46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Sangoku
 

Dragon Ball, tome 1 : Sangoku

 
 

Résumé

Dragon Ball, tome 1 : SangokuAfin d'acceder au résumé de Dragon Ball, tome 1 : Sangoku, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dragon Ball, tome 1 : SangokuVoici donc le premier tome d'une longue série que le feu club Dorothée nous a permis de découvrir sur nos petits écrans (ça ne vous rajeunit pas, je sais). Mais laissons la voix éraillée d'Ariane de côté pour se plonger dans le manga d'origine.

Premières impressions : c'est frais, rigolo (bon un peu trop enfantin parfois) et on a envie d'aller plus loin avec Sangoku. Si le scénar' de départ en lui-même est assez bateau (un gusse qui part encore dans une quête) il se transforme rapidement en Odyssée (merci pour ceux qui ont sourit à ma métaphore filée bateau>Odyssée...)! En effet, Sangoku et Bulma vont être confrontés à de multiples obstacles, tous aussi hilarants les uns que les autres et leurs "ennemis" vont rapidement devenir de sympas personnages secondaires/alliés. A savoir que toutes les rencontres sont capitales pour la suite (je pense notamment à l'inénarrable Tortue Géniale).

J'ai parlé d'Odyssée car il faut savoir que l'auteur/dessinateur s'est inspiré d' un mythe pour son personnage principal et l'histoire : celui du roi des singes, légende du XVIeme siècle, roi qui se nomme Sun Wou Kong (Songoku) et qui a énormément voyagé. Si vous voulez en savoir plus, ce site détaille très bien les références empruntées par Toryama :

http://puissancedbz.free.fr/legendes_chinoises.htm

Quant à l'humour, il est omniprésent, terrible grâce à la naïveté de cet enfant de 14 ans qui ne sait même pas ce qu'est une fille. Moment hilarant, lorsque Sangoku se rend compte que Bulma n'est pas comme lui... ce qui engendrera un merveilleux quiproquo sur une simple histoire de boules :)
Si on ne s'ennuie pas une seconde, on ne peut s'empêcher de penser que l'auteur est assez porté sur le sexe et un humour parfois scato (rien de bien méchant ni de vulgaire, tout de même). Tout est à prendre au troisième degré. Aussi bien les personnages que la narration ne sont à prendre au sérieux et les effets de suspense sont tellement navrant/ironiques qu'on "transpire" à chaque page tournée au début de chaque chapitre.
Les combats, qui ont fait la réputation de la série, ne sont pas nombreux, plutôt inventifs grâce à la créativité de Sangoku et ne polluent pas la narration.

Niveau graphique, l'univers est foisonnant, piqué de nombreux détails que l'on découvre à chaque nouvelle lecture. Les personnages sont très expressifs, le trait est simple, efficace et n'épargne encore une fois pas la bonne dose d'humour nécessaire. On se prend parfois à regarder longuement une bécane ou un paysage avec son hiboux à casquette. Bref, c'est meugnon comme tout mais s'adresse tout de même à un public ado et pour les adultes en quête de personnages étonnants.

Bref, un must de la bd japonnaise, le début d'une Odyssée des fous. Seul regret, j'ai les tomes édités dans le sens de lecture occidental. Les nouveaux brochés sont beaux, dans le sens de lecture traditionnel mais un peu chers même s'il contiennent chacun 2 tomes (à conseiller aux puristes).

Mais bon, les poches sont aussi très bien... à découvrir si ce n'est déjà fait !


Chronique rédigée par WildMuad le 23/06/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 2 (18,18 %)
  • 9 (81,82 %)
  • Total : 11 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,56 6,56 6,56
Acheter d'occasion : 2,61
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.58
Dépôt légal : Mai 1993

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Dragon Ball, tome 1 : Sangoku, lui attribuant une note moyenne de 4,58/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 7 2020
   

