44 692 Avis BD |19 269 Albums BD | 7 656 séries BD
Accueil
Tome 15 : l'Age des Ténèbres
 

Fables, tome 15 : l'Age des Ténèbres

 
 

Résumé

Fables, tome 15 : l'Age des TénèbresAfin d'acceder au résumé de Fables, tome 15 : l'Age des Ténèbres, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Fables, tome 15 : l'Age des TénèbresEt revoilà Urban Comics ! Le nouvel éditeur de l’excellent label Vertigo propose non seulement une nouvelle édition des deux premiers numéros de la saga, mais poursuivent également les aventures de ces héros issus de contes et légendes. Ce quinzième tome qui débute par une présentation particulièrement bienvenue des personnages, reprend les épisodes #76 à #82 de la saga US.

Après un tome qui bouclait la guerre entre les Fables et l’Adversaire de manière un peu trop abrupte et abandonnait le lecteur légèrement dubitatif en compagnie d’un Gepetto amnistié, on ne savait pas trop à quoi s’attendre pour cette suite.

Le lecteur a tout d’abord droit à une sorte d’épilogue à l’ère précédente, où il découvre l’intégration difficile de Gepetto parmi les Fables et où les conséquences de la guerre contre l’Adversaire se font encore ressentir. Bill Willingham s’intéresse ainsi au sort du Prince Charmant et de Boy Blue et livre quelques passages qui ne laisseront personne indifférent.

Le lecteur a également très vite droit à une nouvelle menace qui surgit de l’un des mondes de l’ancien Empire et qui semble encore plus terrifiante que celle de l’Adversaire. C’est à Tiabrut que Fafhrd et le Souricier Gris (les amateurs d’heroic fantasy apprécieront ce clin d’œil au Cycle des Epées), deux mercenaires en quête de trésors, vont libérer un certain Mr Dark et relancer l’intrigue après la chute de l’Empire.

L’histoire courte qui suit, consacrée à Mowgli, Bagheera et les frères de Bigby, est par contre légèrement moins intéressante. Au niveau du graphisme, Mark Buckingham se fait remplacer par d’autres dessinateurs (Mike Allred, Peter Gross et David Hahn) sur plusieurs épisodes. C’est le style du premier qui tranche le plus avec celui de Buckingham, ce qui demande un petit temps d’adaptation en début d’album.

Un très bon tome de transition, qui lance le début d’une nouvelle ère : L’Âge des ténèbres


Chronique rédigée par yvan le 30/05/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2329 (58,20 %)
  • 1102 (27,54 %)
  • 571 (14,27 %)
  • Total : 4002 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 16,15 16,15 16,15
Acheter d'occasion : 12,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Avril 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Fables, tome 15 : l'Age des Ténèbres, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

30 10 2013
   

Et après ? Le tome 14 de "Fables", en mettant en scène la guerre des Fables contres les troupes de Gepetto, avait mis fin au cycle de l'exil face à l'Adversaire. Il fallait donc rebondir. "L'âge des ténèbres" dévoile dès son titre le parti-pris de Bill Willingham : personne ne va se reposer sur ses lauriers !

Le premier épisode, qui met en scène Pinocchio et son créateur à Fableville, montre que l'amnistie négociée par le fiston a bien du mal à être acceptée par tous ceux qui ont perdu des êtres chers lors des sanguinaires conquêtes de l'Adversaire. Puis les amateurs de fantasy sont agréablement surpris en voyant les personnages du Cycle des Epées, Fafhrd et le Souricier Gris, apparaître. Et très vite, une nouvelle menace va se profiler pour les Fables... on n'en dit pas davantage, mais on pressent des affrontements spectaculaires dans les tomes suivants !

Ce 15e volume contient par ailleurs un très bel épisode, sans doute le plus émouvant de la série à ce jour, autour de personnages qui accompagnent le lecteur depuis les débuts de la série. Là encore, on ne veut rien dévoiler, mais il n'est pas imaginable de ne pas lire "L'age des ténèbres" si vous aimez "Fables" puisqu'il s'y passe des événements très importants. Certains passages à la Ferme pourraient laisser craindre que la série ne commence à tourner en rond en revenant à des thématiques abordées dans le tome 2, mais on peut parier sur les capacités de Willingham à se renouveler dans les prochains tomes.

On prend décidément du plaisir à suivre tous ces personnages, dans une série qui ne nous a pas encore déçu malgré le nombre conséquent de tomes déjà sortis. Et niveau éditorial, on peut faire confiance à Urban Comics qui a repris le flambeau après Panini : ces gars-là ont l'air de tenir la route.