46 436 Avis BD |20 127 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 2 : Le baptême du feu
 

FRNCK, tome 2 : Le baptême du feu

 
 

Résumé

FRNCK, tome 2 : Le baptême du feuAfin d'acceder au résumé de FRNCK, tome 2 : Le baptême du feu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de FRNCK, tome 2 : Le baptême du feuLe premier tome était déjà très bien, mais je trouve celui-là encore mieux. Franck, jeune orphelin de 13 ans, s’est retrouvé propulsé en pleine préhistoire, le voici donc entouré d’une tribu d’homo sapiens, dont le langage ne connaît aucune voyelle (d’où le titre de la série). Dans ce tome 2, Franck apprend les mœurs et coutumes de cette tribu arriérée. Fini les téléphones portables et consoles vidéo, place à la chasse aux animaux sauvages et féroces, place à la nourriture crue, car l’homo sapiens n’a pas encore découvert le feu.

Les deux adjectifs qui caractérisent le plus cette série seraient pour moi : dynamique et drôle. Dynamique puisque les cases sont peu nombreuses, grosses et colorées et surtout que ça ne manque pas d’action : la chasse, le feu, les animaux, Franck court dans tous les sens pour pouvoir s’intégrer au groupe et prouver qu’il peut être utile. C’est tellement dynamique, que c’est très cartoon.
Et pour être drôle ça l’est, et pas que pour un public enfant/adolescent, l’adulte que je suis s’est bien marré. Les auteurs ont jugé bon de rajouter quelques consonnes aux dialogues des hommes préhistoriques, ils apprennent eux aussi au contact de Franck. Ça devient donc plus lisible. Franck décide de faire du feu, ce ne sera pas sans difficulté ni sans conséquences. La partie autour des lapins, transformés en dangereux prédateurs, est vraiment tordante. Rien que pour ce passage, ça vaut le coup de se procurer cette BD.

J’attends la suite, qui ne devrait pas tarder à arriver (prévue en janvier 2018), en attendant cet album est passé entre toutes les mains de la famille et tout le monde a apprécié. Je conseille donc vivement la lecture.


Chronique rédigée par Olivier73 le 29/09/2017
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Olivier73Reflet de l'avatar de Olivier73
Statistiques posteur :
  • 1909 (80,24 %)
  • 39 (1,64 %)
  • 431 (18,12 %)
  • Total : 2379 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 6,96
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Aout 2017

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD FRNCK, tome 2 : Le baptême du feu, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 3 2019
   

L'éminent posteur qui me précède sur cette série a tout dit : c'est dynamique et drôle. J'ajouterai juste ingénieux, puisque quelques idées viennent ici pimenter le récit déjà peu banal de ce garçon qui se retrouve plongé en pleine préhistoire. Il y a bien sûr cette histoire de feu, que Franck doit faire accepter à ses nouveaux amis, mais il y a également ces lapins mi-anges, mi-démons, qui apportent une touche fantastique supplémentaire. A eux seuls, ils caractérisent l'esprit de la série : c'est mignon, c'est drôle, c'est plein de vie, mais cela peu être également plus dur dans la tonalité : on pensera notamment à l'exil de notre héros, qui est déjà orphelin. L'ensemble est bien géré, bien construit, et assure son objectif premier de divertir.

Pour autant, je regrette pour ma part que les dialogues ne soient plus aussi mystérieux que dans le premier ouvrage, Franck ayant apporté les voyelles. De plus, si l'ensemble peut paraître d'une grande nouveauté, il conviendrait que la série cultive sa propre originalité et ne tombe pas dans le connu. Aussi, je ne sais pas trop si c'est voulu ou non, mais à la fois dans les dessins et dans la description des personnages, je retrouve beaucoup du monde de Troy. Cette femme préhistorique me fait irrémédiablement penser à Waha et Mètre-Cube doit être un cousin d'Hébus... Hommage ou non ?

L'histoire se révèle une nouvelle fois entraînante, teinté de bonne humeur, avec parfois une touche aigre-douce qui vient donner à cette série une jolie maturité.