45 514 Avis BD |19 676 Albums BD | 7 778 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 23

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 23Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 23, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Encore un excellent tome dans la bonne continuité de cette excellente série.

Chaque personnage suit son chemin... D'un côté Scar, Elric, Roy Mustang, Hawkeye contre Envy, d'un autre, les subordonnés de Mustang et la première dame, et enfin, les Armstrong contre Sloth.
En sent que la fin de la série n'est pas très loin, tout s'accélère, et si nombres des tomes précédents développaient le background de la série, ici, l'action est plutôt prédominante, ce qui n'est pas forcément un reproche, car Hiromu Arakawa rend ces scènes de combats et d'actions très plaisantes.

De plus, comme depuis de nombreux tomes maintenant, son dessin est bien rodé et très plaisant à regarder, ce volume, comme ceux qui l'entourent, sont très divertissants.


Chronique rédigée par Superjer le 10/02/2013
 
 
Statistiques posteur :
  • 929 (75,90 %)
  • 93 (7,60 %)
  • 202 (16,50 %)
  • Total : 1224 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 12,63
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Avril 2010

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 23, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 4 2018
   

C'est la suite directe du tome précédent. Au programme: Baston, Duels et bagarre qui sentent bon la fin de la série.

Chaque personnage continue son affrontement entamé dans le tome 22. On retiendra particulièrement le colonel Mustang contre Envy, qui aura une fin dans ce tome. J'aime aussi le visuel des homonculus une fois vaincu, je pense que c'est une bonne idée de la part de l'auteur d'avoir trouvé ce visuel. C'est aux antipodes du gros monstres bodybuildé que l'on voit tout au long des combats.

Plein d'action donc, un rythme effréné, ça se lit très vite et on a hâte de connaître la suite.

La fin est proche.

3 12 2016
   

On est désormais pris dans cette action qui nous happe de toutes parts : que ce soit Al et Hohenheim face à Pride, Ed et Scar dans les sous-sols de Central City, ou Armstrong et Mustang dans les rues de la ville, la guerre fait rage. On retrouve les anciens homonculus qui petit à petit quitte la scène. Mais ce n’est pas vraiment rassurant dans la mesure où ceux qui restent absorbent les pouvoirs de ceux qui nous quitte, les rendant d’autant plus indestructibles. L’action est menée tambour battant et encore une fois, les forces se rapprochent un peu plus les unes des autres. Même Izumu revient au centre du récit. Pour l’heure, Olivia et Mustang semblent mener la danse, les forces de Briggs prenant petit à petit le pas sur les forces de Central City, ces dernières prenant au final parti pour Olivia, compte tenu de l’absence, tant physique que morale, de leurs chefs. C’est un tourbillon d’action, l’heure n’est plus vraiment aux révélations et on en prend plein les yeux.