45 927 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 4

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 4Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 4, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 4Quatrième tome de cette série phare, il démarre sur les chapeaux de roues ! En effet, on se retrouve directement dans le combat qui oppose Ed aux homoncules Envy et Lust !

Ce tome fait évoluer la relation entre les deux frères et on comprend de mieux en mieux pourquoi ils sont si proches et combien ils tiennent l’un à l’autre. Les doutes éprouvés par Alphonse sont vraiment très tristes et nous rappellent que ce n’est qu’un enfant malgré cette gigantesque armure. C’est aussi l’occasion de revoir la petite Winry qui sait bien profiter des erreurs d’Ed pour ne pas montrer les siennes ! Elle est vraiment très forte !

L’histoire continue et avance d’ailleurs assez vite dans ce tome. Le lieutenant-colonel Hugues semble être sur une piste et on aimerait bien savoir à quoi il pense. Derrière son côté ma petite fille chérie dont il n’arrête pas de parler, il bosse finalement beaucoup et semble le premier à déranger…

Au niveau du dessin, je trouve les traits des personnages un peu moins fin, plus rond, surtout celui du colonel Mustang. C’est dommage. Mais bon, je suis peut être un peu trop marquée par l’anime.

Un dernier mot sur l’histoire bonus : géniale ! Elle m’avait vraiment fait rire dans l’anime et c’est encore le cas ! Le lieutenant Hawkeye est la meilleure ! Et le petit chien est vraiment trop mignon ;)

Bref, encore un très bon tome, des personnages auxquels on s’accroche, une histoire qui tient la route et qui nous tient en haleine ! Dépêchez vous de la lire !


Chronique rédigée par Cha le 19/01/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.57
Dépôt légal : Septembre 2005

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 4, lui attribuant une note moyenne de 3,57/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 2 2017
   

Encore une fois je suis assez séduit par cette série. Pourtant elle n’a rien d’extraordinaire, le dessin n’est pas de haute volée et l’histoire ne révolutionnera pas la bande dessinée. Mais, pour un manga, je trouve que le scénario se suit bien et que l’univers développé par l’auteur est séduisant. Dans ce tome, nos deux héros se remettent une nouvelle fois de leurs blessures, qu’elles soient physiques ou psychologiques. On assiste avec une certaine empathie aux retrouvailles des deux frères, qui ont visiblement des choses à se dire. On est loin d’un certain côté pathos, il y a toujours des petits dessins pour tourner la chose en dérision, avec humour, qu’on appréciera ou pas.

La suite du tome est plus grave, avec des événements assez violents et une baston finale qui remet un peu d’action et de rythme.

Je verrais d'un bon œil qu'on veuille bien nous détailler un peu plus le groupe ennemi, car je ne vois ni le pourquoi du comment et ça pourrait finir par m'agacer.

Encore une fois : rien de transcendant mais une bonne petite série qui se lit facilement et qui m’a procuré un bon petit moment de lecture (pour le moment)

11 9 2016
   

On ouvre ce tome sur la fin du combat que menaient Alphonse et Edward. Alors que l’on pouvait s’attendre à ce que l’arrivée de Envy et Lust vienne apporter une dose de supplémentaire, ces deux personnages s’en vont comme aussi rapidement qu’ils sont apparus et encore une fois, j’ai l’impression de personnages survolés : on a bien compris maintenant qu’un autre groupe, qui s’oppose aux alchimistes d’état, en veulent à Edward et à la pierre philosophale et il serait temps maintenant de creuse un peu plus ce point ! De la même façon, on repasse rapidement sur d’autres personnages, comme Scar ou cet autre qui est emprisonné : encore une fois, on a cette impression un peu frustrante que l’auteur en dit trop ou pas assez, et on se demande s’il ne se constitue pas une réserve de personnages, juste au cas où…

Pour autant, il y a quelques éléments intéressants dans cet ouvrage : le trouble dans lequel est plongé Alphonse en début d’ouvrage, et les quelques images émouvantes autour du Lieutenant Colonel Hughues, apportent un petit plus sentimental là-dedans, alors que le retour de Winry Rockbell apporte le peps nécessaire.

Si l’intrigue n’avance pas véritablement, et si certains passages semblent sous exploités, l’ensemble reste sympathique.

