45 008 Avis BD |19 394 Albums BD | 7 695 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 6

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 6Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 6, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 6Ce sixième tome est vraiment très riche en révélations.

Tout d’abord, il nous permet de connaître l’enfance d’Al et Ed. C’est vraiment prenant, très bien construit, avec un très bon rythme. Ca doit être le premier tome que je lis aussi avidement malgré le fait que je connaisse déjà l’histoire avec l’anime. Et puis, il y a aussi des choses qui n’était pas montré exactement de la même façon dans l’anime, alors, c’est vraiment intéressant. Et puis, encore une fois, Hiromu Arakawa mêle des passages drôles à des passages effrayants et surtout à d’autres vraiment tristes. On est vraiment attaché à ses deux garçons si fort et si faibles en même temps ! Et puis, le passage dans l’île nous montre également leur innocence et c’est touchant !

Ce tome nous donne également l’occasion de mieux connaître le colonel Mustang, l’armée et surtout les alchimistes d’état ! Pour moi, la deuxième partie est vraiment intéressante parce qu’elle diffère un peu de l’anime, même si la conclusion en est la même. Et puis, l’histoire avec cette fameuse porte est également traitée différemment. Comme l’anime et le manga doivent bientôt avoir une histoire différente, j’ai hâte d’y être et je trouve qu’on commence à avoir des éléments qui permette de voir les choses différemment !

Bref, un tome basé sur l’enfance des deux héros, avec moins d’épreuves mais autant d’aventures pour Ed et Al !


Chronique rédigée par Cha le 28/05/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 2,61
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.93
Dépôt légal : Avril 2006

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 6, lui attribuant une note moyenne de 3,93/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

20 3 2017
   

Encore un tome bien plaisant. On retrouve la narration simple et le style léger qui caractérise la série, la lecture s’en trouve toujours aussi simple et sans prise de tête. Côté scénario, ce tome est intéressant puisqu’il fait toute la lumière sur le passé des deux frères : comment ils sont devenus alchimistes et pourquoi, comment ils se sont retrouvés dans l’état dans lequel ils sont actuellement.

Toutes ses explications se tiennent bien et ne sont en aucun cas rébarbatives comme cela aurait pu l’être.

Content de voir que l’auteur semble vouloir nous raconter quelques choses de plus ambitieux que les premiers tomes qui partaient dans tous les sens sans guère d’explications. Je n’en oublie pas pour autant que ça fait maintenant deux tomes qu’on a perdu le fil de la trame principale. Nous avons perdu à la fois les méchants, mais aussi les gentils et la recherche de la pierre philosophale. Va falloir recoller les morceaux à un moment donné. Peut-être dans le prochain tome, qui sait ?

19 9 2016
   

C’est le tome que j’attendais depuis le début de la série : en visitant le passé d’Edward et d’Alphonse, depuis leur prise en main par leur maître alchimiste, jusqu’à leur recrutement par l’armée, en passant par le drame qui les a bouleversé autant dans leur âme que dans leur chair, le scénariste donne une légitimité à tout ce qui a été dit jusque-là. Le passé vient expliquer ce présent, et vient donner un éclairage a posteriori de ces aventures et de ces relations dans lesquelles on était tombé un par hasard, tentant difficilement d’expliquer tel ou tel élément. Surtout, en donnant une réalité visuelle à l’expérience alchimiste qui a mal tourné, et en pleine cohérence avec le discours selon lequel le principe de l’alchimie repose sur la destruction nécessaire à toute création, il apparaît qu’Alphonse, présenté jusque-là comme étant le plus jeune et le moins expérimenté des deux frères, est certainement détenteur d’une vérité plus grande que celle d’Edward.

Bref, dans cet album, le scénariste se pose pour donner un vrai passé à nos protagonistes, des fondations solides sur lesquelles pourra s’appuyer la série. Ce qui sembler être une succession de péripéties gagne ici en stabilité, même si, pour ce faire, il a bien fallu faire une « pause » dans le déroulé du scénario autour de la recherche de la pierre philosophale. Si j’ai certainement du mal à m’identifier à ces gamins, nul doute que des lecteurs plus jeunes y trouveront pleinement leur compte, d’autant que l’histoire gagne en rigueur et en profondeur.

24 12 2010
   

Wouaah un excellent tome !

On revient sur tout le passé des frères Elric. Toit d'abord le début de leur entrainement/apprentissage chez leur maître Izumi (enfin, ils vont d'abord passer un mois sur une île déserte). Puis ils vont revenir chez eux, retrouver leurs amis et voisins, mais, on va assister à la scène le plus sombre et la plus traumatisante du manga ; les deux frères vont tenter la transmutation humaine (ce qui va engendrer les conséquences tragiques que le lecteur connaît). Nous (les lecteurs), le savions déjà, mais nous ne connaissions pas la façon dont tout cela c'est passé. C'est très noir, mais très instructif pour l'univers du manga. Puis on va assisté à l'examen d'Edward pour devenir Alchimiste d'état. Enfin, le flash-back prend fin, pour faire un petit peu avancer l'intrigue principale.

