46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 8 : Broly le Super Saïyen
 

Dragon Ball Z - Les films, tome 8 : Broly le Super Saïyen

 
 

Résumé

Dragon Ball Z - Les films, tome 8 : Broly le Super SaïyenAfin d'acceder au résumé de Dragon Ball Z - Les films, tome 8 : Broly le Super Saïyen, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

La saga des films Dragon Ball Z, tiré du manga éponyme d’Akira Toriyama, se poursuit ce 6 mars 1993 avec la sortie du film 8. Ce film est le premier à pouvoir véritablement se placer dans la chronologie du manga. Il se situerait pendant les 10 jours précédents le Cell Game. D’ailleurs à la même époque, les japonais avaient pu voir le 24 février 1993 sur leur télé l’épisode 169 de Dragon Ball Z (Ailleurs) avant de voir le suivant (Fausse alerte), le 10 mars. Les deux épisodes se déroulant pendant la même période, le film 8 pourrait donc se placer entre les deux.

Passons maintenant au film 8. Pour le scénario je pourrais le résumer en deux mots : chef d’œuvre. Ce film est tout simplement l’un des meilleurs. Il part d’une idée pourtant simple : nous présenter le super saïyen légendaire (il était devenu clair que ce n’était pas San Goku après les transformations de Végéta, Trunks et San Gohan en super saïyen). Les auteurs nous présentent donc Broly, un ennemi véritablement charismatique avec une puissance qui dépasse tout entendement. Cela donne lieu à des combats épiques où l’on en viendrait même à douter de la victoire de nos héros.

Certains me diront, mais la création de Broly ne contredit elle pas le manga original où Radditz annonçait que seuls quatre saïyens avaient survécus (Goku, Nappa, Végéta et Radditz). Je répondrai tout d’abord : regardez le film 3 et vous verrez que le manga a déjà été contredit avec le personnage de Thalés. Ensuite, j’ajouterai que, à la différence du film 3, la survie de Broly (et de son père) est parfaitement bien expliqué et très cohérente avec le manga.

J’en profite pour rebondir sur le scénario. On a, comme je l’ai déjà dit, un excellent scénario. Je l’aime vraiment car il ne se limite pas qu’à du combat. Certes il y’a, je l’ai déjà dit, des combats intenses, mais avant ceux-ci on a pas mal de suspens (qui est le super saïyen légendaire ? Pourquoi Paraguss contrôle-t-il son fils) et de tension (les face à face Broly/Goku pour ne citer que cela).

Tout comme les film 5, 6 et 7, le film 8 a son petit élément de fan service : ici c’est Gohan qui se transforme en super saïyen à son tour.

Il est cependant dommage que, même si il est bon, la version papier ne rende pas tous les aspects époustouflants du film. On ne ressent pas comme dans le film la tension entre le héros et son ennemi. On n’est pas autant époustouflé devant la première transformation de Broly en super saïyen légendaire. Et je pourrais en citer d’autres.

Ce film reste quand même l’un des meilleurs et l’adaptation manga permettra quand même de passer un bon moment et de faire connaître ce film (si y’en a encore qui ne le connaisse pas). La suite avec le film 9 : Les mercenaires de l’espace, avec une qualité égale (enfin ça c’est mon point de vue).


Chronique rédigée par difool le 27/06/2014
 
 
Statistiques posteur :
  • 953 (66,88 %)
  • 112 (7,86 %)
  • 360 (25,26 %)
  • Total : 1425 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 5.00
Dépôt légal : Juin 2014