Aaah ! Excellent Dragon Ball !
Je me rappelle avoir vu de façon décousue certains épisodes du dessin animé quand je tombais par hasard dessus. Je ne suivais pas la série, j'étais en fin d'adolescence, mais je trouvais ça amusant et intriguant par le foisonnement de cet univers.
Et bien plus tard je trouve ce petit volume en rayon. Le premier tome ! Enfin l'occasion de découvrir et comprendre la genèse de cette saga, de savoir qui est ce petit personnage muni parfois d'une queue, parfois non, un coup enfant naïf, un coup grand guerrier surpuissant, qui devient même père de famille je ne savais comment.... c'est la confusion que je ressentais du fait de mes visionnages décousue.
Donc ce premier tome était l'occasion d'enfin tout comprendre et j'ai adoré. Moi qui pensais n'acheter que ce volume, voire le suivant aussi, j'ai tout de suite été pris au jeu et sous le charme et j'ai finalement acheté....Toute la collection ! Je parle des 42 1ers tomes de cette édition. Je n'ai pas voulu poursuivre avec les DBZ et compagnie.
Donc tout ça pour dire que c'est excellent. Toriyama fait preuve d'une imagination débordante dans cet univers de tous les possibles où il ne se donne aucune barrière. Pour exemple,loin d'être exhaustif : des arts martiaux, des personnages western et babouchka russes mélangés, des dinosaures, de la technologie S.F., des animaux qui parlent.... et tout ça n'étonne personne. Sauf le très naïf Sangoku mais lui s'étonne de ce qu'il y a de plus banal : l'eau de mer est salée, l'existence des filles, devoir se laver, etc...

C'est donc une aventure foisonnante en imagination comme dans le dessin de Toriyama, plein de détails mais toujours très clair et lisible, presque ligne claire. Le défaut de ce petit format est d'ailleurs que les cases sont trop petites par rapport aux détails du dessin. On n'apprécie pas toujours tout à sa juste valeur.
La mise en page des cases paraît souvent étrange car, étant un des tout premiers mangas paru en Europe il a été "reconstruit" pour la lecture de gauche à droite. Mais moi je dis tant mieux ! Je déteste la lecture de droite à gauche et je ne vois pas en quoi ça apporte plus d'authenticité. Je crois surtout que les éditeurs veulent nous persuader que c'est mieux car ça leur permet d'éditer un manga tel quel, sans le redécouper, donc moins de travail pour eux et moins cher. Cette édition me convient donc parfaitement si ce n'est que c'est un peu trop petit. Ce qui m'a le plus gêné c'est plutôt les bruitages qui sont souvent incongrus (du bois éclaté qui fait Bakokoko, une chute d'eau qui fait Zzz?z?z, etc....) sûrement une traduction "littérale" du bruitage à la japonaise mais qui ne colle pas à nos habitudes de lecture BD.
En tout cas c'est un album vraiment amusant qui donne envie de poursuivre.
Dernière chose, c'est vrai que Toriyama a un humour très "petite culotte", zizi, nénés qui fait un peu obsédé sexuel, ce que sont plusieurs de ses personnages. Peut être est-ce l'humour des Japonais en général qui fantasment sur les femmes enfants.
Chez nous c'est très étonnant mais tellement surprenant que c'est bien amusant, c'est finalement rafraîchissant car ça ne dépasse jamais la ligne rouge.

4 2 2012
   

Ah, Dragon Ball! 10 000 pages de rêves, d'exubérances et de folies. La recette: un gamin à queue de singe saupoudré d'un nuage supersonique, je plaisante, un peu de rigueur nécessaire à toute cuisine, n'oubliez pas dès le début de cuire le petit cochon. Voilà pour la recette, vous pourrez vous aussi vous lancer dans l’aventure …

Hum !!! un vrai régal de la première à la dernière page.

7 4 2010
   

"Dragon Ball" fait parti de ces séries dont j'ai re-re-re-relus les premiers tomes pendant ma jeunesse et, c'est avec un graaaaaaaaaaand plaisir que je relis aujourd'hui le début de cette série mythique.

Dragon Ball c'est quoi ? Une série d'aventure avec de très bons combat d'armes martiaux dans un univers fantastique et décalé.
Les personnages sont tous plus loufoques les uns que les autres. L’humour très "pipi-caca-zizi" me fait bien marrer ; le tout servi par l'immense talent de Maître Toriyama au niveau du dessin (faussement naïf et tellement réussi) mais aussi de la narration (cadrage etc, etc…). Ce n'est certes pas forcément intelligent ni fin, mais c'est très fun à lire : quel défouloir !

