46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Death Note, tome 3

 
 

Résumé

Death Note, tome 3Afin d'acceder au résumé de Death Note, tome 3, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Death Note, tome 3Ce qui m'a surpris avec ce tome, c'est que tout ce qui arrive, qu'on s'y attendait ou pas, ça arrive très vite ! On n'est qu'au tome 3 et déjà Light est bien soupçonné mais aussi et surtout, L se montre à visage découvert.

Toute la partie où Light est surveillé par L et les autres avec une tonne de micros et caméras cachés dans sa chambre, est intéressante. Certains pourront trouver que c'est "trop", mais franchement le coup du paquet de chips, j'ai trouvé ça hallucinant ^^. Cette partie permet en plus de montrer les trésors d'ingéniosité dont Light peut faire preuve, et surtout le sang-froid qui l'anime.
Après, c'est le face à face réel avec L/Ryuuzaki. L est un personnage vraiment intéessant je trouve. On se demande bien d'où il peut venir pour être à 17 ans le plus grand détective du monde, d'autant que ses manières sont bizarres... Cette confrontation relance l'intérêt puisque L est sans cesse en train de cogiter, d'analyser chaque parole de Light. De son côté, Light essaie de deviner ce qu'attend L, donc il choisit bien ses mots. Comme on voit les pensées des personnages, c'est vraiment intéressant de voir à chaque fois comment ils vont s'en sortir...
La fin du tome fait en plus apparaître Amane Misa et Remu, le shinigami, deux personnages clés dans la suite de l'histoire...

Au niveau des dessins, c'est du bon Takeshi Obata. Je me relisais Hikaru No Go récemment et c'est vraiment meilleur encore. Les perspectives, les expressions des personnages (surtout Light), tout est bien fait.

Encore un tome excellent pour ce qui s'impose comme étant une grande série.


Chronique rédigée par sonia le 16/04/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 323 (65,92 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 165 (33,67 %)
  • Total : 490 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 2,74
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.18
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

11 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Death Note, tome 3, lui attribuant une note moyenne de 4,18/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 7 2013
   

Ce tome est assez bien construit. L poursuit toujours Kira, qui n'est autre que Light, mais avec des soupçons peu affirmés. A partir de là, le scénariste nous décline un beau jeu de relations entre ces deux personnages super intelligents, qui essayent de se coincer l'un l'autre, au risque parfois de se faire des noeuds au cerveau : "je sais qu'il sait que je sais qu'il sait mais si je dis ca, alors ca va confirmer ses soupçons et comme j'essaye de le coincer, je ne dirai rien"... et ainsi, au fil des pages, Light et L commencent à tisser des relations, commencent à se comprendre et à se respecter, et commence à reconnaître dans l'autre un niveau d'intelligence très poussé. Finalement, dans ce tome, Light n'utilise pas son Death Note, il cherche à se dépêtrer de ce qui semble, à ses yeux, un piège tissé par L, lequel l'invite à rejoindre sa cellule d'investigation : le lecteur oscille ainsi entre amitié, inimité, et est maintenu dans ce suspense qui pourrait se résumer à "qui va faire le premier, le mauvais pas ? qui va se trahir ?" Finalement, dans cet album, on n'avance pas des masses, on tourne autour du même sujet, mais c'est assez efficace car maintient un fort niveau de suspense.

La dernière partie de l'album amène toutefois ce rythme qui manquait peut-être jusque là, avec l'apparition d'un deuxième Death Note, et d'un deuxième mortel pouvant s'en servir. L'intrigue est de fait relancée, même si je trouve qu'une grande partie de l'intrigue reposait jusque là sur le fait qu'il n'y avait qu'un seul Light. A voir donc ce que va donner cette nouvelle orientation, qui a cet énorme avantage de relancer une histoire juste au bon moment.

On ne comprends pas bien, cette fois-ci, les pages de la notice du death Note, qui sont centrées sur le fait de pouvoir prêter son Death Note, dans la mesure où, dans cet album, aucun prêt n'est réalisé. Ce sont des informations que le lecteur doit certainement garder pour plus tard.

20 1 2012
   

excellent album avec l'apparition d'un nouveau dieu de la mort ce qui élargit considérablement le champ du possible pour les futurs albums. Les deux adversaires s'épient et essaient toujours de se piéger. La dernière page arrive et l'on n'a qu'une hâte .... de connaître la suite. C'est très bien maîtrisé.
un léger bémol cependant, lors de l'affrontement au tennis de L et LIght, on a du mal a croire que le personnage de L soit un athlète complet tant il fut présenté jusque lors comme quelqu'un de mou, trainant, voûté, presque un pantin désarticulé.

