45 514 Avis BD |19 676 Albums BD | 7 778 séries BD
Accueil
Tome 1 : Coeur ardent
 

Freaks Squeele : Rouge, tome 1 : Coeur ardent

 
 

Résumé

Freaks Squeele : Rouge, tome 1 : Coeur ardentAfin d'acceder au résumé de Freaks Squeele : Rouge, tome 1 : Coeur ardent, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Freaks Squeele : Rouge, tome 1 : Coeur ardentFlorent Maudoux continue de surfer sur l’univers très original qu’il a imaginé avec « Freaks’squeelle » : un mélange un peu loufoque dans lequel cohabite assez habilement des histoires de super-héros, des histoires de lycéens, et une influence médiévale japonaise dans une époque contemporaine. On y ajoutera également une pincée de mythologie. Ici, on s’intéressera davantage à la jeunesse de Xiong Mao, alias Petit Panda, qui est l’une des grande figure de la série principale, et dont la mère Masiko a eu le droit, également, à sa série dérivée. C’est toujours un plaisir de retrouver cet univers. D’autant qu’ici, on s’intéressera à une héroïne plus jeune, et également plus tourmentée : par ses histoires familiales d’une part, mais également parce qu’elle n’a toujours pas surmonté son échec à l’examen de Flamendo, une jolie idée du scénariste mêlant danse et art martial. L’environnement très féminin de ce lycée permettra d’effleurer l’homosexualité d’une camarde ainsi que la cruauté de ces collègues, une cruauté relayée sur les réseaux sociaux : encore une fois, l’auteur manie des thèmes très actuels et très réels, et les mélange avec un ensemble d’inspiration diverses : le cadavre exquis qui en résulte aurait pu être incompréhensible, mais la grande force du scénariste est justement de maîtriser parfaitement l’univers ainsi créé.

Sur le scénario, on est quand même dans ce qui restera une introduction pas très poussée. Pour tout dire, on voit mal comment l’histoire se noue, et pourquoi notre jeune Xiong Mao est d’un seul coup la cible de ses camarades, déguisées pour l’occasion. Et si Fei long intervient, on a encore du mal à véritablement situer son rôle. Il reste donc une Xiong Mao un peu perdue et une Sélène qui l’est tout autant face à son homosexualité, mais ca manque peut-être d’éléments entraînant tout cela.

De même si le dessin de Sourya amène une certaine douceur dans les dessins, qui lorgnent vers le manga sans jamais s’y abandonner totalement, il me semble manquer de forces par rapport à ce qui a pu être proposer dans la série principale, et plus encore dans « Freak’s squeele – funérailles » qui laisse un souvenir particulier en la matière. Il est moins original, moins percutant, et l’album manque peut-être de force à cause de ce dessin un peu distant.

C’est toujours un plaisir de retrouver cet univers. Mais au-delà de la cohérence de ce dernier, le scénariste doit également proposer une histoire convaincante. On espère que cela viendra suite à ce qui reste, pour l’instant, une petite introduction.


Chronique rédigée par gdev le 10/04/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3004 (75,40 %)
  • 275 (6,90 %)
  • 705 (17,70 %)
  • Total : 3984 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,16 14,16 14,16
Acheter d'occasion : 10,16
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2013