46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 4 : La mer, la liberté
 

Fulù, tome 4 : La mer, la liberté

 
 

Résumé

Fulù, tome 4 : La mer, la libertéAfin d'acceder au résumé de Fulù, tome 4 : La mer, la liberté, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fulù, tome 4 : La mer, la libertéce tome est égal aux 3 premiers. le scénario se dévoile gentiment et le suspens n'est pas réellement intense. Mais ça se laisse lire facilement. On se prend d'affection pour cette jeune femme à qui la vie réserve beaucoup de surprises bonnes et mauvaises !

Le trait s'assure, mais reste assez simple dans l'ensemble. Il y a toujours cette petite inégalité au niveau des personnages. La couleur qui n'est pas assez nuancée est plus chaude qu'au début.

En bref, ce n'est certe pas du grand art, mais ce livre mérite au moins deux lectures (à condition d'avoir aprécier un minimum la première lecture!)

not a must... but read it...


Chronique rédigée par Bomba le 17/04/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 136 (94,44 %)
  • 2 (1,39 %)
  • 6 (4,17 %)
  • Total : 144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,02 13,02 13,02
Acheter d'occasion : 2,87
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Aout 1991

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Fulù, tome 4 : La mer, la liberté, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 4 2007
   

La course de Fulù se poursuit et elle essaye d'atteindre la mer. Son but, rejoindre son pays de naissance, son pays d'origine, l'Afrique. Mais en même temps, elle va accoucher d'une enfant, issu de son union avec Bonde malheureusement tué par les Portugais.
Cette histoire prend une ampleur dramatique intense, et on vit l'horreur de l'esclavage qui a réduit ces hommes et ces femmes d'Afrique à l'état de rien. C'est très dur et les dessins font passer des instants d'émotions intenses. J'ai notamment été impressionné au moment de la mise au monde du bébé, ou la jeune femme seule doit tout assumer. Et là, chapeau, c'est fort. Puis l'histoire va continuer et de nouveau, ses pouvoirs vont lui permettre de tourner à son avantage des marins qui sinon l'auraient bien tuée ou pire. Elle va donc embarquée sur un voilier qui la ramènera vers les côtes africaines. Et là, le dessin va illuminé une belle aventure maritime, et malgré ses défauts, nous enchanter dans cette folle aventure ou d'autres seraient déjà mort.