46 435 Avis BD |20 126 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Doggybags
 
Note moyenne de la série : 3.51

Doggybags

Titre VO : Doggybags (Doggybags)

Doggybags est une série BD qui est ou a été éditée chez Ankama éditions.
Maudoux (Scénariste, Dessinateur), Ozanam (Scénariste), Run (Scénariste, Dessinateur), Singelin (Scénariste, Dessinateur), Bablet (Dessinateur), Kieran (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Doggybags est parue initialement en Février 2011, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Juin 2016.

A ce jour, 11 albums BD concernant Doggybags sont référencés dans notre base, et 17 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,51/5.

 

  • Statut : One shot (série en 1 tome)
  • Type d'histoire : Plusieurs arcs en un volume
  • Albums parus : 12 / 13

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Doggybags au fil des tomes :
Evolution de la série Doggybags au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Doggybags, tome 1

Note moyenne de l'album : 3,90
Février 2011
 
Doggybags est un hommage rendu au cinéma de Tarantino et aux films grindhouse des années 60 et 70. Au programme de ce premier condensé de série B en bande dessinée : RUN (Mutafukaz) dans un chassé croisé sanglant en plein désert, Florent Maudoux (Freaks’ Squeele) pour une relecture de Kill Bill façon film de Hong Kong et Guillaume Singelin (King David, Pills chez KSTR), avec une course poursuite haletante avec aux commandes une meute de... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 2

Note moyenne de l'album : 3,75
Avril 2012
 
plus brutal qu’un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu’un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d’horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l’hémo- globine coule à flot dans la joie et la mauvaise humeur. sortez vos p’tits sacs pour toutous, parce qu’il va y avoir de la viande en rab ! Au sommaire... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 3

Note moyenne de l'album : 4,00
Octobre 2012
 
Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 50 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l'hémoglobine coule à flots dans la joie et la mauvaise humeur. Sortez vos p'tits sacs pour toutous, parce qu'il va y avoir de la viande en rab ! Le tome 3 de DoggyBags... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 4

Note moyenne de l'album : 4,00
Aout 2013
 
Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 50 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l'hémoglobine coule à flots dans la joie et la mauvaise humeur. Sortez-vos p'tits sacs pour toutous, parce qu'il va y avoir de la viande en rab. [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 5

Note moyenne de l'album : 3,00
Avril 2014
 
Au passage, quand on prépare un Doggy, on ne cherche pas le second degré. On est dans l'hommage brut et premier degré de l'exploitation sous toutes ses formes, ce qui n'empêche pas quelques virgules humoristiques. Quand on décortique, c'est globalement le packaging général et la charte qui apportent la touche "clin d'oeil". Mais dans les récits, on croit à nos histoires, on ne méprise pas nos personnages ni leurs univers. On laisse ça... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 6 : Heartbreaker

Note moyenne de l'album : 3,00
Juin 2014
 
Los Angeles, de nos jours. Après une rupture sentimentale difficile, celyna, une jeune étudiante ingénue, rencontre en boîte de nuit un charmant jeune homme qui la convainc de tourner dans un film pornographique. ce qui devait être une expérience ludique et salvatrice se transforme en véritable cauchemar quand, sur le plateau, elle est agressée, mordue au sang et laissée pour morte par un groupe d'hommes à l'allure surnaturelle. Les jours... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 7

Note moyenne de l'album : 3,50
Mars 2015
 
Très souvent controversée, la cryptozoologie (littéralement "étude des animaux cachés") est l'étude des animaux dont l'existence n'a pas été prouvée de manière scientifique. Ces animaux sans existence avérée sont appelés cryptides : le Sasquatch, le Yéti, ou le monstre du Loch Ness en sont les représentants les plus connus. Les études cryptozoologiques se portent sur des animaux connus uniquement par tradition ou légende autochtone... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 8

Note moyenne de l'album : 3,50
Septembre 2015
 
Trois histoires, trois tueries. Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle.Au sommaire de ce DOGGYBAGS 8- Soledad, une histoire de Noëllie Pravia et Lehégarat.- To serve and protect, d'El Diablo et Luché.- The City of darkness, de Jonathan Garnier et Mathieu... [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 9 : Death of a Nation

Note moyenne de l'album : 3,50
Février 2016
 
Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l'hémoglobine coule à flots dans la joie et la mauvaise humeur. Sortez vos p'tits sacs pour toutous, parce qu'il va y avoir de la viande en rab ! [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 10 : Unlucky

Note moyenne de l'album : 3,00
Avril 2016
 
Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l'hémoglobine coule à flots ! [suite du résumé]
 
 

Doggybags, tome 11 : Prizon !

Note moyenne de l'album : 3,50
Juin 2016
 
Plus brutal qu'un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu'un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d'horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l'hémoglobine coule à flots ! Au sommaire de ce 11e volume : Prizon signée Hasteda et Baptiste Pagani, Army of Noah d'Aurélien Ducoudray et Run, et Carcharodon d'Hasteda... [suite du résumé]