46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 4 : Le menteur
 

Enchaînés, tome 4 : Le menteur

 
 

Résumé

Enchaînés, tome 4 : Le menteurAfin d'acceder au résumé de Enchaînés, tome 4 : Le menteur, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Enchaînés, tome 4 : Le menteurSuite et fin de cette version franco-belge très réussie de la série "100 Bullets".

Après un tome plus sanglant où les protagonistes, rongés par la tentation, avaient définitivement basculé vers le mal, on retrouve ici un tome riche en révélations qui vient brillamment clôturer ce polar machiavélique qui place ses lecteur dans une espèce d’ambiance de reality-TV où les candidats sont aspirés dans une course admirablement rythmée, avec un million de dollars à remporter à la clef.

Les lecteurs qui s’attendaient à voir sortir enfin de l’ombre cette étrange Pamela Jenkins qui de façon anodine venait déranger nos personnages dans chaque tome, ainsi que le mystérieux commanditaire de ce jeu diabolique, seront comblés par la fin de cette tétralogie prenante. Ils retrouveront Pamela Jenkins dans un rôle assez inattendu et le commanditaire dans un rôle digne de Al Pacino dans l'avocat du diable.

Bref, après avoir été enchaîné pendant quatre tomes à ce thriller qui devrait combler les fans de Tarantino, le jeu touche finalement à sa fin. La dernière case est un peu superflue, mais a le mérite d’ouvrir une porte qui pour l’instant est tout de même encore solidement close.

Je ne sais pas ce que vous feriez pour un million de dollars, mais pour moins de 50 Euros vous pouvez sortir gagnants d’une série orchestrée de main de maître par messieurs Gihef et Callède.


Chronique rédigée par yvan le 27/11/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,59 9,59 9,59
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Novembre 2006

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Enchaînés, tome 4 : Le menteur, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 8 2012
   

Ce dernier tome me laisse un sentiment mitigé. D'un côté, il y a de superbes moments, au premier rang desquels toute l'histoire de la femme de Benings. En fait, ce jeu avait pour vocation de révéler la part noire de chaque individu impliqué et de faire basculer quatre quidams ordinaires dans une situation extraordinaire. On se rend compte que le jeu est allé au-delà des espérances car une cinquième personne est embarqué dans cette chute, un peu comme un dommage collatéral. J'ai également beaucou aimé l'utilisation du personnage de Jenkins, qui faisait quelque apparaition ici et là dans les tomes précédents et qui sert ici, assez longuement, de catalyseur aux explications permettant d'y voir plus clair sur les événements du tome précédent.

En revanche, du côté des éléments un peu plus difficiles à digérer, il y a cette révélation de l'identité de celui qui se cache derrière ce jeu machiavélique. On se doutait un peu dans le tome précédent que le récit pouvait prendre cette teinte fantastique, mais je suis un peu déçu que cela s'arrête là, et je trouve que ca ne cadre pas vraiment avec l'univers très réaliste construit par un Callède qui voulait mettre en scène des personnages ordinaires. On est assez loin de la normalité qui était revendiquée en début de premier tome. Le tout est émaillé de quelques réflexions un peu attendues et un peu sentencieuses sur l'homme et ses travers, ainsi que sur la religion. Cet aspect m'a un peu déçu et je m'attendais à plus de relief pour cette fin d'histoire qui jusqu'à maintenant était tout sauf terne. La relation entre Moses et sa fille est également un peu bizarre et j'ai l'impression que le scénariste n'a pas su rendre crédible et réaliste cette relation que l'on sent compliquée. Enfin, le personnage de Tobey m'a déçu, je m'attendais à un peu moins de fatalisme de sa part : en effet, jusqu'à présent, c'était Ron qui l'entraînait dans son sillage et on aurait pu s'attendre à une fin plus optimiste le concernant.

Le dessin quant à lui n'a que peu évolué depuis le premier tome et c'est un peu dommage. Il est resté classique sans proposer autre chose et cette histoire aurait certainement mérité un graphisme prenant plus de risques, tout en restant dans le réalisme voulu par l'auteur pour mettre en scène ses personnages ordinaires.

Ce dernier tome vient donc clôturer une bien belle série, même si j'ai du mal à adhérer pleinement à certaines directions prises par le récit au moment de sa conclusion, et même si le dessin, sans être désagréable, reste un peu morne.

23 12 2009
   

J’ai beaucoup aimé les trois premiers tomes !
Un découpage précis, une mécanique implacable, une histoire haletante et un suspens dense. Eh bien, je peux dire que ce dernier opus ne m’a pas laissé sur ma faim.
Je n’ai jamais aussi été enthousiaste comme pour ces quatre albums des enchaînés.
Le scénario est digne d’un très bon thriller et mérite d’être transposé au cinéma.
Tous les personnages ont du corps, des sentiments humains parfaitement perçus par le scénariste et remarquablement mis en valeur par les dessins.
Des rebondissements dignes d’un excellent film comme « short cuts » de Robert Altman.
A recommander aux amateurs de bons polars !

18 1 2007
   

Un peu déçu par cette fin finalement assez attendue...

Je m'attendais à quelque chose de plus ... solide ! Ca m'a laissé une impression d'inachevé assez désagréable. C'est dommage car l'idée de base était sympa, les dessins collaient parfaitement à l'histoire et les personnages étaient stéréotypés, mais avec un certain attrait.
Bref, je trouve que rien n'est vraiment éclairci avec ce "diable" joueur qui apparait tout au long de la série.
Mais c'est la dernière case qui m'ennuie le plus ... ça me donne l'impression d'une ouverture à la "vieux feuilleton" de M6 : peu original !

Voilà ! une conclusion moyenne pour une série tout de même intéressante ...