46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Au-delà
 

Eclipse (Vents d'Ouest), tome 1 : Au-delà

 
 

Résumé

Eclipse (Vents d'Ouest), tome 1 : Au-delàAfin d'acceder au résumé de Eclipse (Vents d'Ouest), tome 1 : Au-delà, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Eclipse (Vents d'Ouest), tome 1 : Au-delàAh mais quelle nouvelle série nous avons là !

Eclipse possède tous les atouts pour être une belle série de science-fiction, avec tous les éléments du genre, mais aussi de belles incursions dans les sous-genres : planet fantasy, récit de guerre futuriste... Les personnages sont encore un peu difficiles à cerner, ce qui est normal pour un tome d'introduction. Mais il n'empêche qu'on prend beaucoup de plaisir à les suivre dans leurs quêtes diverses. D'autant plus que le dessin de Sébastien Vastra, s'il n'est pas exceptionnel, est quand même très soigné, accompagné de belles couleurs. Ce n'est pas (encore) au niveau de Sillage, mais c'est un début prometteur.

A quand la suite ?


Chronique rédigée par Spooky le 03/02/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 1,84
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2007

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Eclipse (Vents d'Ouest), tome 1 : Au-delà, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 8 2010
   

Un premier tome attractif.
Première nouvelle de bon aloi : le dessin, plutôt agréable, sans rétention mais de bonne tenue.

Un trait plutôt précis et dynamique, des images claires et parfaitement lisibles, un découpage varié faisant souvent preuve d’originalité et enfin des couleurs informatiques sachant se faire oublier utilisant une large palette colorée. Le dessinateur n’a pas cherché à en faire trop et son univers prend rapidement vie, mêlant adroitement architecture classique et futuriste.
Rien de révolutionnaire coté dessin, mais au moins, celui-ci est agréable et permet de rentrer dans l’histoire sans plus de question.

Parce que l’histoire pour sa part, elle part dans tous les sens. Un mini feu d’artifice pour ce premier tome de la série !
J’aime les série qui rentre rapidement dans l’action et dans l’intrigue et pour le coup je suis servi.
Si la première page peut paraitre tranquille visuellement, le texte l’accompagnant est quant à lui prenant voir poignant. Pas le temps de pleurer, dès la page suivante nous sommes plongés dans l’action. Ce premier tome alterne habilement action, émotion et intrigue.
Pratiquement à chaque fois que l’on tourne la page un rebondissement survient, une nouvelle piste s’ouvre et un nouveau mystère s’ajoute. Pas vraiment le temps de réfléchir ; nous sommes sans cesse bousculés dans notre lecture !
Ce tome est loin d’être un simple tome d’introduction !

Le contexte est riche, l’univers présente une Histoire recherchée et cohérente qui nous est présentée tout au long de l’album sans jamais être ennuyant par de grands monologues.
Les personnages sont rapidement sympathiques et l’on s’y attache facilement.
A la fin de l’album on se demande même où les auteurs désirent nous amener tellement de pistes sont ouvertes et de mystères empilés.

Un premier tome qui met vraiment l’eau à la bouche.
Si les auteurs parviennent à tout exploiter et que le soufflet ne retombe pas lamentablement par un dénouement trop simple, la série pourrait devenir un beau classique.

13 7 2008
   

Voilà un début de série plein de qualités, surtout pour un amateur de SF et de Space Opera comme moi. Un bon dessin, des couleurs informatiques mais discrètes (je dis "mais" car je déplore toujours l'utilisation visible de l'informatique pour les couleurs de BD), un univers complexe et fouillé, et surtout, surtout, une intrigue TRES dense.

La Terre représentée ici vit à l'heure des vols interstellaires, côtoie des cyborgs et de nombreuses races aliens, tout en ayant gardé de nombreuses similitudes avec la Terre de nos jours. La SF représentée ici n'est pas très crédible : c'est le genre space-opera où un vaisseau navigue dans l'espace comme on fait du tourisme, croisant moultes beautés et créatures exotiques sans tenir compte du réalisme scientifique. Assez peu vraisemblable non plus la façon dont l'héroïne du 24e siècle a une culture tellement proche des jeunes des années 2000.

