46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Etrange université
 

Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université

 
 

Résumé

Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange universitéAfin d'acceder au résumé de Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université"Freaks' Squeele" marque le lancement du Label 619, créé par l’auteur de l’excellent "Mutafukaz", au sein de cette maison d’édition qui fait souffler un vent de fraîcheur sur le neuvième art.

Pour sa première bande dessinée, Florent Maudoux nous invite à la Faculté d’Etude Académique des Héros (FEAH), une étrange université qui s’attèle à former les super-héros de demain. Cette école, à mi-chemin entre celle des X-men et de Harry Potter, témoigne d’un influence comics, tandis que les dessins et les attitudes des personnages font penser aux manga. Ce melting-pot d’influences se remarque également au niveau des nombreuses références et clins d’œil distillés au fil des pages. Une originalité que l’on retrouve également au niveau du graphisme avec seulement un chapitre sur cinq pourvu de couleurs.

Pourvu d’un découpage dynamique et d’un rythme élevé, ce premier tome invite à suivre les péripéties des trois cancres de l’école. L’histoire ne casse pas trois pattes à un canard et les dialogues sont certes adaptés à un lectorat de jeunes, mais le dynamisme du récit, les nombreuses références et l’humour font que cette saga fonctionne également chez les moins djeuns. Et si, par la suite, l’auteur parvient à développer un peu plus l’intrigue, ainsi que certains personnages secondaires intéressants (le manchot par exemple), cette série risque de faire parler d’elle.

Rythmé, divertissant et prometteur !


Chronique rédigée par yvan le 23/06/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 15,11 15,11 15,11
Acheter d'occasion : 8,14
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Juillet 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 4 2014
   

Voici un album qui parie sur une belle originalité de style. Un ouvrage qui est tout à la fois franco-belge (par son découpage et sa narration), comic (avec ces histoires de héros et ces scènes spectaculaires) et manga (avec ce dessin, ces expressions démesurées). Une belle synthèse de tout ces formats, un bon dosage et finalement ce qui aurait pu être très bancal est vraiment honorable.

Le récit de ces 3 étudiants en super-héroïsme, qui sont en bas du tableau d'honneur et qui forment un groupe de travail, est une idée ingénieuse. Elle nous permet de nous attacher d'emblée à trois personnalités sympathiques. Mais il y a également tout un univers que l'on découvre : le monde de l'université, les autres étudiants tout aussi intrigants, et les professeurs de l'université. On obtient suffisamment d'ingrédients pour présenter une vraie richesse, une grande diversité des situations et des réactions des uns et des autres. L'auteur ajoute une grande part d'humour, et une pincée de mystère (notamment autour de Petit Panda), et on obtient quelque chose de distrayant, d'humoristique, de dynamique, d'intrigant, le tout enrobé encore une fois dans une belle originalité.

En revanche, ce qui modère mon enthousiasme, c'est qu'après nous avoir fait découvrir ce monde très riche, le scénariste nous propose une "aventure" qui me semble bas de plafond. Le coup de la guerre des serviettes dans le centre aquatique est un peu limité et me semble sous exploiter de beaucoup les possibilités que permettaient les personnages et leurs pouvoirs. C'est un peu loufoque, la narration devient de plus en plus typé "manga pour jeunes ados" et du coup, je me sens exclu de la cible et du délire proposé.

Pour autant, on a là un premier tome qui propose suffisamment de bonnes idées, et suffisamment de personnages atypiques pour que l'histoire devienne prenante, pour peu que ces derniers ne soient pas sous exploités.

4 10 2013
   

Voila bien longtemps que cette série me fait de l’œil. Amateur des édition Ankama et du label 619, j'ai découvert l'univers de "Freaks' Squeele" dans le premier tome de excellente série "Doggybags". Le dessinateur et scénariste Florent Maudoux nous avait gratifié dans cet album d'une aventure de la maman de Xiong Mao héroïne de la série.

Ce premier tome nous présente la formation d'un trio de jeune étudiant à l’université des super héros. Les trois dernier de la classe sont obligé de s’associer pour passer leurs examens. Nous passons donc avec eux les différentes épreuves qu'ils passent avec plus ou moins de succès.