Je ne résisterais pas à vous citer quelques répliques cultes du manga, mais finalement en y réfléchissant ; ce ne serait pas mieux de les découvrir vous même en lisant ce manga et en les saisissant dans leurs contextes originales ? (ou, vous pouvez tout simplement faire paf-paf ^^)
Franchement, je ne peux que vous conseiller de lire les premiers tomes de cette série, surtout si vous aimé l'humour gamin et le loufoque en général.

À noter que j'ai lu ce premier tome dans une autre édition que celles présentées sur ce site (il y en a eu tellement). Le volume que j’ai eu la chance de lire contient les deux premiers tomes de Dragon Ball, en noir et blanc, dans le sens de lecture japonais (et donc original). Il bénéficie aussi du travail de traduction de la Perfect Edition, des explications (en bas de cases) de certains clins d'oeils et d’idéogramme japonais qui nous échappent à nous occidentaux et avec les noms originaux (une traduction littérale des noms), par exemple "Kame Sennin" à la place de "Tortue Géniale" (ça fait bizarre ça…) car cette édition date de 2007.
Je vous invite d'ailleurs à lire l'excellente chronique de Fa sur la "Perfect édition" de Dragon Ball et du travail de traduction fait pour l’occasion, ici

28 3 2009
   

Y a t-il encore des gens qui ne connaissent pas l'histoire?
Je ne pense pas mais voilà un bref résumé... Dragon Ball c'est l'histoire d'un étrange petit garçon doté d'une queue de singe, Son Goku (prononcer gokou), d'une douzaine d'année, qui vit seul dans ses montagnes après la mort de son grand père. Un jour sa vie paisible va être chamboulée par la venue de Bulma une jeune fille très énergique (énervée/énervante) qui recherche les légendaires "boules de cristal", au nombre de sept, celui qui les réunit pourra invoquer le dragon Shenron qui réalisera n'importe quel vœu! Il se trouve que le seul héritage du grand-père de Son Goku est justement la boule à quatre étoiles! Une fois la curiosité de sa première rencontre avec une fille (être étrange qui n'a pas de kiki) Son Goku partira avec Bulma à la recherche des autres boules de cristal...
Dragon Ball n’est rien de moins que le père des shonens ; tous les autres du genre, on les doit à Mr Toriyama et son titre devenu culte sur toute la planète ! Il a posé les bases du shonen tel qu’on les connaît aujourd'hui, et depuis, peu d'auteurs ont réussi à jouer avec ses codes de façon vraiment originale ! Si les exemples des personnages complémentaires on les doit davantage à Saint Seiya et Yuyu Hakusho, tous le reste, de la quête initiatique avec recherche d’artefact, l’évolution des personnages, rencontres d’adversaires de plus en plus puissant dont les premiers deviendront des alliés... et surtout les tournois ! Sans oublier les transformations, les résurrection de personnages, les entraînements nombreux et l’augmentation de la puissance des héros de façon surréaliste... Souvent imité, voir plagié, rarement égalé, encore plus rarement dépassé, tous les shonens doivent ce qu’ils sont à Dragon Ball, et tous les auteurs de shonen se doivent d’être redevable à Toriyama !
Si au départ Dragon Ball est un titre d’aventure avec quelques combats et beaucoup d’humour, il va très vite évoluer, mais ce qui fait sa force c’est que ces évolutions vont être nombreuses ! Mais ce tome 1 reste très centré sur l’aventure et l’humour y est omniprésent .
Ce titre se démarque par son originalité... oui, j’ai bien dit originalité ! Car si maintenant on a l’impression d’avoir vu ça 100 fois, à l’époque ce n’était pas le cas. Toriyama a su adapter un conte Chinois et en faire une œuvre drôle, bourrée de bonnes choses. Ce qui marque c’est que le personnage de Goku va évoluer d’une façon incroyable, et ce qui fait la force du titre c’est qu’il évolue en même temps que le lecteur.
Allez dragon ball !!!

