46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Death Note, tome 2

 
 

Résumé

Death Note, tome 2Afin d'acceder au résumé de Death Note, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Death Note, tome 24/5. Je ne met pas 5 parce que les volumes suivants sont encore meilleurs, mais il ne fait aucun doute que pour moi, ça le mérite. En deux volumes, quand on regarde tous les évènements passés, on se rend bien compte de la densité de cette série.
Dans ce volume, pour qui en douterait encore, on a une démonstration de l'intelligence de Light, de son machiavélisme. Death Note est un manga très bavard, il suffit de lire quelques pages pour le voir. Pourtant, il n'est jamais ennuyeux. Il suffit de regarder un certain passage où la discussion entre Light et une certaine jeune femme prend des dizaines de pages, ce n'est que de la parlotte et pourtant c'est passionnant.
Ce qui est bien dans cette histoire c'est que rien n'est jamais acquis. La moindre erreur peut être fatale à Light et quelquefois, il s'en faut de peu.

En face de lui, L. Il nous montre son visage, celui d'un jeune homme probablement du même âge que Light. L est devenu mon personnage préféré tellement tout est bien pensé pour lui. Son look négligé, ses manières étranges, ses cernes, ses postures curieuses et bien sûr, son intelligence et son esprit de déduction à faire pâlir Kira lui-même. Il marche sur les talons de Light. Comme au Go, il faut toujours avoir un coup d'avance. Ici, un seul indice peut causer la perte de Light et donc la victoire de L. L'arme la plus puissante est le cerveau, et il ne sera pas ménagé dans ce conflit.

Takeshi Obata a une grande maîtrise, ça va sans dire. Son dessin est d'une propreté et d'une efficacité qui méritent d'être signalées. Il arrive à rendre Light totalement différent selon les circonstances, jouant avec sa tête d'ange ou son rictus démoniaque.

Je sais que je me répète, mais Death Note est à lire absolument, il faut au moins essayer (à moins de ne pas aimer les univers sombres) tant ce manga est nettement au dessus du niveau de la plupart de la production actuelle.


Chronique rédigée par sonia le 09/02/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 323 (65,92 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 165 (33,67 %)
  • Total : 490 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 2,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.92
Dépôt légal : Février 2007

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Death Note, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 3,92/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 4 2013
   

Ce deuxième tome est la suite logique du premier, et, loin de passer pour une pâle répétition, il propose d'approfondir encore les personnalités et les relations entre les différents protagonistes de cette histoire. L'histoire marque déjà un tournant de taille : là où Light se servait, dans le premier tome, du death note pour occire des criminels, le voilà qu'il s'en prend à des innocents, tout simplement parce qu'ils représentent une menace. On sentait depuis le début que ce dérapage pouvait arriver, voilà qui est donc fait, et la narration introduit une certaine tension dans toutes ces révélations.

On continue également d'en apprendre un peu plus sur le fameux bouquin et sur son utilisation, éléments que même le dieu de la mort Ryuk ne semblait pas connaître. Enfin, on fait la connaissance de L, qui me semble un peu gamin, mais dont l'ingéniosité, tout comme celle de Light, est un élément central du récit. Encore une fois, on ne s'ennuira pas un seul instant dans cette aventure, encore une fois, on ne pourra être qu'happé par les stratagèmes de Light et de L, qui font que cet ouvrage offre une subtilité et une complexité appréciables. Le dessin reste fin, et Ryuk fait toujours forte impression.

J'aime beaucoup cette série, qui propose un contexte original, qui propose des personnages intrigants et complexes, et des stratégies recherchés. La narration sait entretenir un fond de tension. A la fin de ce premier tome, on se rend compte que L s'est rapproché dangereusement de Light, ce qui est assez surprenant compte tenu du nombre de tomes restant. Par ailleurs, le père de Light ne réagit pas plus que cela, ce que je trrouve un peu bizarre... Mais dans l'ensemble, voici un second tome qui a su me ravir.

4 1 2012
   

L'effet de surprise du premier tome est passé et je ressent déjà comme une certaine routine ce qui n'est pas très encourageant. L'affrontement entre Light et L est maintenant bien en place et chacun essaie de piéger l'autre. Comme dans un jeu d'échec chacun avance ses pions et s'efforce de ne pas commettre d'erreurs. Un album bien plaisant mais on se demande comment cette histoire va pouvoir durer sur la longueur.

