46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 10 : L'attaque des homonculus
 

Fullmetal Alchemist, tome 10 : L'attaque des homonculus

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 10 : L'attaque des homonculusAfin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 10 : L'attaque des homonculus, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 10 : L'attaque des homonculus"Fullmetal Alchemist" continue de nous dévoiler l'histoire originale, initialement prévu pour l'animé.

Et c'est vraiment extraordinaire ! Après la fin du tome 9 qui nous laissait dans un suspense incroyable, on aurait pu penser que le tome 10 atténuerait ce suspense avec un coup dans l'eau...

Mais non ! Bien au contraire ! "Fullmetal Alchemist" prend de la puissance! Et pas qu'un peu ! Un tome extraordinaire ! LE meilleur tome de "Fullmetal Alchemist" à ce jour !

Des révélations en pagaille, des retournements de situations rocambolesque, un suspense dignes des plus grandes séries TV ou films...

Ceux qui ont vu l'animé seront encore plus perdus avec une mort à laquelle PERSONNE ne s'attend, les ninjas de Xing avec Lin qui entre enfin dans un combat et en prime un tout nouvel homonculus... Pride...

Si beaucoup d'enigmes ont étés résolus dans les 2 premiers chapitres, certaines réponses apportent deux fois plus de questions.
Et Edward et Armstrong ne vont pas nous guider bien au contraire !
Même si l'auteur nous permet de savoir dans quel but Edward a été emmené, même si ce but va répondre a beaucoup de questions laissés en suspens dans le 9ème tome... eh bien il va y'en avoir pas mal d'autres qui arrivent !Nottament avec la cité de Xerxes, déja entrevue dans le tome 8 et une mysterieuse légende.

Ce tome est loin d'etre ennuyeux. Hors du commun comme a chaque fois. Le scénario est vraiment très bien construit. Les pièces manquantes du puzzle Maria Ross vont toutes se recouper et lors de votre seconde relecture de ce tome (ou du dernier chapitre du tome 9) vous aperceverez certains indices qui auraient pu nous mettre sur la voie comme par exemple Lin: "je ne te parle pas de ça...mais de l'AUTRE truc".

L'auteur s'améliore vraiment dans la qualité de ces dessins avec des combats superbes et des dessins de plus en plus travaillés (notez la cité de Xerxes !)

Le final de ce tome vous laisse VRAIMENT sur votre faim. Ca devient une habitude mais c'est si bon ! ! ! ! Avec enfin l'apparition d'un tout nouveau personnage (ou pas...)

Un tome captivant. Le plus captivant à ce jour de tous et quand on arrive à la fin, on se rend compte qu'il va falloir attendre la sortie du tome suivant.

Un scénario en béton, une intrigue qui se complexifie à chaque tome de plus en plus... le "LOST" du manga...

"Fullmetal Alchemist" c'est diabolique. Mais diaboliquement bon ! Un MUST ! A ne pas louper.


Chronique rédigée par angous le 16/02/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 16 (100,00 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.25
Dépôt légal : Aout 2006

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 10 : L'attaque des homonculus, lui attribuant une note moyenne de 4,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 5 2017
   

Encore un tome plein d’action, avec un combat assez long entre Mustang et les homonculus. C’est finalement ce que je reprocherai à la narration, le surement trop d’action qui dessert la partie enquête. D’autre part dans ce tome les deux frères ne servent pas à grand-chose, ils sont absents une bonne partie du tome. Ça se lit donc vite, c’est plein de rebondissements mais il me manque de la profondeur pour que j’adhère complétement. Là je me surprends à attendre que la série fasse ses preuves, même au bout de 10 tomes…

2 10 2016
   

Cet album reste bourré de bonnes idées et d'actions, et on passe donc un moment agréable. On retrouve notamment cet affrontement entre le colonel Mustang et les homonculus, et ce dernier avance tranquillement mais sûrement dans son enquête. Il soupçonne bien les plus hautes autorités militaires d'être mêlées à ces expériences autour de la pierre philosophale, et tous ces homonculus qui se succèdent alors qu'ils ne sont pas censés exister en est la preuve. C'est plein de rebondissements et d'action dans tous les sens.

Pour autant, je trouve que la narration fait quelques erreurs. D'une part, c'est bien Mustang qui est aux manettes ici, et Alphonse ne fait que de la figuration. Quant à Edward, il est absent des deux premiers tiers de l'ouvrage. Bref, on se retrouve dans une histoire sans héros. Par ailleurs, l'enquête de Mustang est certes bourrée d'action, et maintient ainsi l'intérêt, mais le lecteur en sait toujours plus que les protagonistes : on attend donc que ces derniers arrivent à démasquer Bradley. Il manque un peu de suspense dans cette partie. Enfin, on voit mal après coup pourquoi on fait faire ce long voyage à Edward : il rencontre une certaine personne puis revient sur ses pas... on aurait pu tout aussi bien lui donner cette information à Central City.

L'univers de la série reste intéressant et les personnages sympathiques, et le tout est assez intrigant. Mais si cet album assure le spectacle, certains éléments de la narration peuvent paraître malhabiles dans cet environnement.

18 7 2011
   

Un excellent tome.

Lorsque j'avais commencé la série, j'avais un souvenir (notamment grâce à la série animé) d'un manga avec un univers très riche et fouillé, mais j'avais été déçu sur ce point là à la lecture des premiers tomes. Mais depuis le volume 9, je retrouve cet esprit avec pas mal d'intrigues et de personnages secondaires qui remplissent les pages de cette série très réussie (un des meilleurs shônens qui m'aie été donné de lire).
Lors de ces 180 pages, on va retrouver beaucoup d'actions, de l'humour, de l'émotion. Pas mal de mystère vont être dévoilé, amenant de nouvelles questions.

Le dessin lui est excellent, nerveux et fouillé, et la fin sur un coup de théâtre donne envie de lire le tome 11 tout de suite après la dernière page de ce volume.

13 6 2009
   

Laissez moi quelques secondes, que je me remette de la lecture de ce tome...
Comme le volume précédent le laissait présager, celui ci commence par de multiples combats où de nombreuses personnes de divers horizons et avec des objectifs variés, se retrouvent mêlées : les frères Elric bien sur, mais aussi l’armée, les Homonculus, le prince de Xing et ses soldats...
Tout ce monde pour une grande bataille qui a quelque chose d’épique, et dont la conclusion n’est rien de plus qu’une ouverture pour de nouvelles intrigues ! Aucune des parties en présence n’en sortent vainqueurs, tous perdent quelque chose... mais tous savaient ce qu’ils avaient à perdre !
Après ce premier choc, un deuxième nous attend, un retour inattendu, qui apporte quelques réponses mais surtout beaucoup de questions... (ça m'énerve ça !!!!)
Le dessin est tout aussi réaliste, des traits fins, qui nous laissent croire que la bataille s'est déroulée pas très loin de chez nous !
Bref, ce tome se dévore sans sourciller, et je me demande comment je vais faire pour tenir jusqu’au prochain...

26 3 2007
   

L'auteur nous surprend relativement à la version animé car les homonculus apparaissent à la fois plus terrifiant (car ils sont moins spectateurs) et plus faible. L'action progresse très vite et le flame alchemist entre en action (dans la version animé, il n'intervient qu'à la fin). L'histoire est moins centrée sur Edward qui se retrouve en exil. La fin de ce tome est terrible car je suis obligé de me jeter sur le prochain.