44 465 Avis BD |19 163 Albums BD | 7 626 séries BD
Accueil
Tome 5 : La marche des soldats de bois
 

Fables, tome 5 : La marche des soldats de bois

 
 

Résumé

Fables, tome 5 : La marche des soldats de boisAfin d'acceder au résumé de Fables, tome 5 : La marche des soldats de bois, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fables, tome 5 : La marche des soldats de boisHop on reprend directement les évènements survenus à la fin du tome précédent qui avait commencés par l'intrusion dans le monde des communs et à Fableville de quelques hommes de l'Adversaire.

Fableville est en crise et en pleine période électorale. Les habitants en ont assez du Roi Cole, trop laxiste à leur goût. Le prince charmant débarque avec ses gros sabots et promet monts et merveille à tout le monde. Mais l'heure n'est pas à la dispute mais plutôt à l'union face à la menace de l'Adversaire.

Dans ce tome l'auteur remet tout en question à Fableville, tout le monde est concerné et beaucoup de choses vont changer. On se concentre ici vraiment sur l'action d'une part avec la bataille qui se prépare et sur les personnages d'autre part avec les élections et l'émergence de certains personnages qui n'étaient que peu concernés jusqu'à présent.

Rien à dire de neuf sur le dessin de Buckingham qui apparemment s'amuse toujours autant. J'ai particulièrement aimé les "Clones" de pinocchio qui ont vraiment la super dégaine, ils apportent une dose d'humour cynique bien sympathique.

Encore un bon tome de Fables, on est déjà au 5ème et la série va toujours en s'améliorant.


Chronique rédigée par Fa le 01/07/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 65 (36,72 %)
  • 96 (54,24 %)
  • 16 (9,04 %)
  • Total : 177 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,54 12,54 12,54
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.60
Dépôt légal : Mars 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Fables, tome 5 : La marche des soldats de bois, lui attribuant une note moyenne de 4,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 3 2014
   

Après un tome qui nous présentait la fameuse bataille finale entre les Fables et l'Adversaire, bataille qui a conduit les Fables à se réfugier dans notre monde, voilà que l'Adversaire poursuit les Fables dans leur refuge. Cet album est encore une fois plein de bonnes idées, et le concept de tous ces personnages issus des contes de notre enfance qui ont une réalité dans notre monde est encore une fois superbement décliné. Ici, le fait que la Ferme se joigne aux habitants de Fableville pour mener bataille contre les soldats de bois de l'Adversaire, est une sacrée bonne idée qui permet de donner encore plus de force à ce concept. On sent que les intrigues politiques du prince charmant contre le roi Cole passe au second plan, derrière cet affrontement, mais également derrière des intrigues beaucoup plus vastes qui se nouent entre le Petit Chaperon Rouge (ou du moins, celle qui l'incarne) et Bigby, le Grand Méchant Loup. L'album est très violent, depuis la séance de torture infligée à Blue Boy, jusqu'à l'affrontement général, au cours duquel certains personnages de notre enfance disparaîtront subitement.

"Fables" fait partie de ces série que j'apprécie, car a su créer un univers très original, univers renouvelé à chaque tome. Cet affrontement contre l'Adversaire marque en plus une avancée sans précédent dans la trame générale. L'ensemble paraît ainsi maîtrisé : on tient le lecteur avec des événements suffisamment étudiés pour ne pas nuire à l'originalité de la série.

9 10 2013
   

Excellent, ce cinquième épisode. "Fables" s'installe ainsi de manière nette et définitive dans le peloton de tête des séries comics à suivre.

Le précédent album donnait déjà pas mal d'importance au contexte, à l'Adversaire et au fait que les Fables aient été chassés des royaumes, obligés de fonder Fableville en exil. "La marche des soldats de bois" rend la menace tangible et voit une horde de fantassins habillés comme des "Men In Black", innombrables et identiques comme les adversaires de Neo dans "Matrix". Bill Wilingham se fait et nous fait plaisir, en organisant une bataille de grande ampleur sans rien perdre de son humour ni des dialogues percutants qui ont fait la renommée de la série.

On ne doit pas se passer de lire cet épisode, tant il en apprend au lecteur tout en mettant des éléments essentiels en place pour la suite. Le personnage énigmatique du Chaperon rouge, apparu dans le volume 4, continue à être sous les feux des projecteurs, de manière assez inattendue d'ailleurs. Willingham n'oublie en rien ce qu'il a mis en place dans les épisodes précédents : le ventre rond de Blanche Neige, exhibé en couverture, reste prometteur pour la suite de sa relation avec Bigby comme pour les personnages puissants qui pourraient voir le jour !

"La marche des soldats de bois" se dévore d'une traite, sans le moindre temps mort. On a juste une furieuse envie de lire la suite. Veuillez donc m'excuser : j'y vais !

1 7 2010
   

J’avais déjà adoré le tome précédent, qui revenait sur le passé de Blue Boy et sur les derniers jours des Fables avant leur fuite vers le monde des communs, et cette suite qui reprend les épisodes #23 à #27 ne fait que confirmer la qualité de cette saga.

Si la relation entre Blue Boy et le Chaperon Rouge est à l’origine de cette histoire, ce tome qui se déroule en pleine campagne électorale va surtout permettre de découvrir la vérité sur le Chaperon Rouge, tout en assistant à l’intrusion de quelques fidèles de l'Adversaire à Fableville. L’arrivée de soldats de bois permet également de mettre le personnage de Pinocchio plus en avant.

L’intrigue est toujours aussi maîtrisée et l’univers proposé par Bill Willingham est finalement assez violent quand on le compare aux contes dont il s’inspire avec brio.

Hec-Tor :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
2 4 2010
   

A lire... pour comprendre!
Le travail effectué ici est génial. Fables est une série aussi variée que qualitative. Les auteurs font preuve de "tact" et d'idées astucieuses sans jamais tomber dans la copie. Fables aurait pu être une série violente ou le sexe et les armes prédominerait le reste: les auteurs ont choisi une autre voie. Et j'apprécie énormément car les '100 Bullets" "Transmetropolitan" "the boys", etc... Qui sont des comics de qualité sans aucun doute mais, à mon goût, c'est "trop"! Trop de mafieux, trop de sang, trop de drogues, trop de dur à cuire invincible à l'intelligence limité qui règle leur problème par la violence. Bref...

Fables est mieux calibré. Objectivement, ce comics est très réussi. La preuve: beaucoup de bédéphiles anti-comics retourne leur veste après une lecture approfondie de Fables.

Merci Bill!