45 657 Avis BD |19 750 Albums BD | 7 797 séries BD
 

Fullmetal Alchemist, tome 19

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 19Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 19, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 19Un tome exceptionnel. Le niveau de FullMetal Alchemist se hausse d'un coup. Avec BEAUCOUP de réponses a de nouvelles questions puisque le principal personnage de ce tome est Van Hohenheim, le père des frères Elrics. Révélations en perspectives! Ajoutons a cela un combat dantesque en milieu de tome ou l'issue est completement imprévisible, la première confrontation Hohenheim contre un Homonculus, et un cliffhanger final qui annonce encore des embuches pour le groupe de Scar...

Bref FullMetal Alchemist c'est toujours aussi puissant et prenant. On dévore ce tome a une vitesse...les dessins s'améliore, et tout les morceaux du puzzle s'enchainent. On en est ettoné de voir que meme sans les personnages phares du manga (Mustang,Hawkeye,Armstrong,Envy...) ça marche toujours autant.
On aimerait toutefois que par la suite l'action se reconcentre autour de ces personnages.

Vivement le tome 20!!!!!!


Chronique rédigée par angous le 11/02/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 16 (100,00 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 6,60
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.38
Dépôt légal : Décembre 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 19, lui attribuant une note moyenne de 4,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 1 2018
   

Exactement comme le tome précédent, celui-ci est à nouveau fort intéressant. Son principal attrait demeure le nombre de révélations.

On découvrira tous les personnages principaux de l'histoire, et chacun aura une réponses à apporter ou une pierre à un édifice qui grandit de tome en tome.

Le plus captivant reste à mon gout le passage sur le père des frères Elric, dont on ne savait pas grand chose jusqu'à présent, mais grâce à un flash back bien utile, l'auteur nous livre des informations sur son compte.

On saura bientôt tout sur les Homonculus et les deux frères pourront alors arriver à leurs fins. La série est maintenant sur de très bons rails et se dirige vers une fin digne de ce nom.

29 10 2016
   

Après le tome précédent, qui marquait l’apparition de Pride, la série n’en finit plus avec toutes ses révélations. La narration équilibrée nous emmènera ainsi ainsi dans des pages pleines d’action, avec un Edward en pleine confrontation avec Kimblee ; d’autres pleines de réflexions, avec un Mustang qui apprend la nature de Selim Bradley, et surtout, avec quelques flash back historiques, qui lient le destin d’Hohenheim, le père de nos héros, à la création du premier homonculus et à la destruction de Xerxes. Encore une fois, les passages distillés plus tôt dans la série, dont on se demandait à quoi ils pouvaient servir, trouvent ici une grande résonance. On continue du côté de May, Marcoh et Alphonse qui percent un secret fort utile. Il est loin, maintenant, le temps où la série me semblait laborieuse et se développant au petit bonheur la chance : tout trouve sa place et sa cohérence et l’ensemble paraît donc rigoureux et maîtrisé. Il y a encore quelques petites scories dans les enchaînements ici ou là, et je ne suis pas sûr que tous les développements sur Hohenheim s’inscrivent dans une temporalité totalement rigoureuse, mais dans l’ensemble, c’est quand même une bien jolie aventure HF qui se déroule dans un univers fort intéressant.

21 8 2012
   

Une fois que l'on c'est remis dans le bain, ce manga nous étonnera toujours pour la richesse de son scénario.

En effet, dans ce tome, il y a une petite pause dans l'intrigue principale avec un flash-back, qui donne en quelque sorte des réponses sur les origines d'Ametris si j'ai bien compris (mais attention, contrairement à "Shaman King" par exemple, les flash-back ici sont bien foutus).
On sent le scénario de Arakawa élaboré depuis longtemps, n'empêche elle arrive à distiller au fil des tomes ses révélations pour bien accrocher le lecteur.

Et contrairement à d'autres nekketsu à rallonge, il n'y a pas d'action inutile, pas de combat s'allongeant sur 3 tomes avec des dialogues du type "Je suis le plus fort, tu es en train de mourir", "Grâce au courage de mes amis j'ai réussi à te battre", etc...
Bref, l'univers Steampunk Kurokawa est riche, dense, clairement fouillé (avec une histoire, une géopolitique, etc...), l'histoire qu'elle nous compte est passionnante, pleine d'actions et d'émotion, les personnages présentés sont charismatiques, les dessins sont magnifiques et les procédés utilisés jamais les même.

Bref, je vous conseille vivement cette plongée dans le complot d'Ametris.