1 9 2012
   

Suite au cliffhanger du tome précédent, le lecteur découvre la suite du combat qui oppose le Full Metal Alchemist à Envy et Lust. Cet affrontement ne tient malheureusement pas toutes ses promesses et se termine un peu en eau de boudins. La première moitié de ce quatrième tome est d'ailleurs moins réussie, avec un héros alité et très peu de choses intéressantes au programme. On a certes droit au retour de la petite Winry Rockbell et à un passage émouvant entre les deux frères Elric, mais rien de vraiment intéressant au niveau de l'intrigue principale.

La deuxième moitié d'album est déjà plus intéressante, grâce aux découvertes et aux déboires du lieutenant-colonel Hugues. La fin de ce passage, en compagnie de sa petite fille, est d'ailleurs particulièrement émouvante.

21 12 2010
   

Un élément qui m’avait marqué dans l’animé, c’est que cette série regorge de personnages, tous classés dans une catégorie. Par exemple si on prend les alchimistes d’états, on se rend compte qu’il y en a pleins de différents, qu’ils ont tous une personnalité et un grade différent, mais ils étaient tous attachants, et beaucoup étaient important pour l’histoire.
Et pour l’instant, on ne retrouvait pas ça dans le manga, jusqu’à ce volume : le tome 4.

Dans ce tome, on s’attache plus aux militaires, car on les voit plus, ils sont plus importants dans l’histoire.
Bon ce tome, il fait moins avancer l’histoire. Il y a un petit côté triste et nostalgique avec Al’ qui doute de son frère. Et la mort d’un personnage très attachant rend ce tome encore plus triste.

On apprend que les deux frères alchimistes vont aller retrouver leur maître. On est curieux de savoir ce qui va se passer.
Bref, le tome est toujours agréable à lire, mais il n’est pas très important pour la série.

Le dessin lui est toujours aussi bon.

15 2 2010
   

Nouveau volume plutôt différent des trois précédents. En effet, hormis une couverture toujours aussi fade annonçant de la castagne, ici point d'action. Et finalement la rencontre des frères Elric face au mystérieux groupe fut de très courte durée et plutôt avare en révelatons. Peu importe le récit continue, toujours sans ennuie, et nos héros se retrouvent donc à l'hopitale, entre doutes et douleurs.

C'est le parfait moment pour confronter les deux frères quant aux récents évenements, une scéne plutôt émouvante, même si vite expédier. Elle permet tout de même de développer encore les héros et de leurs permettent de se souder pour une suite surement riche en difficultés

C'est la suite qui retient surtout l'attention, en effet, une fois l'enquête commencé du côté des alchimistes pour essayer d'élucider le mystére qui lie l'armée à la pierre philosophale et s'être interessait à l'alchimiste d'état Hugues, on découvre le géneral de l'armée, King Bradley. Un personnage bien louche qui cache surement son jeu même s'il paraît sympatique. La suite des évenements arrive comme une bombe, c'est clair je ne m'y attendais pas même si c'était tout de même à prévoir, je ne croyais pas l'auteur capable de faire une telle chose si soudainement, ce n'est que le quatriéme volume après tout.

Un tome donc très émouvant qui finit sur une bréve apparition de Scar que j'apprécie bien. Même si deux défaults m'ont plutôt géné. Le premier concerne donc la confrontation des deux frères, peut être trop vite expedié. Le second concerne l'évenement principal du volume, même si j'ai ressenti quelque chose, l'auteur aurait du plus dévelloper le tout ou alors aurait du tout simplement attendre encore un peu, l'effet n'en aurait été que plus fort.
Voila cela reste un très bon volume, encore une fois.

8 4 2009
   

Une nouvelle fois, que de choses dans ce tome ! Pourtant, l’action est beaucoup moins présente, le rythme est plus posé ici que dans les tomes précédents, et quelque part cela nous permet de souffler un peu ! Et pourtant il s’en passe des choses !
Al est en plein doute, sa mémoire est elle réelle ? Du coup Ed culpabilise, et tous leurs proches, Winry la première... Scar effectue un retour aux sources malgré lui, peut être que cela lui permettra de prendre du recul, et surtout on vit un moment dramatique dans ce tome avec la perte douloureuse d’un personnage vraiment attachant... c’est triste mais cela contribue à renforcer la volonté de certains personnages.
Le dessin est toujours aussi carré même si j'ai noté une petite amélioration au niveau des... cheveux, je sais ça va vous paraître un peu débile mais j'ai vraiment trouvé les cheveux mieux réalisés
Décidément cette série n’arrête pas de me surprendre et de m'emballer !