28 12 2009
   

Avec ce tome 3, la série "Death Note" atteint son plus haut niveau (même si elle ne va pas en descendre pour autant par la suite).

L'histoire s'étoffe de plus en plus. Les "confrontations" entre L et Light sont hyper intéressantes (et la scène du match de Tennis est carrément...WHOUA, à couper le souffle). L'enquête s'étoffe, le mystère, le suspens et l'envie de découvrir les stratagèmes de Light pour berner L, aussi.
De plus le coup de théâtre avec le "deuxième" Kira est très bien mis en scène. Et à la fin du tome, des nouveaux personnages arrivent.
Génial.

8 2 2009
   

"Death Note" est décidément une série très prenante. Ayant cédé par curiosité à ce qui semblait un phénomène dans l'édition manga, je me suis lancé dans quelque chose qui m'a depuis amené à enchaîner les tomes.

Pourquoi ce 3e tome est-il aussi bon que les deux précédents ? Les raisons sont nombreuses et je me bornerai à en citer quelques-unes.

Déjà, Takeshi Obata, que le mangaphile connaît par la série "Hikaru No Go", fait preuve d'expérience et ses planches sont d'une efficacité redoutable. Débordant du dynamisme souvent associé aux productions nippones, le dessin est élégant et les personnages sont facilement identifiables grâce à quelques trouvailles graphiques (les yeux exorbités de L, par exemple).

Ensuite, le thème original de la série est encore exploité avec imagination et intelligence. C'est un réel plaisir de lire les cheminements machiavéliques de Light et de L ! Il y a beaucoup de suspense (c'est difficile de lâcher l'album pour aller faire autre chose !), tout s'enchaîne avec une aisance qui devrait faire envie à pas mal de scénaristes.

Enfin, le scénario sait surprendre le lecteur. Amener Light et L à se cotoyer est une excellente idée pour amener l'intrigue à son paroxysme. Et la fin de l'album augure d'une nouvelle perspective d'évolution pour le récit. Impossible de se lasser, pour l'instant !

Ces quelques arguments vous auront convaincu, j'espère. En tout cas, moi je me jette sur le quatrième épisode !

2 2 2009
   

La grande force de cette série est de savoir nous surprendre, de nous mettre face à des situations inattendues, en maintenant une tension constante, crispante, jubilatoire.
Ce tome 3 en est le parfait exemple, avec une confrontation au sommet entre L et Light et une rencontre amenée de main de maître, rencontre que l’on aurait pensé impossible, en tout cas si tôt.

La personnalité de L est réellement bien trouvée, originale et attachante. Celle de Light me semble par contre beaucoup moins naturelle : autant les pièges et le génie de L sont présentés avec une certaine logique et un certain réalisme, autant l’infaïbilité de Light et sa capacité à anticiper presque tous les coups m’agacent un peu. Je pense même que les auteurs l’ont rendu tellement parfait qu’ils se sont retrouvés piégés et ont dû se demander comment le mettre en danger. Si bien que ce danger ils ont dû aller le chercher ailleurs, avec un autre Death Note (prévu dès le tome 1) et une jeune tueuse en herbe (un peu moins futée ?)

Côté dessins rien à redire, c’est du beau travail, avec toujours des passages très statiques mais aussi, nouveauté, quelques moments plus rythmés et bien rendus par le découpage choisi (partie de tennis…). C’est vraiment un très bon tome, et la suite s’annonce pas mal non plus.

