46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : Exit
 

Exit, tome 1

 
 

Résumé

Exit, tome 1Afin d'acceder au résumé de Exit, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Exit, tome 1Les dessins de Mounier font souvent preuve d'un laisser aller assez énervant au niveau de la qualité. C'est d'autant plus dommage que le scénario de Bernard Werber (le génial écrivain des Fourmis, Thanatonautes et autres Père de nos Pères) est diablement bien pensé, et tient en halaine le lecteur d'un bout à l'autre.

Le rythme de l'histoire est quant à lui effréné, et une fois l'album refermé, on a particulièrement hâte de connaître la suite.

Une bien belle réussite au niveau de l'histoire, donc, mais qui aurait mérité un traitement graphique plus aboutit.


Chronique rédigée par vladkergan le 19/01/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de vladkerganReflet de l'avatar de vladkergan
Statistiques posteur :
  • 351 (68,82 %)
  • 73 (14,31 %)
  • 86 (16,86 %)
  • Total : 510 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Acheter d'occasion : 1,69
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Avril 1999

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Exit, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 8 2002
   

Voilà la preuve qu’une catastrophe graphique peut tout à fait être bonifiée par un scénario de qualité. Pour cet album, l’histoire est vraiment béton, original et intéressante. Werber est impressionnant d’inventivité. Bien que l’histoire soit un peu courte, on reste en haleine, son intrigue est bien posée, le rythme soutenu est bon et l’héroïne attachante.
Mais pour le dessin, on frise le désastre : couleurs trop pétantes, toutes les femmes aux seins énormes, visages ratés, découpage on ne peut plus classique. Pour une BD qui se veut réaliste, c’est un peu raté…
Heureusement Werber est là et il sauve la mise en produisant un album pas si raté que ça !

7 8 2002
   

Une histoire vraiment sympas avec un scénario très prenant;ce n'était pas gagner d'avance vu le manque d'intérêt et d'originalité du dessin.
Werber est grand et il le montre en refaisant son "The Game" sauce personnelle.
Assez réussi,on ne s'ennuie pas.