce prince abjecte et les scènes qui en découlent sont souvent hilarantes.

Cette nouvelle métamorphose a pour mérite de relancer cette série de façon originale et surprenante. Garulfo commence ainsi une toute nouvelle aventure et pourtant ce tome reste indissociable du premier cycle. Ajoutez à cela des allusions à plusieurs autres contes (petit Poucet, Blanche Neige, etc.) habilement entremêlées à celui-ci, quelques rebondissements surprenants et des bonnes doses d’humour et vous ne pouvez qu’applaudir la créativité du scénariste.

11 2 2003
   

Et hop comme dirait notre ami Achille Talon...
L'aventure continu, le phénomène Umpty-Dumpty prend ici toute son ampleur. On n'imagine pas à quel point l'histoire tourne à l'inimaginable!!
Partant sur un principe Alchimiste, rien ne se perd-rien ne se créé-tout se transforme, (principe a adopter comme philo de base!), les auteurs on donné une autre dimension dans leur propre univers!
La capacité qu'ils ont eu à relier entre eux des contes différents pour leur donner une trame commune et une vie pleine de rebondissement (encore une grenouille!) m'a tout simplement époustouflé.
Une autre aventure commence ici, et pourtant elle est indissociable de la première...
Garulfo est une bd fabuleuse et insolite qui prend racine dans le classique et vous enlève loin dans l'univers d'enfance perdue...
Je suis sous le charme, le dessin est toujours fidèle à l'ambiance et au caractère de l'histoire.
définitivement culte... Je la conseille au petit comme au grand...

12 9 2002
   

Le précédent tome de Garulfo, "De mal en pis", semblait clore l'histoire rocambolesque d'un batracien transformé en prince. Mais le succès mérité de la série et la volonté des auteurs de poursuivre leur fructueuse colaboration a donné naissance à une nouvelle intrigue étroitement liée aux deux premiers volumes. On découvre en effet que le corps dans lequel s'est incarné Garulfo appartenait à un prince orgueilleux et méchant comme une teigne qui, au moment même où la grenouille s'était faite homme, s'est retrouvé dans le corps du batracien. On assiste donc à cette nouvelle métamorphose et aux situations aventureuses qui en découlent, jusqu'à ce que Garulfo et le prince Romuald se rencontrent. Pour mettre fin à leur malédiction, il faut que la princesse Héphylie donne un baiser au prince Romuald.. sous sa forme de grenouille !
L'idée de relance est bien trouvée et surtout bien mise en scène. L'album est un peu moins bon que les deux premiers (qui étaient excellents) mais reste enthousiasmant et d'une drôlerie à toute épreuve. Maïorana a un réel talent comique et manipule si bien les visages et les expressions de ses personnages que certaines cases sont absolument irrésistibles. Ayroles est décidément un scénariste avec lequel il faut désormais compter : les textes sont particulièrement soignés et les situations comiques sont inventives et percutantes.
Voilà donc une prolongation de qualité qui permet de retrouver avec jubilation les personnages imaginés par Ayroles. Ne vous en privez pas, vos zygomatiques vous remercieront.

16 3 2002
   

Et nous voilà relancer dans un cycle d'histoire complètement délirante ! Et cette suite est à la hauteur, j'dore les situations que Ayroles met en place ! Et ce retournement de situation parfait ! L'humour est très présente ! Et c'est très bin, ce qui permet de ne pas se prendre trop la tête, c'est vraiment agréable à lire...le rythme y est !
Les dessins, avec des traits très fins, sont vraiment très jolies, en tout cas moi j'adore ! Les couleurs sont bien sympathiques et collent bien à l'univers de Garulfo, les princesses etc...