14 12 2008
   

Et bien, on peut dire que le tome 3 de la série "Death Note" ne manque pas de ressources, suspense, action, meurtres et tout plein d'autres choses font que je ne me suis pas ennuyé une seconde. Les péripéties de Light sont différentes et surprenantes, franchement, c'est un des meilleurs tomes depuis le début, on y apprend beaucoup de choses, en particulier sur L et ses intentions.
Le scénario se poursuit avec un bon passage, celui des caméras, l'auteur est très ingénieux, il nous trouve des idées assez bonnes et je ne sais vraiment pas comment ils font pour ne jamais être à court d'idées, c'est impréssionant !!!
Grosse nouveauté dans ce tome, L se montre à Light, ce passage est vraiment très bien construit, les idées s'enchaînent et on ne sait jamais ce que veulent les deux personnages, c'est vraiment un combat mental de première qualité.
Autre énorme nouveauté, il y a un deuxième Kira, et c'est sûrement ce qui va relancer l'action pour au moins deux tomes (ce n'est pas beaucoup mais vu la vitesse à laquelle le scénario avance, on n'est vite arrivé). J'ai particulièrement envie de savoir la suite car elle risque d'être... trépidante
Le dessin s'améliore, c'est de mieux en mieux, les visages sont très fins, les décors assez variés et les démons... superbe ("les" car... vous le saurez en lisant), les détails, leurs diffèrences flagrantes, tout est magnifique chez eux. Les cadrages sont par contre très mal choisis, ils sont trop petits, il y a à peine la place pour les bulles ce qui cache tout le dessin, c'est fort dommage.

14 10 2007
   

Le tome numéro 3 de cette série est encore une fois de bonne qualité.

En effet, tout comme les épisodes précédents on ne s’ennuie pas et j’ai eu beaucoup de ravissement à suivre le troisième opus. Tout d’abord par le scénario tout à fait remarquable puisque après une observation sans résultat, L décide juste par fort soupçon de se rapprocher de Light pour en quelque sorte le tester, au péril de sa vie. Et ce fait relance un peu l’intrigue par des conversations longues ou chacun des deux protagonistes tentent de découvrir la vraie identité de l’autre par des passes intellectuels. Et surtout le meilleur de ce tome est sans nul doute vers la fin car les auteurs donnent un second souffle à l’histoire en nous présentant un deuxième Kira qui contrairement à light a le pouvoir de l’œil de dieu. De plus l’action est extrêmement bien rythmée sur cette fin qui se lit en moins de quelques minutes car l’intérêt rendent les minutes de lecture très courte. Sur ce livre de ma part, l’action vient progressivement c’est à dire crescendo tout le long du livre pour atteindre son paroxisme vers la fin obligeant presque son lecteur à acheter le 4ème bouquin.

Bref un très bon album dans la digne lignée de « death note » .

17 5 2007
   

Avec ce troisième tome les auteurs poursuivent le duel entre Light Yagami, alias ‘Kira’, et le plus grand détective du monde, l’agent secret ‘L’.

Comme plat de résistance, les auteurs nous livrent un tête-à-tête passionnant entre les deux, digne de celui entre Robert De Niro et Al Pacino dans «Heat». Un passage riche en conversations, mais loin d’être lassant, car démontrant à nouveau l’ingéniosité des deux surdoués.

D’un côté ‘L’ et sa posture particulière, qui fait penser à un corbeau perché sur sa branche, et de l’autre, le machiavélisme de Light, qui parviendra même à transformer Ryûk, le Dieu de la mort, en complice.

Et même s’ils en font un peu trop, les auteurs parviennent tout de même à relancer brillamment cette série en fin de tome.

18 4 2007
   

Diabolique.
Ce manga est tout simplement diabolique...
Alors que l'on pensait que l'intrigue allait tourner court, vue la vitesse à laquelle les protagonistes se révèlent et avec laquelle le chemin est parcouru, les auteurs réussissent à relancer l'intrigue d'une façon hallucinante en fin de volume. Badaboum ! Ce qui fait qu'on est tout chahuté à la fin. La suite ne sort que dans deux mois, et c'est déjà trop loin... L'affrontement entre Light et L a atteint un niveau absolument incroyable, et les circonstances, autant que leurs intelligences respectives, les amènent à devenir plus que des adversaires, autrement dit... des alliés !
Ca c'est du renversement de posture, ma bonne dame !
Et puis le dessin d'Obata est toujours aussi bon...

17 4 2007
   

Encore un tome réussi.

Les auteurs jouent avec nos nerfs, et j'adore ça. Tout s'accélère dans ce tome, et j'avoue que j'aurais préféré que le mystère plane encore un peu sur le visage de L. Cependant, les événements ont pris une tournure inattendue qui permet de porter un nouveau regard sur l'affrontement Light VS L ... et du coup, le suspense s'accroît, alors qu'on était déjà bien servi.
Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la fin du tome nous laisse entrevoir de nouveaux personnages qui risquent de pimenter encore la donne.

Bref, j'aime ...