46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Evil Eater
 
Note moyenne de la série : 2.83

Evil Eater

Evil Eater est une série Manga qui est ou a été éditée chez Ki-oon.
Eifuku (Scénariste), Kojino (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Evil Eater est parue initialement en France en Avril 2014, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Octobre 2014.

A ce jour, 3 albums Manga concernant Evil Eater sont référencés dans notre base, et 6 avis BD lui attribuent une note moyenne de 2,83/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Evil Eater au fil des tomes :
Evolution de la série Evil Eater au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Evil Eater, tome 1

Note moyenne de l'album : 2,75
Avril 2014
 
Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au système judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les revenants, les Returners, comme on les appelle, sont souvent contaminés... [suite du résumé]
 
 

Evil Eater, tome 2

Note moyenne de l'album : 3,25
Juillet 2014
 
Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au domaine judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les Revenants, comme on les appelle, sont souvent contaminés par un « bug... [suite du résumé]
 
 

Evil Eater, tome 3

Note moyenne de l'album : 2,50
Octobre 2014
 
Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au système judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les revenants, les Returners, comme on les appelle, sont souvent contaminés... [suite du résumé]