46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 12 : Capturer un homonculus...
 

Fullmetal Alchemist, tome 12 : Capturer un homonculus...

 
 

Résumé

Fullmetal Alchemist, tome 12 : Capturer un homonculus...Afin d'acceder au résumé de Fullmetal Alchemist, tome 12 : Capturer un homonculus..., merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fullmetal Alchemist, tome 12 : Capturer un homonculus...Un tome beaucoup plus axé sur le combat. Un combat epique toujours en gardant ce trait philosophique cher a ce manga. Des thèmes nombreux abordés nottament la définition d'un roi, l'amour, la vengance...
Avec les ninjas de xing en personnages principaux.

De nouveaux mystères s'accumulent. Après une premiere partie concentré sur du combat et peu de philosophie, il est temps d'analyser la situation et de nombreuses hyôthèses se mettent en place sur les homonculus et nottament sur le généralissime dont l'identité pourrait etre compromise....

Pourquoi les ninjas ne deçelent pas l'arrivée de wrath? Que s'est t'il réellement passé quand Scar a tué les parents de winry? Quel est le plan des homonculus et que veulent-ils faire de Marcoh?

D'autres nouvelles questions non cités arrivent dans ce tome mais c'est normal, le tome 10 répondant a enormement de mystères (nottament tout sur les sacrifices humains) et l'auteur doit nous laisser dans le brouillard le plus épais!



FullMetal Alchemist est un manga philosophique ou alors ce manga n'existe pas! Repoussant les limites du suspense encore plus loin, des nouvelles relations apparaissent et les couples se dessinent dans la plupart des groupes! Une joie pour les fans féminines de ce manga (et elles sont nombreuses!!!)! Le style graphique est largement plus poussé, l'auteur fait beaucoup d'efforts depuis le tome 7 environ, et cela se ressent!

Comparez les tomes 12 et 1 et regardez l'ettonante evolution de l'auteur!


Un manga a dévorer et je vous préviens, l'attente du tome 13 sera rude mais pensez aux cocotiers et a votre prochain tome fullmetal en Juillet!


Un tome dont on m'a raconté qu'il contenait le plus de révélations et de réponses.... pourtant le scénario de ce tome 12 avance mais nous laisse beaucoup de questions, ce qui peut entrainer une frustration... voila pourquoi le 4.

Alalala horrible attente!!!!


Chronique rédigée par angous le 07/06/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 16 (100,00 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,27 6,27 6,27
Acheter d'occasion : 2,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Fullmetal Alchemist, tome 12 : Capturer un homonculus..., lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 7 2017
   

Je vais prendre le contrepied de la plupart : ce qui me déplait particulièrement dans ce tome c’est la prépondérance à la baston. Les scènes de combat y sont très nombreuses, tout le monde se bat et je ne trouve pas ça très lisible pour ma part. De plus ça se lit bien vite et les passages intéressants se retrouvent noyés. Je note quand même quelques scènes : celle de Scar enfin maitrisé alors que je pensais que c’était impossible par exemple, je note aussi qu’on nous parle de tous les protagonistes, ce qui n’était pas toujours le cas auparavant.

Bref vous l’aurez compris, je n’aime pas spécialement les scènes de combat, donc si on pouvait au moins les simplifier, ça m’irait bien.

8 10 2016
   

Ce que j’apprécie dans ce tome, c’est que les différents éléments et personnages qui semblaient éparpillés précédemment se rejoignent. Entre les Homonculus, Scar et May, Lin Yao et les frères Elric enfin réunis, tout le monde se retrouve à peu près au même endroit au même moment. On gagne donc en linéarité et les développements qui suivent, très axés sur l’action et les combats, s’inscrivent avec fluidité dans la trame générale. De plus, petit à petit, Roy Mustang prend conscience de la véritable nature de King Bradley, ce que le lecteur connaît depuis un moment déjà. Ce décalage entre les connaissances du lecteur et celles des protagonistes pesaient un petit peu sur le récit, le lecteur attendant que l’inspecteur comble son retard : il aura fallu du temps (plus de trois tomes), mais voilà qui est fait et du coup, on peut repartir sur de bonnes bases. Par ailleurs, une nouvelle fois, l’auteur trouve un bon équilibre : bien que remplis de combat, cet album n’en oublie de développer quelques sentiments : le sort de Ranfan, la prise de conscience de Winry, ou encore certains regards de Scar ou de Edward, bien que fugaces, assurent un joli contrepieds aux actions.

Avec une action fort présente, mais moins éparpillées que par le passé, avec les révélations et avec quelques éléments permettant de rendre une certaine émotion palpable, cet album est avant tout très agréable.

25 9 2011
   

Action, développement du background de la série, combats, action, réponses à des questions posées depuis longtemps...

Ce volume (a jolie couverture) est quand même super réussi. Malgré deux énormes combats entre plusieurs protagonistes/méchants très importants, je ne qualifierai pas ce tome de bourrin, car il étoffe encore plus le monde de FullMetal Alchemist, niveau politique, historique, culturel (oui, oui) et sur la vie des personnages eux-mêmes. C'est très intéréssant, et d'avoir un monde aussi cohérent et complet, c'est la preuve d'une série de grande qualité.
A la fin de l'opus, le suspens est encore à son comble (j'ai hâte de lire la suite).

Le dessin quant à lui est excellent, bien plus joli et moins simple qu'en début de série (avec moins de 'Super-deformed'). Soigné et lisible...

Du tout bon :) !

13 6 2009
   

Énormément d’action dans ce tome qui commence par la poursuite du combat mené sur plusieurs fronts et opposants divers partis ; d’un coté Lin Yao contre les homonculus, de l’autre les frères Elric contre Scar, puis telle une valse, les partenaires changent, Lin Yao et les frères Elric contre les homonculus, Scar contre les homonculus, une jeune allié de Lin Yao contre les frères Elric... et tout orchestré à merveille dans un ballet violent où une jeune guerrière perd un bras alors que les homonculus semblent immortels...
C’est particulièrement prenant et soufflant, on enchaîne les pages à une vitesse incroyable, on dévore ce tome d’une traite... c'est impressionant !
Beaucoup d’action mais également de l’émotion, avec le jeune Winry qui retrouve chez Scar l’assassin de ses parents, Scar qui revoit dans Ed son frère décédé... ce n’est jamais mielleux et ça finit donc par être touchant.
Au final on se retrouve avec un homonculus capturé qui dégénère et se transforme en monstre, contre lequel plusieurs alchimistes de talents semblent impuissants.
Le dessin est beau et réaliste, les mouvements sont de mieux en mieux faits, ce qui donne à cette série le grade de grand shonen !
Un très grand tome, pour une série qui ne l’est pas moins !