Mais c'est de la SF qui ne se prend pas la tête et reprend avec réussite de nombreuses idées et concepts, mélangeant informatique, robotique, voyages spatiaux, exobiologie et archéologie, géopolitique totalitaire ou non, etc. J'y retrouve en cours de lecture de nombreuses références à différentes oeuvres de SF, romans, films ou BD, tant sur le plan graphique que scénaristique, mais cela passe sans problème car ce ne sont que de petits emprunts ou clins d'oeil par-ci par-là et ils s'incluent sans soucis ou font très bien fonctionner le récit.

J'adore quand, en l'espace d'un album standard de 48 pages, il se passe énormément de choses et que le récit avance grandement en ne perdant pas de temps en narration superflue et planches vides d'intérêt. Et c'est vraiment le cas pour le tome 1 de cette série.
Pourtant, je croyais ne jamais avoir à dire cela mais je trouve cette intrigue trop dense, justement. Cela aurait été parfait pour moi si une véritable trame principale prenait forme. Mais j'ai vraiment eu le sentiment qu'une nouvelle trame se formait toutes les deux ou trois pages : ce sont à chaque fois des intrigues qui me donnent envie de savoir leur propre suite, mais j'ai eu l'impression que le scénariste changeait d'idée ou de pied à plusieurs reprises au cours des pages. Je suis parti sur un type d'intrigue, mais me retrouve rapidement avec une autre, puis une autre, etc... Tout semble lié, enfin je l'espère, mais cela parait fouillis et je vois mal le rapport entre les actions de l'héroïne et de ce qui l'entoure avec telle ou telle partie du scénario.
Tant et si bien que le moment de suspens de la dernière page me laisse sur un véritable sentiment de "mais qu'est-ce que ça vient faire encore là ce nouveau truc là ?".
Je trouve que le scénario aurait mérité d'être un peu plus épuré, même si ça me fait un peu mal de dire ça quand il s'agit de SF et de SF assez réussie.

J'ai lu cette BD avec plaisir mais je dois admettre avoir un peu de mal à la résumer et à en saisir la substantifique moelle tant tout parait s'additionner sans un suivi assez solide. J'attendrais la suite pour me faire une opinion plus concrète.

9 7 2008
   

Eclipse… Pour le moment, les raisons du choix titre de cette série restent pour moi un mystère. Mais "au-delà" de cette considération, nous avons un objet de BD SF assez intéressant.

La trame a pourtant un air de déjà vu, c’est le moins que l’on puisse dire : il s’agit de la recherche de son père par sa fille qui le pensait mort et qui découvre que ben non, tiens, en fait il est encore vivant… On est là sur des chemins connus, voire archi-connus. Mais cet album a le mérite, malgré ce gros inconvénient, de réussir à intéresser le lecteur, voire à l’intriguer par une double intrigue parallèle : la quête de Mika (la fille) et les aventures de Norman (le père). Bien entendu, il s’agit d’un tome d’introduction, donc il ne nous sera donnés dans les 2 cas que quelques éléments propres à nous donner envie de lire la suite. Paradoxalement, pour un tome d’introduction, la jeunesse de Mika est rapide comme l’éclair, mais ce n’est pas le propos principal.

En fait ce tome a tous les défauts - et tous les avantages - que l’on peut attendre de ce type de récit introductif : beaucoup de personnages, mais pas assez développés, énormément de pistes initiées (pêle-mêle, et sans trop spoiler j’espère : l’hostilité des extra terrestres, le complot apparent contre le père de l’héroïne, les intérêts de son financeur, le personnage de Koan, le guide alien… etc.) donc forcément un risque important que toutes ne seront pas traitées en profondeur… Par ailleurs le récit est un peu embrouillé entre les flash-back, il m’a fallu tout noter pour m’y retrouver dans les dates (Spooky a eu le même problème car les dates citées dans le résumé sont un peu décalées…). Le tome se termine par un début de voyage initiatique, par lequel l’aventure semble commencer vraiment...

L’autre intérêt de cet album est la mise en image. Les dessins sont précis, le découpage souvent audacieux, le tout a un dynamisme appréciable. Les personnages sont déjà bien campés pour la plupart, et le bestiaire extra-terrestre est varié et imaginatif. Le traitement « océanique » de l’espace rajoute une originalité plaisante. Bref, un graphisme bien adapté, servant admirablement l’histoire.

De la SF d’aventure sans véritable surprise, mais de qualité.