45 491 Avis BD |19 664 Albums BD | 7 774 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le Loup blanc
 

Elric (Glénat), tome 3 : Le Loup blanc

 
 

Résumé

Elric (Glénat), tome 3 : Le Loup blancAfin d'acceder au résumé de Elric (Glénat), tome 3 : Le Loup blanc, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Elric (Glénat), tome 3 : Le Loup blancC’est encore un bien bel ouvrage que nous avons là. La saga continue donc, boulot à plusieurs mains, où l’on sent que chacun y a mis tout son cœur . Le dessin est beau, que dis-je splendide. Et pourtant ça reste sombre comme les tomes précédents.

On se souvient que Elric avait quitté Imrryr, laissant son trône et sa femme, pour aller se perdre dans les Jeunes Royaumes. Une ellipse d’un an a lieu entre les deux derniers tomes, et nous retrouvons notre albinos et son épée démesurée, en proie à de grands tourments. Bien que n’ayant pas lu l’œuvre originale, je trouve ce tome particulièrement bien inspiré. Ce qui ressort énormément dans cette lecture, c’est les tiraillements que subit le héros, entre l’influence de son épée qui semble vouloir toujours plus de sang, mais aussi celle d’Arioch. La culpabilité d’avoir laissé son royaume semble le ronger et c’est un personnage au bord de la folie, voire réellement fou, que l’on suit.

Si j’avais du mal à suivre les précédents tomes, leur relecture et la découverte de ce troisième tome, m’ont permis de familiariser un peu plus avec cet univers d’héroïc fantasy bien particulier, à la fois sombre et glauque.

Ce troisième tome est aussi l’avant dernier. Le prochain devrait donc apporter un terme à cette série qui constitue d’ores et déjà, grâce aux talents de tous les auteurs, une œuvre magistrale.


Chronique rédigée par Olivier73 le 12/01/2018
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Olivier73Reflet de l'avatar de Olivier73
Statistiques posteur :
  • 1740 (80,59 %)
  • 35 (1,62 %)
  • 384 (17,79 %)
  • Total : 2159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 36,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.25
Dépôt légal : Septembre 2017

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Elric (Glénat), tome 3 : Le Loup blanc, lui attribuant une note moyenne de 2,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 2 2018
   

Bon je vais être clair : contrairement à pleins d'avis que j'ai lu précédemment du style : "je ne comprend rien à l'univers d'Elric que je ne connais pas du tout mais je donne mon avis ..."
je suis fan du cycle d'Elric de Moorcock depuis 1990, j'ai lu les 9 tomes au moins 5 fois depuis cette époque.
J'ai joué des dizaines de fois au jeu de rôle "STORMBRINGER" tiré de cette saga, je suis donc "compétent" pour en parler :
Ce cycle de bd est révélateur de ce siècle malade en perte total de repères. Il est beau graphiquement, on est dans l'ambiance esthétiquement des jeunes royaumes et de melnibonée ... Mais c'est tout. C'est une trahison de l'esprit des romans, tant au niveau :
=> des entorses fantaisistes au scénario (et pas qu'un peu, franchement les auteurs se sont permis de sacrées libertés avec le script ! bravo les gars pour l'assurance et la confiance en soi, se permettre de ré-interpréter une œuvre majeure de l'héroïc fantasy demande pas mal de confiance !)
=> surtout, et c'est le plus grave, au niveau de la psychologie des personnages.
Alors, lisez les romans, vous verrez qu'Elric est un être d'une grande finesse, hyper torturé, toujours en proie au doute, n'assumant jamais ses décisions, pantin du destin qui subit les forces supérieures le manipulant..
sa femme Cymoril est un être doux et pacifiste, qui ne s'intéresse pas à la politique, se détache totalement du pouvoir (qu'est ce qu'elle fait sur le trône de rubis en criant : c'est moi qui posséderai les épées noire, pas toi on dirait une gamine de 15 ans se disputant pour jouer à la playstation ! quelle horreur)
c'est mal interprété, faussé, partial .. Mickael, tu dois être tombé bien bas financièrement ou alcooliquement pour avoir permis qu'on trahisse ton œuvre à ce point et t'en féliciter qui plus est ...

Après, c'est l'époque qui veut ça, Peter Jackson a transformé le seigneur des anneaux en foire aux monstre tout juste bon à vendre des produits dérivés ce qui semble plus important aujourd'hui que de faire ressortir l'âme de l’œuvre

si vous ne connaissez rien au cycle d'Elric, que vous vous moquez de la cohérence et de l'esprit des livres dont c'est tiré, bref si vous le lisez comme on lit un batman achetez le, les dessins sont jolis