46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Death Note, tome 9

 
 

Résumé

Death Note, tome 9Afin d'acceder au résumé de Death Note, tome 9, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Death Note, tome 9Dur de se replonger dans le neuvième album alors que l’on s’approche du dénouement (12). Bref, le neuvième album m’avait laissé une bonne impression grâce à plusieurs caractéristiques. La première chose qui m’avait frappé dans ce tome c’était l’action, en effet avec l’attaque de la base de Mello. Cette scène est très intense et le dénouement est assez intéressant notamment pour la suite des événements en ce qui concerne Light. Et l’action m’a fait d’autant plus d’effet qu’il était de fait de présenter le problème du tome : ça discute, ça réfléchit et au final personne ne veut agir pour ne pas se faire démasquer. Alors même si la scène ne dure pas une éternité, on est d’autant plus ravi de voir que les choses avancent un peu. Permettant aux deux partis de découvrir des nouveaux indices grâce particulièrement à l’utilisation des dieux de la mort. Bref, je ne vais pas m’étendre car bien que m’étant replongé dans le tome il ne me reste plus que des impressions de ce volume. De toute façon, s’il fallait noter ( ce que je vais faire ) je dirai que le scénario est fidèle à lui-même, c’est à dire que Light au fur et à mesure des pages intensifie son contrôle sur le monde avec par exemple le président des Etats-Unis qui se rallie à kira et la création d’une émission spéciale Kira. Et les 2 autres personnages Mello et Near sont un peu mieux exposé et ils commencent tout à deux à jouer leur rôle dans ce nouveau monde. Monde ou pour l’instant Light a une forte suprématie Le final est vraiment très bien fait et il donne goût à acheter le tome suivant. Que dire sur les dessins ? il n’y a aucun changement avec les autres tomes et c’est encore et toujours du haut niveau avec pour ma part un très bon découpage.
Alors oui je mets la même note que l’avant dernier volume car ils sont tous 2 intéressant et parce que je n’avais toujours pas réussi à décrocher lors de la lecture. Par contre je tiens à préciser que les tomes suivants seront moins bons notamment à cause de l’ennui et du goût amer que nous a laisser la mort de L. Mort qui a cassé le rythme de Death Note et a enclencher sur une suite tout à fait similaire au premier tome comme si on reprenait tout du début avec au lieu de L, un Near et un Mello tout aussi intelligent.

Je pense franchement que finir sur le tome 7 aurai vraiment inscrit Death Note dans la plus extraordinaire des séries mangas. En ce moment, a moins qu’il y ait une fin extraordinaire Death Note restera seulement une bonne série.


Chronique rédigée par Rarelisme le 14/08/2008
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de RarelismeReflet de l'avatar de Rarelisme
Statistiques posteur :
  • 82 (82,00 %)
  • 18 (18,00 %)
  • Total : 100 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 2,84
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Avril 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Death Note, tome 9, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

4 7 2013
   

Ce tome marque l'affrontement entre Light/Kira/nouveau L contre Mello et, encore une fois, le scénariste saura surprendre avec la disparition d'un personnage de la série auquel on se sentait attaché. La première partie de l'ouvrage est marquée par plus d'actions que d'habitude de la série, et pendant un moment, on a l'impression que Light va pouvoir se débarasser d'un de ses deux ennemis. L'autre élément important de ce tome, c'est que Near commence à faire le même raisonnement que L, assumant ainsi son héritage et commençant à insinuer que le nouveau L ne serait autre que Kira. Enfin, dans le prolongement du tome précédent, il est assez intéressant de voir que la société devient de plus en plus dévouée à Kira.

L'enquête semble avancer même si on a l'impression de revivre et de répéter l'histoire de l'affrontement stratégique de Light contre L, cette fois-ci contre Near. C'est ce qui mérite à mes yeux cette moindre note. Par ailleurs, ce qui commence à devenir compliqué dans cette série, c'est de savoir combien il reste de Death Note sur Terre, et surtout qui les détient et qui les utilise. Je suis dans ce contexte un peu surpris que tous les membres de la cellule d'enquête puissent voir Ryuk, qui semble lui avoir deux cahiers. Par ailleurs, il est étonnant que personne ne s'inquiète de voir disparaître le dieu de la mort...

Malgré quelques évolutions appréciables dans l'environnement, et quelques actions qui excitent un peu le rythme, je trouve que le duo Near/light fait trop penser au duo L./Light : on s'interroge sur la capacité de la série à se renouveller en profondeur. Par ailleurs, ca devient un peu confus. Mais rassurez-vous, ca reste un tome qui doit être lu, comme tous les tomes de cette série.

10 2 2010
   

Ce tome est a peu près comme celui d'avant. Tous les éléments ne m'ont pas plus, il y a des temps morts et des répétitions par rapport au 1er cycle. Cependant l'action est plus présente dans ce tome cela rehausse le tout. De plus, même si tous les éléments ne m'ont pas plus, la talent au niveau de la narration (captivante) des deux auteurs et le dessin (toujours aussi beau et maîtrisé) me font mettre 3.5/5 à la place de 3/5.
Une légère déception...

1 3 2009
   

Un neuvième tome que j'ai trouvé assez rébarbatif, où l'intrigue n'avance pas vraiment. Cela devient presque une habitude pour Tsugumi Ohba, malheureusement.
Je me suis vu perdre le fil de la lecture plusieurs fois pendant le tome, ce qui m'a obligé à relire certains passages deux fois pour avoir toutes les informations.
Informations qui, il faut bien le dire, ne révolutionnent en rien le manga. Même après la mort de L on retrouve le même schéma que pour la première partie de la série : je vais faire ça parce qu'il sait que je sais qu'il sait que je vais faire ça, donc ça va le bluffer ma tête...).
En plus, Misa ne détient plus la palme du personnage le plus inutile, puisqu'elle a été détrônée par Near, copie conforme de L : le scénariste n'a pas dû supporter le tournant radical entamé par la série dans le tome 7 (pression des fans trop forte ?).
Heureusement qu'il y a Mello pour rattraper le tout. C'est un personnage intéressant, vraiment imprévisible et qui amène un peu de conflit, un peu de rebondissements puisqu'il allie réflexion et action ! c'est donc l'inverse de Near et de Light ne font que réfléchir et restent derrière leurs ordinateurss respectifs, Mello agit, et ça fait du bien.
Quant aux dessins, c'est toujours aussi beau, rien à dire la dessus.
Une série qui a démarré très fort grâce à son scénario original et très bien construit, et qui maintenant a du mal à se renouveler de tomes en tomes. La déception est d'autant plus grande.