46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Les Saïyens
 

Dragon Ball Z, tome 1 : Les Saïyens

 
 

Résumé

Dragon Ball Z, tome 1 : Les SaïyensAfin d'acceder au résumé de Dragon Ball Z, tome 1 : Les Saïyens, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dragon Ball Z, tome 1 : Les SaïyensRien de bien original dans cette mise en manga de l'animé Dragon Ball Z qui était déjà lui même l'adaptation du manga Dragon Ball (tome 17 à 42). On connaît donc déjà l'histoire par coeur, et par conséquent, on est à aucun moment surpris.

Cette adaptation essaye de coller au plus près à l'animé, d'où la présence de toute la recherche de San Gohan qui s'est perdu dans la montagne. Cette scène n'existe pas dans le manda Dragon Ball et fut conçu pour allonger l'animé Dragon Ball Z

Il y'a quelques bons points, comme la mise en couleur qui est agréable, mais surtout le fait que le manga soit publié dans le sens de lecture japonais. Le dessin est d'ailleurs assez joli, mais cela sent trop le commercial.

A réserver aux vrais fans du monde de Toriyama.


Chronique rédigée par difool le 16/08/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 954 (66,90 %)
  • 112 (7,85 %)
  • 360 (25,25 %)
  • Total : 1426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 1,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 1.83
Dépôt légal : Avril 2008

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Dragon Ball Z, tome 1 : Les Saïyens, lui attribuant une note moyenne de 1,83/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 5 2010
   

Dragon Ball Z, ou le moyen de faire de l’argent le plus osé des éditions Glénat !
Les images parfois floues soutirées de scènes de l’animé (avec en prime ses couleurs rétrospectives), qui font office de dessins, et les caractères en couleur dans certaines phylactères dévalorisent l’ensemble, le rendant insignifiant.
Sur le plan scénaristique, le déroulement des combats est tellement prévisible que ceux-ci deviennent naïfs, sans parler du final qui l’est encore plus (Raditz, l'extraterrestre super puissant et tout plein de muscles saillants, est neutralisé par le frêle Son Gohan, un enfant âgé de seulement quatre ans, alors que la fin semblait proche). Même le duo Son Goku - Piccolo ne parvient pas à sauver cette adaptation faite à l’arrachée de l'adaptation d’un des géants du manga qui ternit l'image de ce dernier. Et les blagues perverses de Kame Sennin n’arrangent pas les choses, au contraire, elles ne font que les envenimer !
Bref, deux minutes de lecture pour 7.50 €, ça fait un peu cher ! Enfin, il faut quand même voir le bon côté des choses : ce pseudo-manga reste néanmoins très fidèle au dessin-animé, à un tel point que j'avais davantage l'impression de visionner des épisodes télévisés !

22 8 2008
   

Ce manga ne sert pas à grand-chose. Pourquoi ? tout simplement parce qu'il existe déjà. En fait, la nouveauté vient du fait que c'est l'adaptation directe du dessin animé "Dragon Ball Z" qui était lui-même l'adaptation du manga "Dragon Ball". Si la logique de la chose vous échappe, c'est qu'a priori vous êtes normal.
Bref, c'est une mise en couleur finalement avec des plans directement tirés du dessin animé. Le dessin est joli, mais la colorisation est gênante pour ma part. Ca rend l'ensemble très artificiel.
Côté histoire, rien de nouveau. Il y a peu de chance que vous découvriez la série par le biais de cette publication. Mais si tel est le cas, je vous conseille de lire directement l'original.

Bref, un coup dans l'eau.