46 557 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 6 : Un jeu sanglant
 

DMZ, tome 6 : Un jeu sanglant

 
 

Résumé

DMZ, tome 6 : Un jeu sanglantAfin d'acceder au résumé de DMZ, tome 6 : Un jeu sanglant, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de DMZ, tome 6 : Un jeu sanglantAprès un hors-série qui invitait à suivre six personnages secondaires au sein de cette guerre civile qui déchire les Etats-Unis, Brian Wood renoue avec l’histoire principale et livre une nouvelle enquête de notre journaliste sur place : Matthew Roth !

On a même droit à un cessez-le-feu, à la vieille des élections qui se profilent au sein de la DMZ. Le combat de ce sixième tome n’est donc plus vraiment militaire, mais plutôt politique. Matt va y suivre la montée en puissance de Parco Delgado, un candidat outsider, issu de la population de la DMZ. Au sein d’une ambiance où la neutralité n’a plus vraiment sa place, Matt va prendre partie pour ce nouveau candidat. Si le contexte politique est parfaitement maîtrisé et à nouveau assez réaliste et que cette élection constitue une sérieuse évolution pour le conflit, c’est surtout la présence des parents de Matt qui ajoute un peu de piment à cette histoire. Si l’on fait ainsi connaissance avec la mère de Matt, l’auteur en profite également pour développer la relation sentimentale entre Matt et Zee.

Au niveau du graphisme, les six épisodes (#29 à #34) sont cette fois dessinées par Riccardo Burchielli, dont le travail est toujours aussi bon.


Chronique rédigée par yvan le 12/05/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,54 12,54 12,54
Acheter d'occasion : 16,78
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2010

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics DMZ, tome 6 : Un jeu sanglant, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 7 2013
   

Après un tome 5 qui m’avait laissé en froid avec la série, je reprends avec ce tome 6 en espérant du mieux. Et c’est effectivement bien mieux, nous sommes en présence d’une vraie histoire (et pas de 6 petites) avec le retour de notre personnage principal Matt et en plus c’est le même dessinateur pour tous qui fait du bon boulot.

Par contre petite déception qui est plus de mon fait qu’autre chose, c’est que cet épisode est très politique et que moi la politique ça me barbe…Chacun son talon d’Achille. Beaucoup de choses intéressantes et qui sont criantes de vérités mais aussi beaucoup de discours, de blablas qui ne m’ont pas emballé. Ce qui m’a par contre beaucoup plu, c’est l’arrivée de la mère de Matt, et je ne parle pas du père qu’on a déjà vu auparavant. Ces deux-là valent le détour et contribuent à rendre Matt toujours aussi sympa, le petit jeune stagiaire prend du galon au fur et à mesure que les épisodes passent et pourtant il n’a pas un rôle facile.

Ce 6ème tome permet donc de remettre la série sur de bons rails, même si j’aurais préféré un autre sujet, il permet de rendre encore plus crédible « DMZ » qui est (rappelons- le) avant tout une série de fiction.

26 7 2011
   

A priori, de nombreux lecteurs de la série ont manifesté avec ce volume une forme de lassitude, peut-être également due au "break" narratif du tome précédent, consacré à des tranches de vie mettant en scène des personnages secondaires ou même figuratifs. D'autre part, l'effet de surprise ne joue plus, puisqu'on est déjà familiarisé avec cette guerre civile et avec un N-Y ravagé et devenu zone de démarcation.
Ce tome reprend le focus sur Matty et fouille cette fois-ci le contexte politique d'une élection destinée à purger le conflit civil. Et une fois de plus, c'est remarquablement fait. Cette fiction est aussi une dénonciation des manipulations, où médias, politiques et corporations para-militaires trouvent toujours des intérêts communs, au détriment de l'intérêt des citoyens.
Loin d'être caricatural, le récit interroge une fois de plus le lecteur : et si cette réalité alternative n'était jamais qu'un futur proche et très probable ?
Cette série confirme au long cours sa particularité et sa grande originalité. Une lecture flippante à souhait car elle vient mettre en cause ce qui fait lien dans une Nation et son peuple, ou au contraire ce qui amène à l'éclatament de structures sociales, économiques et politiques.
Je me répète encore une fois, mais pour moi c'est un vrai choc...