46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 2 : les Parias
 

Fairy quest, tome 2 : les Parias

 
 

Résumé

Fairy quest, tome 2 : les PariasAfin d'acceder au résumé de Fairy quest, tome 2 : les Parias, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fairy quest, tome 2 : les PariasIl aura fallu attendre longtemps avant la sortie du 2ème tome de « Fairy Quest », le comics de Paul Jenkins et d’Humberto Ramos. Il faut dire que le mexicain a été très pris par Marvel dernièrement, toujours est-il qu’il a trouvé un temps mort dans son planning pour nous offrir la suite des aventures de Rouge et de Lou.

Le pays de « Bois aux contes » est un lieu étrange où chaque personnage de contes de fées doit jouer son rôle et s’y tenir. Mais certain d’entre eux ont un petit problème avec ça. C’est le cas du petit chaperon rouge qui a fait ami-ami avec le grand méchant loup. Dans le précédent volumes, ils arrivaient à fuir le terrible Grimm qui faisait régner l’ordre d’une poigne de fer sur cet étrange contrée.
Rouge et Lou, vont dans leur fuite, rencontrer tout un tas de nouveaux personnages, mais le plus étrange est Andersen, sorte d’ermite qui conserve les êtres dont les légendes ont disparues. Un alter égo « gentil » de Grimm; qui va les aider à comprendre le monde qui les entoure et à quitter le pays des légendes.
Ce deuxième tome prend la forme d’une transition où les contes européen risquent de céder la place à des légendes nord-américaines. De nouvelles aventures attendent nos héros qui vont devoir affronter d’autres dangers dans un troisième et dernier opus.
Jenkins s’amuse à détourner encore des légendes connues de tous, pour modeler son univers où rien n’est ce qu’il semble être. Pas besoin de connaitre sur le bout des doigts les contes de fées de grand-mère, puisqu’on utilise ici l’imaginaire collectif pour créer une histoire étonnante. Comme dans le comics de Bill Willingham « Fables », Paul Jenkins nous propose un univers riche mais où tout va beaucoup trop vite et c’est bien là le principal problème de cette série. Les personnages secondaires que le duo rencontre pourraient être très attachants, mais la cadence narrative est bien trop soutenue, si bien qu’on a l’impression de voir défiler un paysage dans une cabine de TGV.
Malgré tout, « Fairy Quest » est une bd de très bonne tenue qui flirte entre le comics et le franco-belge. Ramos propose de belles planches dynamiques mises en valeur par les couleur de Léonardo Olea.

C’est un plaisir de se replonger dans le monde de « Fairy Quest », l’univers est riche, le dessin très réussi, mais c’est un tome qui se lit rapidement et qu'au final on reste un peu sur sa faim.


Chronique rédigée par sigmar le 26/05/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 7,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Fairy quest, tome 1 1 4.00
Fairy quest, tome 2 : les Parias 1 3.50