45 224 Avis BD |19 507 Albums BD | 7 710 séries BD
Accueil
Tome 18 : L'alchimiste Ecarlate
 

Fullmetal Alchemist, tome 18 : L'alchimiste Ecarlate

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 18 : L'alchimiste EcarlateAfin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 18 : L'alchimiste Ecarlate, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 18 : L'alchimiste EcarlateUn tome de FullMetal Alchemist comme on les aime. De l'action, et surtout une très grosse révélation en début de tome, qui démontre une fois de plus le talent de scénariste d'Arakawa. Car si on relit les tomes précédents, on aurait pu deviner cette révélation depuis longtemps, mais les indices distillés étaient si infimes qu'une relecture de FMA rend jouissif la compréhension de phrases a double sens et autres...

Beaucoup de combats dans ce tome, beaucoup d'action. C'est vivant, ça bouge, il y a de quoi s'exclamer à plusieurs reprises sur les actions de certains personnages, notamment Kimblee, qui, même sans être un homonculus, en a tout le potentiel tellement son charisme malsain est surprenant. Il est, avec un autre personnage que je vous laisse découvrir, la grosse surprise de ce tome 18. Quand aux dessins, ils sont beaucoup mieux, surtout comparés à ceux du tome 17 où, par exemple, Winry était dessiné quelquefois de façon étrange...

Bref, FullMetal Alchemist c'est encore et toujours un must, et on a de plus en plus de mal à attendre le prochain tome!


Chronique rédigée par angous le 14/09/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 16 (100,00 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 5,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.30
Dépôt légal : Septembre 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 18 : L'alchimiste Ecarlate, lui attribuant une note moyenne de 4,30/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 12 2017
   

Encore une fois, on sent que le scénario est de plus en plus maitrisé. Je n'ai plus cette impression que l'histoire part dans tous les sens sans trop savoir où on va. Non, on s'attarde maintenant sur tous personnages en développant leur part d'ombre pour les méchants, et l'avancée de leur stratégie pour les gentils. Tout ne résume pas simplement à un combat des frères Elric contre les homonculus, mais on va plus loin, par petites touches on nous propose les raisons ce qui ajoute du suspens.
Les combats sont toujours présents mais plus courts qu'au début de la série, on n'a plus un tome entier de combat, et ça ça me va bien.
A ce stade, on se dit que les personnages sont déjà tous connus, eh bien non ! L'auteur se permet d'en rajouter plusieurs dont un qui va faire chanter Hawkeye rajoutant du suspens.

?cette série se bonifie au fur et à mesure des tomes.

29 10 2016
   

Cette série, qui pouvait me sembler un peu creuse dans ses premiers tomes, et dont la narration un peu éparse a pu me perdre au début, révèle ici tout son potentiel. Toutes les idées, tous les personnages, et toute l’histoire de ce monde particulier, n’ont fait que gagner en profondeur depuis quelques tomes déjà, et dans cet album, l’ensemble des éléments se met doucement en place. Et finalement, c’est quand même assez cohérent, d’autant que l’auteur insiste à nouveau sur des éléments du passé sur lesquels on était passé un peu rapidement. Par ailleurs, avec ce plan diabolique des homonculus, qui reste bien mystérieux à ce stade, l’auteur introduit un suspense fort appréciable. Et même si je ne suis plus dans la cible visée par ce type de production, il faut avouer que le tout est conduit avec une certaine efficacité. Maintenant que l’on maîtrise parfaitement les personnages et leurs relations, leurs histoires ainsi que celle du monde dans lequel ils évoluent, l’histoire se révèle prenante. Elle est d’autant plus agréable que les dessins sont dynamiques et clair, et que l’auteur offre quelques respirations à son lecteur en lui proposant des petites touches humoristiques, qui s’inscrivent toujours aussi bien dans ce récit. Cet album est certainement meilleur que les précédents puisque , après deux tomes où nos personnages étaient séparés et faisaient d’étranges découvertes, les voilà ici réunis et forts de leurs nouvelles connaissances, peuvent lancer une nouvelle séquence dans le scénario.

21 8 2012
   

C'est un peu dire de se replonger dans cette saga ultra-dense après une petite pause, mais la lecture reste toujours bien prenante.

La tension est à son comble entre les différents protagonistes dans ce volume, on a le droit à pas mal d'action (je trouve qu'il y a un peu trop de combats, mais comme ceux-ci sont courts, surtout en comparaison aux autres nekketsu ou en général, un combat prend un volume, ce n'est pas un gros problème), il y a, mais ceci est une constance dans la série, pleins de révélations qui viennent enrichir l'histoire et le contexte de la saga.
Le tout avec un dessin réaliste fantasy de toute beauté, du grand art dans le domaine du shônen.

6 7 2009
   

Encore une fois, et ce n’est une surprise pour personne, j'ai droit à un excellent tome de FMA, mêlant toujours habilement action et intrigues... et il faut reconnaître qu’en ce qui concerne les intrigues, je suis servi dans ce tome : Kimblee veut se servir des frères Elric, ceux ci veulent se servir de Scar et renverser les homonculus, Armstrong et ses hommes se rebellent contre l’armée, et le plus magnifique dans tout cela c’est que tous (ou presque) connaissent la position de l’ennemi, tout se fait ouvertement, même les coups bas !

On retrouve Scar, qui lutte contre de nouveaux personnages, des chimères, qui semble t’il auront leur rôle à jouer... et c’est là un des coups de maître de l’auteur, tous ses personnages sont exploités, même ceux qui paraissent insignifiants au premier abord, elle ne laisse rien au hasar... à ce niveau c’est du grand art !

Et alors que l’on assiste à une alliance assez inattendue (mais pas trop non plus), que l’on pensait que pour une fois les frères Elric et leurs alliés allaient avoir un coup d’avance, et bien non, un nouveau retournement de situation survient et bouleverse tous les plans mis en place, et ça aussi c’est du grand art, le lecteur est sans cesse retourner pour son plus grand plaisir !

Et comme si cela ne suffisait pas, l’auteur nous livre quelques surprises supplémentaires concernant les homonculus, un d’entre eux fait son apparition et on reste scotché, en plus d’être surprenant, il a quelque de plus malsain que les autres... et on sait maintenant quel est la menace qui rode dans le tunnel sous la base de Briggs !
Je ne peux qu’adorer, car en plus le dessin est trè beau !!