44 761 Avis BD |19 300 Albums BD | 7 664 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 5

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 5Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 5, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 5Ce tome est vraiment très sympa à lire, agréable comme tout.

On suit encore une fois les deux frères Elric, accompagnés de Winry. Leur première halte va les mener à Rush Valley où l’on va avoir une drôle de poursuite, à ne pas manquer mais aussi des scènes plus simples, naturelles, qui montre combien la vie peut être belle… Je trouve que dans ce tome, Hiromu Arakawa nous montre beaucoup que même si l’alchimie peut permettre de réaliser de très belles choses, certaines ne sont pas possibles ou d’autres le sont sans l’alchimie. Il faut parfois se contenter de faire les choses comme on le peut, et ainsi, faire plus attention à nos actes que toujours compter sur une source extérieure (l’alchimie ici) pour tout résoudre ! La nature humaine est bien faite et autant profiter de ce qu’elle nous donne !

La rencontre avec le maître d’Ed et Al permet aussi de voir leur enfance, comment ils ont commencé l’alchimie, ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont maintenant. Ca permet de montrer ce qu’ils ont vécu et donc qui ils sont, les fardeaux qu’ils portent…

Et puis, il y a beaucoup de passage assez drôles, où Winry, Ed et/ou Al sont en déformés et on sent bien leur panique face aux évènements qu’ils vivent ! Ils sont bien drôle en tout cas ;)

Bref, un tome agréable à lire…


Chronique rédigée par Cha le 25/05/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 2,61
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Novembre 2005

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 5, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 3 2017
   

Pour le moment je trouve ça réellement bien. On suit avec plaisir les tribulations de nos deux jeunes héros, dont le passé nous est raconté par bribes. On apprend aussi à connaitre l’univers dans lequel ils évoluent, à la fois futuriste et un brin fantasy. Tout cela est très sympathique, d’autant que l’auteur n’a pas l’air de se prendre trop au sérieux et le ton vire souvent à l’humour plutôt qu’au grandiloquent.

Ce que j’apprécie moins, c’est qu’on passe souvent d’un sujet à un autre. Ici nous voilà perdu à Crush Valley, où nos deux jeunes frères vont se retrouver bloqués et vont devoir aider une jeune femme enceinte sur le point d’accoucher. Encore une fois cette aventure est dynamique et donne envie de lire la suite. Mais quid de la pierre philosophale ? Où sont les protagonistes des épisodes précédents ? J’ai encore pour l’instant l’impression d’assister à une quête, mais je me pose encore la question de savoir en quoi elle consiste… ce sera pour bientôt j’espère.

11 9 2016
   

Encore une fois, le ton est enjoué, et encore une fois, on varie les environnements et les personnages. Cette fois-ci, nos héros iront jusqu’à crush vally où ils feront la connaissance de la jeune Paninya et d’un maître en fabrication d’auto-mail, puis se rendront chez le maître d’Edward et Alphonse Elric. Alors que la première parte est menée avec rythme autour notamment d’une course-poursuite puis d’un accouchement, la seconde permet de lever un peu plus le voile sur le passé de nos deux protagonistes : le fait de les voir évoluer enfant apporte une dose de sentimentalisme supplémentaire, d’autant que l’on découvre le jeune Alphonse, sa relation avec son frère Elric, et leur passé douloureux auprès de leur mère. En diversifiant suffisamment les situations, en alternant les séquences action et émotion, l’auteur entretient une jolie et agréable dynamique et l’ensemble ne peut pas être mauvais.

En revanche, je cherche toujours une espèce de trame principale. La recherche de la pierre philosophale est certainement la plus tangible à ce stade, même si on voit mal comment les événements présentés ici permettent aux héros de s’approcher de leur but. Par ailleurs, si je comprends bien, depuis que les deux frères ont perdu leur apparence totalement humaine suite à leur expérience alchimiques, ils ont eu le temps de se faire embaucher comme alchimistes d’état, de revenir plusieurs fois les Rockbell, et de parcourir le monde… sans jamais revenir ne serait-ce qu’une seule fois, voir leur maître ? Je trouve cela un peu gros.

