46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Fantomiald (les chroniques de), tome 2

 
 

Résumé

Fantomiald (les chroniques de), tome 2Afin d'acceder au résumé de Fantomiald (les chroniques de), tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fantomiald (les chroniques de), tome 2Ce deuxième tome de la collection regroupe les histoires 6 à 10 des aventures de Fantomiald. J'émets cependant tout de suite des réserves pour la quatrième histoire de ce livre qui pour moi n'a pas sa place, mais j'y reviendrai.

Les cinq histoires sont scénarisées par guido Martina et c'est Massimo De Vita qui se charge du dessin de toutes à l'exception de la quatrième (celle que j'ai déjà cité). Cela donne donc une véritable unité au livre et autant le dire tout de suite, le dessin de Massimo Di Vita est excellent.

L'album commence avec l'histoire L'école du crime. Celle-ci est clairement la meilleure de l'album. Elle marque le début d'un changement dans la série, car cette fois Fantomiald ne cherche pas à se venger. Donald accomplit des prouesses, mais personne ne le sait. Le lecteur apprécie donc d'être le complice du canard et son clin d'œil final renforce d'ailleurs cette connivence. Il se dégage de cette histoire une vraie ambiance policière avec du mystère et des enlèvements. Cette école où un prof enseigne le crime à ses élèves est une excellente idée. Quand on commence la lecture de cette histoire on ne peut pas la lâcher.

Les deux histoires suivantes Le château des trois tours et La belle au bois dormant, partent sur des bases communes où notre héros risque de perdre sa maison et donc de voir son secret découvert. Guido Martina introduit deux personnages dans le rôle de méchants: Gontran et surtout Flairsou (rôle qu'il gardera assez souvent). Picsou lui se trouve dans une situation ambiguë. Donald retrouve sa position de vengeur, mais à la différence des premières aventures, il ne provoque plus les choses, mais doit les corriger à sa faveur. On appréciera aussi de voir une continuité dans la série avec par exemple le retour du stylo bicolore introduit dans l'histoire L'école du crime. Et si la base des histoires est communes, rassurez vous, vous n'aurez pas le sentiment de lire deux fois la même chose. Il faut aussi souligner au passage le dessin dynamique de Massimo De Vita, notamment dans La belle au bois dormant, où sur une même case Donald traverse son garage de part en part, montant dans sa voiture.

Puis arrive l'histoire qui fait polémique à mes yeux, Le fil d'Ariane. En effet cette histoire introduit le personnage de Fantomialde (alias Daisy) et Fantomiald sans e n'intervient nullement (Donald dit juste qu'il voudrait prendre son équipement). Cette histoire je ne l'aime pas (en tout cas dans ce cadre), car elle ramène Donald à son rôle de perdant et ce n'est pas ce que veulent les fans de Fantomiald. Ils veulent un Donald triomphant. Cela explique d'ailleurs que Fantomialde ne fut pas un succès en Italie et ne vécut que deux histoires (seconde histoire qui sera surement présente dans le tome 3).

La dernière histoire, Dans la mêlée apporte plus d'humour, mais réussit à garder un ton sérieux contrairement aux histoires des années 2000. Elle introduit aussi un nouveau contexte dans lequel Fantomiald est victorieux, mais où Donald n'est pas en position favorable à la fin.

En conclusion c'est un très bon tome avec quatre histoires excellentes et une histoire qui je trouve n'a pas pas sa place dans ce tome.


Chronique rédigée par difool le 03/07/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 973 (66,51 %)
  • 118 (8,07 %)
  • 372 (25,43 %)
  • Total : 1463 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Juin 2017