45 074 Avis BD |19 425 Albums BD | 7 702 séries BD
Accueil
Tome 13 : l'obscure vérité
 

Fullmetal Alchemist, tome 13 : l'obscure vérité

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 13 : l'obscure véritéAfin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 13 : l'obscure vérité, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 13 : l'obscure véritéA mon gout, le meilleur tome de Fullmetal Alchemist. C'est en quelque sorte, le tome pilier. Celui qui fait basculer l'histoire. Ou l'on en est certainement a la moitié. On passe de l'autre coté du miroir.

A l'instar de Matrix, vous allez découvrir que le monde de Ed et Al n'est pas celui qu'il semble etre (le pays d'Amestris du moins) . C'est le tome avec le PLUS de révélations! Vous allez comprendre, comment meme si les homonculus dépassent l'entendement avec leurs vraies apparences,l'echange equivalent existe toujours.

Souvenez vous de Greed avec sa faculté a mettre les atomes de carbone sur son épiderme! Eh bien Gluttony et Envy c'est dans le meme genre...mais chut ;) !

Les révélations arrivent en rafale, on ne sait plus ou donner de la tete entre de grosses révélations sur les origines du génocide d'ishbal,ou encore comment on crée un homonculus en passant par l'armée,gluttony,xerxes...

et meme ed et al y passent.

Vous ne verrez plus fullmetal Alchemist du meme oeil en refermant ce tome. Vous lirez différamment les 12 tomes précédents après ces révélations. Et tout ça en bien et non en mal! Le scénario que l'on croyait déja grimper d'un bond depuis le tome 9,grimpe encore plus haut,encore plus fort et le gigantesque complot se dessine enfin sous nos yeux...

Peu de nouvelles questions mais surtout un maximum de réponse. Et la fin de ce tome laisse présager que les révélations n'ont pas fini d'arriver...

Les dessins gagnent en finessent et en détails, certains paysages et décors sont superbement déssinés... il y'a beaucoup de doubles pages dans ce tome et chacune d'elle est superbe meme si l'une d'entre elle est extremement terrifiante et surprenante...

Mais Marcoh l'a dit...il faut encore et toujours chercher la vérité caché derrière les autres... on est encore loin de la fin;pour notre plus grand bonheur!!!

UN MUST ABSOLU.


Chronique rédigée par angous le 14/07/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 16 (100,00 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 1,45
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.60
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 13 : l'obscure vérité, lui attribuant une note moyenne de 4,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 9 2017
   

Ah ! le voilà le tome que j’attendais. Nul doute que ce soit le meilleur depuis le début. La lecture est fluide, on voit très bien où l’auteur veut en venir. D’un côté nous avons les frangins qui luttent contre Glutony et surtout Ed qui se fait manger. Les évènements dans le ventre de Glutony donnent lieu à des conversations et des introspections intéressantes. On en apprend plus sur la guerre d’Ishbal et je ne suis pas contre quelques explications supplémentaires à la place des sempiternelles bastons qui diluent le propos.

De son côté Roy Mustang est opposé à Bradley, et là aussi on nous propose des explications. Tout cela donne l’impression de bien progresser dans l’histoire. Le suspense est maintenu jusqu’à la fin, grâce à une nouvelle confrontation entre les frères Elric et leur père, qui semble prometteuse pour les tomes à venir.

Un excellent tome.

8 10 2016
   

Dans cet album, je trouve que l’histoire gagne une maturité supplémentaire. Au-delà de dérouler un scénario qui semble s’être recentré et fluidifié dans le tome précédent, dans lequel Roy Mustang est enfin confronté à Bradley, il y a une atmosphère plus fantastique et introspective qui se dégage. On n’est plus juste en présence de gamins qui font des tours de magie ou d’alchimie pour rire : non, ici, on renoue avec cette idée un peu philosophique des portes, on renforce la cohérence de l’univers avec cette trame historique autour de la guerre d’Ishbal qui devient vraiment prenante au fil des tomes, et on finit par une nouvelle rencontre entre les frères Elric et leur père. Tout cela est, mine de rien, bien amené, avec beaucoup de rythme et de fluidité, avec une belle cohérence d’ensemble, qui fait que même les idées les plus fantastiques sont acceptées. Et même si cela n’était pas vraiment utile, on revient sur l’histoire personnelle de King Bradley, pour donner encore davantage de corps à ce personnage. La trame générale n’avance pas de façon fulgurante mais les éléments distillés dans ce tome lui confèrent une nouvelle cohérence, et donc davantage encore de légitimité.

2 10 2011
   

Pour sûr, c'est le meilleur opus de FMA depuis le début.

Le background de la série s'étoffe énormément ; des révélations sur la politique et l'histoire du pays, les tenants et aboutissants de la guerre civil d'Ishbal, d'autres sur la nature des homonculus, sur le fonctionnement de l'alchimie et sur le passé des héros. Bref, on a pas une minute de repos entre les scènes d'actions, les grandes révélations et les ellipses pleines de suspens. C'est vraiment le shônen au scénario le plus fouillé que j'ai pu lire : du grand art dans le registre du divertissement.

Au niveau du dessin (quelle magnifique couverture) c'est super joli pour un shônen, le style en lui-même est bien plus fouillé que dans les premiers tomes.

GÉNIAL !

20 6 2009
   

Une nouvelle fois un tome excellent pour cette série ! L’auteur calme un peu le jeu au niveau de l’action afin de faire avancer son intrigue, mais là aussi on en prend plein la tête du début à la fin, les révélations fracassantes s’enchaînent !
Deux des personnages principaux se retrouvent en bien mauvaise posture ; Ed, avalé par Glutonny, se retrouve dans une dimension étrange où il découvre la véritable apparence d’Envy, amas de chair encore vivante entassé... rien de bien jolie ! Mais il découvre bien d’autres choses, il obtient quelques informations sur les homonculus d’une part mais également sur leur créateur... les choses s’éclaircissent, et c’est des ténèbres que la lumière apparaît !
Et ça ne va pas plus fort pour Mustang qui se retrouve au milieu de généraux de l’armée, avec Bradley en tête, qui semble tout à fait au courant du complot des homonculus... le choc est violent, mais la suite s’annonce plutôt mal... et malheureusement, on devra en rester là pour le moment, je boucle ce tome, les yeux écarquillés et trouvant la vie véritablement injuste... pourquoi y a t-il aussi peu de chapitres dans un manga... vite la suite !
Le dessin est très réaliste, mais cette fois il prend une dimension plus fantastique avec le monde du ventre de Glutony et la vraie forme d'Envy, qui je trouve est super bien faîte !
C'est encore une fois très bon (voir plus), mais plus personne ne s'en étonne!