44 643 Avis BD |19 241 Albums BD | 7 646 séries BD
Accueil
Tome 18 : Rose Rouge
 

Fables, tome 18 : Rose Rouge

 
 

Résumé

Fables, tome 18 : Rose RougeAfin d'acceder au résumé de Fables, tome 18 : Rose Rouge, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Après un dix-septième tome axé sur la magie, qui se concentrait sur les préparatifs des Fables en vue de l’affrontement contre Mister Dark, ce dix-huitième volet livre le combat tant attendu entre Frau Totenkinder et ce nouvel ennemi particulièrement sombre qui a pris possession de Fableville.

Intitulé « Rose Rouge », cet album se concentre tout d’abord sur la sœur de Blanche-Neige. Elle, qui déprimait dans son lit depuis la mort de Boy Blue, se réveille au bon moment, juste à temps pour reprendre les commandes de La Ferme, où se fomentaient plusieurs complots entre les différents camps. Ce réveil de Rose Rouge est accompagné d’une revisite particulièrement sombre de l’histoire de Blanche-Neige. Ce long flash-back qui revient sur l’histoire des deux sœurs permet de redécouvrir le célèbre récit de Disney sous un tout nouveau jour. Cette revisite n’est certes pas aussi sombre que l’incontournable « Pinocchio » de Winschluss, mais c’est tout de même assez jubilatoire et particulièrement intelligent.

Si ce dix-huitième tome débute par l’épisode #94, il emmène progressivement le lecteur vers le fameux centième épisode. Celui-ci propose l’affrontement entre Mister Dark et Frau Totenkinder, alias Campanule, qui avait déjà droit à un rôle important lors du tome précédent et qui vole la vedette à tout le monde lors de ce duel épique qui multiplie les sortilèges, tous plus inventifs les uns que les autres.

Si Mark Buckingham dessine six des sept épisodes présents dans ce tome et que je ne suis généralement pas fan du principe des remplacements, j’ai été par contre assez bluffé par le travail d’Iñaki Miranda sur l’épisode #99. Il illustre la rencontre entre Mister Dark et Mister North avec grand brio et propose des planches vraiment superbes.

Et pour fêter le centième épisode, le lecteur à également droit à cinquante pages de bonus, dont une rubrique de réponse aux questions des lecteurs illustrée par divers artistes, ainsi qu’un jeu et même un petit théâtre et des figurines à découper.

Une saga incontournable qui tient les lecteurs en haleine depuis cent épisodes !


Chronique rédigée par yvan le 31/08/2013
 
 
Statistiques posteur :
  • 2329 (58,20 %)
  • 1102 (27,54 %)
  • 571 (14,27 %)
  • Total : 4002 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 18,05 18,05 18,05
Acheter d'occasion : 11,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Avril 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Fables, tome 18 : Rose Rouge, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 12 2013
   

Allez, encore un. C'est toujours aussi bon ? Hé bien, oui. Vous pouvez y aller, c'est du comics de qualité. Allez, au revoir m'sieurs dames.

Vous êtes encore là ? OK. Du genre qui veut en savoir plus, hein ? Alors on va ajouter deux-trois mots, mais si vous avez lu les dix-sept chroniques dont votre humble chroniquer s'est déjà fendu sur "Fables", vous aurez compris qu'on n'en écrit pas autant sur une série qui n'en vaut pas la peine et que les quelques milliers de pages déjà englouties ne nous ont toujours pas dégoûté de la prose de Willingham - plus encore, on en redemande.

Le titre, la couverture l'indiquent : Rose Rouge, la soeur de Blanche Neige, est à l'honneur dans ce 18e recueil. Évidemment, elle va sortir de la maladive torpeur dans laquelle l'a jetée la mort de Boy Blue et va même voir sous un jour nouveau sa relation avec sa soeur, pourtant complexe comme le montrait d'emblée le premier album de "Fables".

Willingham n'abandonne pas pour autant ses autres personnages. Comme à son habitude, il passe de l'un à l'autre avec talent, permettant aux lecteurs de prendre des nouvelles des différentes intervenants, tout en approfondissant la personnalité de Rose. Et surtout, l'affrontement annoncé entre mister Dark et Frau Totenkinder a lieu dans cet album particulier qui voit la publication du 100e épisode. On a ainsi droit à divers bonus, tous sympas, du jeu à la nouvelle en passant par des crayonnés et des mini récits pour répondre aux questions de lecteurs célèbres.

Malgré l'épaisseur du volume, on lit cela sans lâcher l'affaire, et avec l'envie de se plonger rapidement dans le 19e puisque tout n'est pas terminé, loin de là. Lisez donc "Rose Rouge" et remercions Urban Comics d'avoir la délicatesse de nous donner régulièrement des "Fables" à nous mettre sous la dent !