Le récit est accrocheur, le rythme soutenue et les personnages charismatique. J'ai tourné les pages avec une certaine frénésie sans voir le temps passer, c'est très rafraichissant. Cependant je m'attendais a quelque chose de moins fleur bleue. J'aurais aimé que l'auteur se lâche d'avantage notamment sur la dernière épreuve qui se passe dans la station balnéaire. Après tout le livre est paru dans la label 619, lâchez vous !

Coté dessins l'influence du manga est indéniable, c'est très dynamique, lisible, fluide. Il existe deux éditions différente de cette série, la version originale en noir et blanc et la version couleur qui divise ce premier tome en deux. Je ne peux que vous recommander la première version, les couleurs n'apportent pas grand chose et surtout le format colle beaucoup moins bien à ce type de récit.

19 9 2012
   

C'est surprenant, cette BD. Sur le fond et la forme d'ailleurs. Je ne m'attendais pas à accrocher aussi vite à vrai dire.
C'est drôle, on sent plus que nettement l'influence du comics, rien que sur le thème en tant que tel, mais on sent aussi celle du manga, notamment sur le dessin. Il y a un sacré mélange, et ce n'est pas du grand n'importe quoi : au contraire, c'est particulièrement accrocheur et ingénieux.

Dynamique, c'est le mot qui me vient à l'esprit pour qualifier ce premier tome. Il se lit sans temps mort, le rythme est très soutenu. De l'action, de l'aventure, cette histoire n'en manque pas. On prend très rapidement plaisir à suivre ces trois improbables héros au sein de leur école de super-héros. Ils ont chacun leurs caractéristiques, mais c'est vraiment ensemble que ce trio vaut le coup, je trouve. L'album nous plonge sans chichi dans ce monde, son organisation et ce pourquoi on est là, on ne perd pas de temps. Et à partir de là on est totalement pris dans l'action, si bien que j'ai hâte de commencer le second tome !

Dans le dessin, on sent bien cette influence du manga sur les traits et les expressions des visages notamment. J'ai toujours eu un faible pour le Noir et Blanc, alors forcément j'ai particulièrement apprécié (même si je n'ai pas craché sur les quelques planches en couleur non plus ^^). Qui plus est cette BD est un bel objet, notamment avec ses croquis à la fin. C'est un petit plus toujours sympa.

C'est donc une bien bonne surprise que cette histoire rondement menée ! :)

28 2 2010
   

On pourrait qualifier cette série de mélange d’inspirations générationnel. On est dans de la bonne fiction d’aventure pure et dure, les trois héros se retrouvent malgré eux entraînés dans de belles péripéties au sein d’une école de super héros plutôt étrange. Chacun y va de son petit côté mystérieux avec un passé douteux et des objectifs personnels non moins énigmatiques. Le côté générationnel vient de l’ambiance générale qui fait que cette BD s’adresse essentiellement à un public « adulescent » avec beaucoup de petites références drôles et justement dosées qui font leur effet. L’influence des comics et des manga est très présente, notamment dans la narration et les dialogues et le tout est assez justement réparti pour qu’on soit toujours dans de la BD franco-belge.

Le dessin est très dynamique et le découpage est très correct. De plus, l’auteur sait jouer sur le suspens et la surprise en livrant les moments forts et les bonnes vannes au bon moment. On sent l’inspiration des comics dans la façon de dessiner et surtout le manga dans l’enchaînement des actions et la mise en scène énergique. Cependant on ne tombe pas dans la caricature de ces styles d’inspiration, l’auteur développe vraiment le sien. Le niveau de gris est bien réalisé et tout reste très net, car là est la difficulté.

Finalement cette série est une très bonne surprise. On ne s’ennuie pas deux secondes et la barre est placée assez haut. Pour un premier tome, j’ai été plutôt surpris par le bon niveau tant narratif que graphique, ce qui laisse envisager une suite prometteuse.

J’apprécie également l’effort de l’éditeur Ankama pour la belle réalisation de cet ouvrage. Il n’y a quasiment aucun espace vide, toutes les pages de garde et compagnie ont leur illustration. L’auteur offre aussi quelques pages de bonus (making of, croquis, etc.) très sympas à la fin de l’ouvrage. De plus, l’album fait tout de même 132 pages, on en a pour son argent et on ne reste pas sur sa fin. On sort vraiment des standards de la BD, il y a la qualité et la matière, rien à dire, Ankama fait du bon boulot et c’est tant mieux. Si en plus le contenu est là, que demander de plus?