Il y a là-dedans une narration qui fait que l’on ne s’ennuie pas vraiment, les petites histoires qui se succèdent étant plutôt agréables. Mais il me manque l’affirmation d’une vraie trame générale (que sont devenu Scar, Gluttony et les autres ?) pour transformer une succession d’actions sympathiques en épopée prenante.

22 12 2010
   

Un excellent tome.

Alors OK, certains diront que l'intrigue de l'accouchement est bidon, et est juste fait pour rajouter plus de pages. Mais moi, j'ai adoré suivre nos héros à Rush Valley, découvrir une nouvelle ville avec ses habitants atypiques (qui ont tous des auto-mails -différent- ou qui sont mécaniciens), je me suis amusé à voir Ed' gagné au bras de fers, puis poursuivre une voleuse, et enfin le moment de l'accouchement, c'est dramatique, mais drôle, et ça fait aussi un lien (réussi) avec l'alchimie. Donc pour moi, c'est loin d'être un chapitre bateau, certes il ne fait pas trop avancé l'histoire, mais il est réussi.
Et puis la seconde partie est très intéressante aussi découvrir les origines de l'ambition des deux frères, leurs envies de devenir alchimiste, toute leur enfance quoi : ça c'est intéréssant et ça fait aussi avancer l'histoire... J'ai hâte de lire la suite de leur entraînement lorsqu'ils étaient enfant. Car il faut bien dire que jusqu'à présent, les motivations des frères n'avaient été que survolées.

Le dessin c'est encore affiné, c'est très joli, et le super-deformed passe mieux. Les pages bonus sont très drôles aussi.

Le meilleur tome de la série pour l'instant.

15 2 2010
   

Cinquiéme tome, la couverture est toujours aussi fade, c'est bien dommage car les personnages sont bons et mériteraient une bonne pose.

Ce volume m'a plutôt déçu, l'arrivé des héros à Rush Valley prévoyait déjà quelque chose de moyen mais je ne m'en faisait pas trop vu que l'auteur savait toujours maîtrisé parfaitement sa narration quelque soit la situation et l'endroit. Mais ici, c'est à dire dans la première parti du volume, je me suis ennuyé. L'intrigue n'avance guère, on se demande un peu pourquoi on s'est arrêter là si ce n'est faire plaisir à Winry, dailleurs ici, un peu plus dévelloper. Mais c'est long, on apprend rien et l'intrigue n'interresse pas. Je dois dire que c'est bien dommage, mais heureusement la suite rehausse le niveau.

Enfin arrivé à Dublith, résidence du maître des frères Elric, l'intrigue redevient ce qu'elle était, c'est à dire passionnante. Izumi, le maître des héros est un personnage sympatique et plutôt charismatique. L'auteur fait de bon personnages de chaques sexes et ceci n'est pas donné à tout le monde, dailleurs il y a autant de personnages féminins que masculins.
Enfin bon, les retrouvailles permettront l'introduction d'un flashback concernant les héros qui continuera dans le tome suivant. Il faut dire que finalement, on ne connaît presque rien de ces jeunes hommes.

Un volume qui commence plutôt mal avec une intrigue dispensable qui ennuie rapidement et qui prend tout de même une bonne moitier du bouquin. La suite réhausse le niveau et se raccroche à l'intrigue principal et son scénario passionant. La suite je vous prie !

22 4 2009
   

Un très léger temps mort avec ce tome (car je ne me suis pas du tout ennué), les frères Elric s’éloignent un peu de la recherche de la pierre philosophale, et une grande partie du tom est consacré à Winry qui de son coté essaie vraiment de tout faire pour aider ses amis... ça me change un peu et ce n’est pas désagréable... surtout que Winry est un personnage auquel on s'attache facilement.
Et au final, les fameux Frères Elric décident de retourner voir leur ancien maître, de nouveaux personnages charismatiques sont donc introduits et je m’en réjouie ! Je finis sur un flash-back me délivrant des infos sur la jeunesse de Ed et Al... c'est vraiment intéressant car c'est vraiment l'un des points sombres de la série, la jeunesse des deux héros, et ça fait vraiment du bien d'en savoir plus.
Le dessin est bien, mais j'ai tout de même l'impression qu'il manque une petite dose de mouvements aux personnages, j'ai l'impression qu'ils sont figés, donc ça ne passe pas très bien.
Pas un tome exceptionnel par rapport aux précédents mais cela reste un très bon tome tout de même !