Bref, le scénario de ce tome est en béton, c'est le plus réussi depuis le début de la série, et malgré ce long flash-back, on avance considérablement dans la série. Le tout est très cohérent, très intelligemment mené, et donne une dimension autre (de meilleur qualité du moins), par rapport aux autres shônens, de base dirions-nous.

Le graphisme, lui, est toujours excellent, épuré mais bien fait, un vrai délice ce volume.

Voilà, j'ai finis les 6 premiers tomes qu'ont m'a prêtés, maintenant, j'ai hâte d'avoir la suite entre les mains... Tout ce suspens pour un aussi bon manga, c'est insoutenable.. :) !

15 2 2010
   

La couverture nous en informe de suite, ce volume sera concentré sur le passé des héros. C'est donc tout naturellement que l'on continue sur le flashback qui avait commencer dans le tome précedent. Suite à quelques péripéties, ils se retrouvent donc sur une petite île isolée du reste du monde.

Une partie sympatique et efficasse. Ce petit exercice de survie nous permet de mieux connaître les héros et surtout de pouvoir vraiment découvrir le petit alphonse. un mois passé, ceux ci retournent auprès de leurs maître prêt à leur enseigner ces plus profonds secrets. Ils auront vite fait d'apprendre l'alchimie mais n'atteindront pas la puissance de leur maître capable de transmuter rien qu'avec ces mains, sans utiliser de pentacle, cela ne vous rappelle t'il rien ?

La suite est beaucoup plus sombre et surtout très mysterieuse. En effet, l'heure de l'accident dont on nous parle depuis la première page de l'oeuvre est arrivé et va nous être révelé en totalité. Mais cette accident fut en réalité bien plus étrange que ce que l'on aurait pu penser et un nouveau mystére vient s'ajouter : La Vérité. J'ai trouvé cette partie très interessante même si presque incompréhensible pour le moment. Mais c'est voulu, bien entendu.

La fin du flashback concerne le passage de l'examen pour alchimiste d'êtat où l'on peut voir de loin que ce cher King Bradley n'est pas qu'un simple militaire. Le flashback terminé, on retrouve les héros décidé à comprendre ce qu'est vraiment cette Vérité mais retrouve finalement face à un bien étrange ennemi controlé par un autre qui posséde un tatouage maintenant bien connu. L'action arrive à grand pas.

Un très bon volume qui m'a vraiment plu, le récit concernant les deux frères est vraiment passionnant et plutôt mélancolique. Je me suis vraiment surpris à aimer ces deux gosses, d'habitude les héros de shonen sont toujours des gamins bruyant et enervant. Mais ici, ils possédent vraiment une âme, avec des doutes, des remords et de véritables sentiments. On est loin d'un Naruto et de son amitier pitoresque...

22 4 2009
   

Un tome flash back revenant sur la formation des frères Elric auprès de leur maître, assez effrayant, mais très loin des classiques du genre, on revient ensuite sur les évènements qui ont suivi la tentative de transmutation humaine sur leur mère, et on va jusqu’à leur première rencontre avec les militaires et l’examen de Ed pour devenir alchimiste d’état... entre temps on a des révélations, des explications... c'est tout simplement passionnant car c'est bien l'une des choses que j'avais le plus envie de voir, aucun moment d'ennui !
Seul le dernier chapitre revient dans le présent où les frères Elric retrouvent un homoncumlus... pour le moment je colle encore à l’histoire développé par l’animé, malgré quelques différences notables, mais cela ne vas pas durer car ça change à partir du tome 8 !
Le dessin est comme dans le tome précèdent, beau mais les personnages sont comme figés et ça me dérange un peu, car en plus le trait est un peu trop droit à mon goût.

14 6 2006
   

Un tome vraiment intéressant qui commence enfin à marquer la séparation entre l'anime et le manga. Si je m'étais arrêté d'aviser cette série, c'était uniquement parce que je n'arrivais pas à juger correctement le manga sans voir l'anime ressurgir. Pour ce tome, les choses commencent enfin à changer même si les conclusions, comme l'a déjà dit Cha, restent les même.

Grosse différence, on nous parle déjà de la porte et la relation entre Edward et son maître en devient donc différente. La question de la mémoire d'Al est posée et nous laisse présager de nombreuses questions sur la "vérité" qui se cache derrière cette porte.

Question graphisme, ça reste constent, ça se laisse lire sans forcement impressionner. Ce n'est certainement pas sur ce point là que Arakawa tire la force de ce manga mais ce n'est point moche non plus.

Ce tome relance donc mon intérêt pour cette série car elle commence à s'aventurer sur un chemin différent de celui de l'anime.