46 454 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 11 : Kastennroc
 

Elfes, tome 11 : Kastennroc

 
 

Résumé

Elfes, tome 11 : KastennrocAfin d'acceder au résumé de Elfes, tome 11 : Kastennroc, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Elfes, tome 11 : KastennrocLe onzième tome de la série est une nouvelle fois très efficace. On retrouve Lanawyn, cette elfe bleue dépositaire du pouvoir d’un cristal, et Turin, son ami humain : ce sont les mêmes personnages, donc, que pour les tomes 1 et 6. Ici, nos deux héros doivent faire s’allier leur deux peuples pour arrêter la progression de l’armée des Goules emmenées par Lah’saa, cette ancienne divinité libérée. On est sur un schéma classique où deux peuples devront s’unir, une union qui ne sera pas naturelle ; pour ensuite organiser la défense d’une place forte Kastennroc, et cela jusqu’à l’affrontement final contre les forces du mal, où les défenses seront mises à rude épreuve. Un schéma classique ? Oui, certainement un petit peu mais avec quand même quelques éléments qu’il convient de souligner.

On notera tout d’abord l’introduction de Redwyn, le nain héros d’une série similaire, qui vient prêter main forte à nos alliés humains/elfes bleus : cela n’a l’air de rien, mais ce personnage influe beaucoup sur le moral des troupes, et on sera assez étonné de voir comment un simple guerrier peut susciter autant d’émotions. La relation avec son fils, notamment, apporte beaucoup de reliefs à l’ouvrage.

Ensuite, il y a toujours un superbe traitement graphique, et l’ensemble est vraiment soigné. On ne pourra qu’être impressionné par cette double-page de Kastennroc, ou encore par ce débarquement des Goules, bien plus organisées que ce à quoi on pouvait s’attendre. La réussite des dessins est une constante dans la série : ce n’est donc pas une surprise mais il convient de la souligner pour ne pas paraître blasé et que les dessinateurs se relâchent dans les futurs tomes.

Enfin, si le schéma du scénario peut paraître classique, le scénariste offre un joli contre-pied en fin d’ouvrage et la série prend, une nouvelle fois, une tournure très pessimiste : on nous a déjà fait le coup dans le passé mais là, c’est quand même bien amené et surtout, on évite bon nombre de lieux communs… Ça amène de la surprise et en plus, on appréciera que le scénariste prenne des risques dans les dernières pages alors qu’il était dans un beau fauteuil depuis le début de l’album.

Bref, un très joli et très prenant onzième ouvrage.


Chronique rédigée par gdev le 25/05/2019
 
 
Statistiques posteur :
  • 3253 (74,05 %)
  • 366 (8,33 %)
  • 774 (17,62 %)
  • Total : 4393 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 11,26
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Septembre 2015