46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 6 : Retour en fanfare
 

Donjon Zenith, tome 6 : Retour en fanfare

 
 

Résumé

Donjon Zenith, tome 6 : Retour en fanfareAfin d'acceder au résumé de Donjon Zenith, tome 6 : Retour en fanfare, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Donjon Zenith, tome 6 : Retour en fanfareBoulet rempile au dessin de ce 6ème album de "Donjon Zenith" (il a signé pour trois et en est au deuxième) et c'est toujours une bonne nouvelle et une belle promotion pour ce jeune auteur que d'être accepté au panthéon des dessinateurs de Donjon. Même si de multiples auteurs ont eu l'occasion de travailler dans la team Donjon avec "Donjon Monsters" aux multiples styles graphiques aussi différents qu'originaux ; dans Zenith, il faut se plier au style imposé au début de la saga par le dessinateur initial, Lewis Tronheim.
Boulet s'y accommode tout à fait, il est indéniable que son style est proche de celui de Trondheim, mais ça n'est jamais évident de rependre un travail tel que celui-ci.
J'espère qu'il aura la chance de continuer à illustrer "Donjon Zenith" parce que pour le moment, c'est un sans faute.

Au niveau scénario, toujours du gros niveau. L'histoire s'étoffe continuellement, de nouveaux aspects de la trame globale émergent et nous en disent un peu plus long sur l'épopée du Donjon. Pour Zénith, la narration est très chronologique. On suit donc dans cet opus les péripéties du couple Herbert et Isis en pseudo lune de miel et de retour à Vaucansson pour négocier la propriété du Donjon :p

Je ne m'en lasse pas et j'ai de la chance car toute l'équipe qui bosse sur Donjon est la pour tenir la cadence et proposer des superbes albums dont celui ci fait parti. Une nouvelle réussite !

Boulet power !!!


Chronique rédigée par Djailla le 28/05/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 306 (97,76 %)
  • 4 (1,28 %)
  • 3 (0,96 %)
  • Total : 313 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,35 11,35 11,35
Acheter d'occasion : 4,57
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2007

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Donjon Zenith, tome 6 : Retour en fanfare, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 9 2014
   

Bizarrement, j'ai eu plus de mal en rentrer dans ce tome que dans les précédents. Pour tout dire, je suis un peu perdu et si j'ai bien suivi que le Donjon avait été perdu par le Gardien Hyacinthe, j'ai du mal à comprendre en revanche pourquoi il faut aller dans le Duché de Vaucansson, terre natale d'Herbert. Peut-être est-ce dû au fait que je n'ai pas encore lu tout de l'univers de Donjon et que certaines séries parallèles contiennent des clés pour comprendre entièrement cet album. En tout état de cause, le lancement de cet histoire m'a paru peu compréhensible. Pour autant, une fois qu'on y est, on se laisse comme d'habitude porté par le rythme et par l'univers très original qui revisite ici une ville médiévale, dans laquelle s'ourdissent de sombres complots. Ce qui est intéressant, c'est qu'en faisant la connaissance des parents d'Herbert, ce dernier gagne en profondeur.

Mais beaucoup d'éléments ont du mal à trouver justification, depuis le complot lui-même jusqu'à la transformation physique inexpliquée de Herbert (même si une piste est lancée au détour d'un dialogue), en passant par la réunion familiale. Par ailleurs, le Gardien a du mal à trouver sa place dans cet album et même Marvin, personnage qui est depuis le début de la série, présenté en duo avec herbert, semble étranger à cette nouvelle histoire.

Voici donc un album plus compliqué à appréhender de mon côté, même si le rythme reste bien présent, même si l'ambiance originale de la série fait encore recette, même si tous ces personnages apportent beaucoup d'humour. Mais il me manque plus de continuité entre les tomes, ûne absence qui est peut-être comblée par d'autres séries de l'univers, que malheureusement je n'ai pas encore lue. Si l'univers de Donjon est riche et dense, on commence à toucher du doigt une difficulté pour le lecteur : avec tous ces tomes, il semble qu'il faut lire l'ensemble dans un ordre établi pour bien suivre toutes les histoires, ce qui est, à mon sens, dommage.

22 6 2009
   

Guillaume de la Cour, personnage introduit lors du premier tome de "Donjon Monsters" sous forme de clin d’œil à Guy Delcourt et ancien propriétaire de la capricieuse épée du Destin, est désormais le propriétaire du donjon. Afin de récupérer leur bien, le Gardien, Marvin, Isis et Herbert se rendent dans le Duché de Vaucanson.

Ce sixième tome plonge le lecteur au sein d’une ambiance médiévale, en plein complot visant à s’emparer du pouvoir du duc de Vaucanson. Rythmé par l’action et les nombreux rebondissements, cet album va également ramener Herbert dans sa ville natale et livrer le secret de ses bottes du Destin.

Au niveau du graphisme, Boulet, venu remplacer Lewis Trondheim au dessin, confirme l’excellent travail qu’il avait livré lors du tome précédent. Il est parvenu à s’approprier le style donjon avec brio et livre ici de l’excellent boulot.