46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Debaser, tome 1

 
 

Résumé

Debaser, tome 1Afin d'acceder au résumé de Debaser, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Debaser, tome 1En découvrant Debaser, je m’attendais encore à du pseudo manga à la française que je qualifie généralement de recopiage insipide. Et bien j’ai été plutôt surpris de voir qu’il n’en était rien. Si on ne savait pas l’auteur française, on pourrait se demander si ce manga ne vient pas du Japon. Tout y est : la dynamique, le découpage, les tronches déformées, les clins d’œil etc. Cette fois c’est vrai on peut le dire, une française réussi le pari d’adopter le style manga, et pas seulement sur le dessin.

Raf se construit un univers complètement décalé 10 ans dans le futur en s’inspirant de la société consumériste actuelle qu’elle pousse à l’extrême. Même en se projetant, elle arrive à transposer l’état d’esprit d’aujourd’hui sur la télé réalité et la musique de grosse consommation façon Star Ac et compagnie.

Bon les discours rebelles tout ça, on en a vu des tonnes, ça devient toujours un peu lourd, on se demande où est le vrai débat et si ça sert bien à quelque chose. Mais Raf s’affranchit de ce point de vue en construisant l’histoire qui va avec et en se faisant plaisir sans rentrer dans le discours pompeux habituel. Ici, c’est juste l’histoire de trois jeunes qui ne supportent plus la condition apportée par cette société qui les entourent, le tout explosé par l’humour et la déconne. Raf ne se prend pas au sérieux et c’est ce qui compte.

Une des qualités de cette BD, c’est qu’elle ne mâche pas ses mots. Le politiquement correct est totalement écarté et c’est tant mieux. Cela se ressent aussi dans le dessin. Le style global est manga mais Raf impose le sien. Le côté mou et déformé avec des prises de vue impropables apportent ce qu’il faut pour rendre la pareille au scénario totalement barré à l’humour décalé et survitaminé.

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans cette BD, parce que je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de choses mais une fois qu’on a attrapé le ton, aucun problème. De plus, avec ce format et le rythme de parution, Raf peut se permettre de prendre son temps pour poser son univers et surtout l’histoire qui commence. Finalement pour ce premier tome, l’intrigue se met en place doucement et on découvre surtout les personnages. L’action arrive vraiment à la fin et on imagine déjà un deuxième tome explosif.

Bref, pas de chichi, on sent que l’auteur se fait plaisir et rien que pour ça, ça vaut le coup. Debaser s’annonce vraiment comme un manga à part.

NB : pour la plus grande joie des fans de manga, l’auteur s’autorise des inter chapitres débiles à souhaits et surtout très drôles.


Chronique rédigée par Fa le 28/02/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de FaReflet de l'avatar de Fa
Statistiques posteur :
  • 65 (36,72 %)
  • 96 (54,24 %)
  • 16 (9,04 %)
  • Total : 177 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,60 6,60 6,60
Acheter d'occasion : 1,04
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Juillet 2008
Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Debaser, tome 1 1 3.50
Debaser, tome 2 1 3.50