46 542 Avis BD |20 181 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Dimension W, tome 8

 
 

Résumé

Dimension W, tome 8Afin d'acceder au résumé de Dimension W, tome 8, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dimension W, tome 8Pour tout dire, je ressens avec ce tome ce que j’ai vécu avec "Jusqu'à ce que la mort nous sépare" : après la mise en place d’une trame originale et plutôt sympathique, le scénario s’embourbe autour d’une intrigue pas très claire et le scénariste enchaine des combats pour gagner du temps afin de trouver l’idée qui lui permettra de sortir de l’ornière dans laquelle il s’est mis tout seul.

Voilà donc 4 tomes que l’on est bloqué avec cette intrigue autour de l’ïle de Pâque, sur laquelle sont envoyés tout un tas de récupérateurs de coils pour découvrir le coil premier qui a déclenché, quelques années auparavant, un catastrophe dimensionnelle sur cette île en particulier. Si le tome précédent permettait, avec une pirouette, de faire en sorte que Kyomase souvienne avoir été présent lors de cette catastrophe, et de justifier ainsi sa présence en ces lieux, on sent que l’exercice devient plus difficile ici. Donc, fort logiquement, le scénariste va proposer des combats en veux-tu, en voilà, pour entretenir l’illusion d’un dynamisme alors que le scénario n’avance pas d’un pouce et que petit à petit, on commence à oublier la finalité de tout ceci. Dans l’ordre, on aura donc le droit à un combat entre Mira et un robot, entre Kyoma (qui se réveille on ne sait trop pourquoi à ce moment) et un robot plus gros, entre Kyoma et le Loser (dont on se demande ce qu’il fait là) puis un combat entre Kyoma et KK (un nouveau personnage balancé là-dedans sans grande explication) par zombies interposés…

Le scénario s’englue, et si on tente de faire revenir Roowaïh et Salva au centre du récit, ces personnages, qui étaient pourtant à l’origine de toute cette quête, deviennent anecdotiques et on ne sait plus très bien où on en est.

Le dessin subit également une petite baisse de régime, semblant être fait à la va-vite : l’exemple le plus patent est ce personnage en page 70, dont le corps et le tronc semblent être orientés de façons différentes dans un angle improbable.

Bref, cet album semble être un album tampon, fait rapidement pour fournir le marché dans les délais impartis par un éditeur, le temps de trouver l’idée qui sauvera peut-être le scénario d’un enlisement irréversible. Ce n’est pas grave en soi, mais le problème, ce que ca se voit un peu trop et du coup, on se désintéresse.

Tous les visuels de cette chronique sont © Yuji Iwahara / SQUARE ENIX CO., LTD.


Chronique rédigée par gdev le 20/02/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,51 7,51 7,51
Acheter d'occasion : 3,91
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.00
Dépôt légal : Janvier 2016