46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 26

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 26Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 26, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 26Après un petit coup de mou dans le tome précédent, voilà que l’on renoue avec le combat final, celui qui opposera nos héros au père des homonculus. Ce dernier arrive à libérer son pouvoir pour se gorger de toutes les âmes d’Amestris et ainsi devenir l’équivalent d’un dieu. Fortement rythmée, cette confrontation n’oubliera pas de laisser un grand suspense en fin d’ouvrage, tout en développant les théories les plus folles, ainsi que quelques idées ingénieuses, comme ce cercle alchimique composé de l’ombre de l’éclipse de soleil. L’auteur joue avec les concepts qu’il nous a fait maîtriser depuis le début de la série pour nous proposer un combat totalement fou, mais également totalement en cohérence avec l’univers de la série. Chaque personnage trouve sa place, y compris le lecteur, qui se dépêche d’ouvrir le tome suivant pour savoir ce qu’il en est.


Chronique rédigée par gdev le 12/12/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 3112 (74,31 %)
  • 337 (8,05 %)
  • 739 (17,65 %)
  • Total : 4188 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 2,61
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Avril 2011

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 26, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 5 2018
   

Un poil déçu par ce tome, peut être en attendais-je trop. C'est pourtant un tome qui tourne autour de l'affrontement final que nous avons là, donc très rythmé. On n'a pas le temps de s'ennuyer et tout va très vite. De même l'auteur n'oublie pas de refermer des portes, parfois avec des théories particulièrement osées (c'est peut être ça qui m'a décontenancé). Même si je n'adhère pas complétement je dois reconnaître que c'est osé et bien vu.

La fin du tome laisse envisager un final ouvert sur le dernier tome, avec un suspens très manichéen du genre destruction de l'univers ou...pas.

Du coup, il me faut le 27ème tome et je ne l'ai pas sous la main, il va falloir y remédier.