19 11 2008
   

Le tome ou tout commence. Toriyama pose ici les bases de son univers. De nombreux éléments sont déjà en place comme les Dragon Ball, le bâton magique ou encore le nuage supersonique. On voit même apparaître quelque uns des personnages principaux (San Goku, Bulma, Yamcha, Oolong, Tortue Géniale).

Le ton d'ensemble est très enfantin. On se rend compte tout de suite qu'il vient de son héros qui commence tout juste son apprentissage. Celui-ci ignore beaucoup de choses, ce qui le rend un peu idiot, mais tellement innocent, qu'on l'adore tout de suite. Les autres personnages tranchent radicalement avec lui, comme par exemple Tortue Géniale qui est un vrai obsédé ou encore Bulma qui veut les Dragon Ball pour se trouver un petit ami.

San Goku est le héros de ce manga. Il est donc le personnage sans défaut. Il a le cœur pur. Toriyama s'est inspiré de la légende du roi des singes pour créer son personnage, et cela se voit assez (un personnage avec une queue de singe qui a un bâton magique, se déplaçant avec un nuage, rencontrant un autre avec un casque de bœuf.)

Dans ce tome, on n'a pas encore les grands ennemis typique de la saga, mais ce tome introductif est très bon. Le dessin de Toriyama est excellent.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Dragon Ball : Le grand livre de Dragon Ball 1 5.00
Dragon Ball, tome 1 : Sangoku 6 4.58
Dragon Ball, tome 2 : Kamehameha 5 4.10
Dragon Ball, tome 3 : L'initiation 5 4.30
Dragon Ball, tome 4 : Le Tournoi 4 3.88
Dragon Ball, tome 5 : L'Ultime Combat 3 3.83
Dragon Ball, tome 6 : L'Empire du Ruban Rouge 3 3.50
Dragon Ball, tome 7 : La Menace 3 3.67
Dragon Ball, tome 8 : Le Duel 2 4.00
Dragon Ball, tome 9 : Sangohan 2 4.00
Dragon Ball, tome 10 : Le Miraculé 2 4.00
Dragon Ball, tome 11 : Le Grand Défi 2 3.75
Dragon Ball, tome 12 : Les forces du mal 2 4.50
Dragon Ball, tome 13 : L'empire du chaos 2 4.50
Dragon Ball, tome 14 : Le Démon 2 4.50
Dragon Ball, tome 15 : Chichi 2 3.75
Dragon Ball, tome 16 : L'héritier 2 4.25
Dragon Ball, tome 17 : Les Saïyens 2 4.75
Dragon Ball, tome 18 : Maître Kaïo 2 4.50
Dragon Ball, tome 19 : Végéta 2 4.75
Dragon Ball, tome 20 : Yajirobé 2 5.00
Dragon Ball, tome 21 : Monsieur Freezer 2 4.00
Dragon Ball, tome 22 : Zabon et Doria 2 4.00
Dragon Ball, tome 23 : Recoom et Guldo 2 4.25
Dragon Ball, tome 24 : Le capitaine Ginue 2 4.25
Dragon Ball, tome 25 : Piccolo 2 4.00
Dragon Ball, tome 26 : Le petit Dendé 2 4.25
Dragon Ball, tome 27 : Le super saïyen 2 5.00
Dragon Ball, tome 28 : Trunks 2 4.25
Dragon Ball, tome 29 : Les androides 2 4.00
Dragon Ball, tome 30 : Réunification 2 4.50
Dragon Ball, tome 31 : Cell 2 3.75
Dragon Ball, tome 32 : Transformation ultime 2 4.00
Dragon Ball, tome 33 : Le défi 3 3.83
Dragon Ball, tome 34 : Le combat final de San Goku 2 4.50
Dragon Ball, tome 35 : L'adieu de San Goku 2 4.75
Dragon Ball, tome 36 : Un nouveau héros 2 3.75
Dragon Ball, tome 37 : Kaio Shin 2 3.50
Dragon Ball, tome 38 : Le sorcier Babidi 2 4.00
Dragon Ball, tome 39 : Boo 2 3.25
Dragon Ball, tome 40 : La fusion 2 3.25
Dragon Ball, tome 41 : Super Gotenks 2 4.25
Dragon Ball, tome 42 : La victoire 4 4.25