28 12 2009
   

On creuse un peu plus pour rentrer dans l'excellente histoire de "Death Note".

Alors, toujours servis par un dessin et un scénario proche de la perfection, on découvre le visage de L (un gars névrosé, mais extrêmement intéressant et "sympathique" ou attachant).
Quand on voit en deux tomes, comment les péripéties se déroulent (vite, mais tous s'enchaînent bien, sans incohérences) tout en tenant le lecteur éveillé, moi je me dis que cette série est géniale (et sous ses air compliqué, j’arrive à suivre).
Que des points positifs, pour l'instant.

31 1 2009
   

Allons à l'essentiel (tu vois, internaute fatigué ou pressé, je pense à toi ;) ) : cette suite est à la hauteur du tome précdent, c'est-à-dire que c'est réussi et que vous allez avoir du mal à vous déscotcher de l'album.

Pour nos amis internautes un peu moins stressés, je prends le temps d'en dire un tout petit peu plus. Takeshi Obata a bien ses personnages en main et capte le lecteur par un trait fin et élégant. Seuls des bédéphiles encore hostiles au manga pourront être génés par le trait (les gars, avec 40% des ventes pour la seule BD nippone, il va falloir vous y mettre ! :) ).

Le scénario de Tsugumi Ohba, déjà prometteur dans le premier épisode, confirme ici toutes ses qualités en donnant de l'ampleur au récit. Light est plus machiavélique que jamais, on en apprend davantage sur les pouvoirs du Death Note, L est dévoilé au lecteur, bref tout cela progresse et reste assez passionnant ! Le scénariste a un sens du rebondissement et de l'intrigue qui permet à ce manga de se hisser au-dessus du tout-venant d'une production pléthorique.

Série à découvrir donc, histoire de comprendre le phénomène et de ne pas passer à côté d'un bon moment de lecture.

23 1 2009
   

C’est pas mal, mais passé la surprise du premier tome, on a l’impression de faire un peu de surplace dans le second. C’est d’autant plus bizarre qu’il s’en passe des choses : on découvre le vrai visage de L. (très original le bonhomme…), l’étau se resserre autour d’un Kira particulièrement machiavélique et de nouvelles spécificités du Death Note sont révélées…

Alors pourquoi cette sorte de frustration ? Peut-être que Light a un peu trop de chance, finalement, que son absence totale de conscience gêne les bons esprits et le voir triompher d’une jolie et brillante jeune femme dans ce tome est vraiment énervant…Cette espèce de frustration est certes désagréable, mais c’est elle qui capte le lecteur, qui lui donne envie de poursuivre l’aventure afin de voir notre tueur en herbe enfin trébucher et chuter.

L’un des autres points positifs est la qualité du dessin : c’est très fin, vivant (et ce malgré les longs dialogues), les expressions, les émotions et les caractères des personnages sont parfaitement mis en images, ce qui est essentiel dans une intrigue aussi psychologique.

9 12 2008
   

AIIIIIhhhhh..... ma tête, voilà ce que je me suis dis en refermant le volume 2 de la série "Death Note", il s'y passe tellemnt de choses que je vais avoir du mal à faire un avis, sinon, à part le mal de tête, j'ai passé un excellent moment, vraiment, on a tout de suite envie de tourner la page et ce pendant tout le livre sans aucune exception, c'est vraiment impréssionant.
Tou d'abord, parlons de la série en elle-même, c'est vraiment étonnant, la vitesse à laquelle le scénario se déroule, on a pas lz temps de dire "ouf" qu'on arrive à une autre péripétie, comment les auteurs pourrait-ils tenir 12 tomes sans s'arrêter, au train ou vont les choses... sauf si ils ont un nombre incalculable d'idées en tête, trois mots : vous êtes bon !!!
Ils se passe vraiment beaucoup de choses, les moments ou Light passe à l'action sont vraiment bien et cela lui fait prendre un peu de risque, ça fait du bien, on ne s'ennuie jamais malgré le taux de parlotte très élevé de la série. On en apprende plus sur L et il passe enfin à l'action, c'est un personnage assez intéressant, il est étrange, on voit qu'il ne mettra pas longtemps à savoir que c'est Light, le tome se termine sur une fin allèchante, vite, la suite !
J'ai trouvé (encore) que Light est beaucoup trop intelligent, comment un lycéen peut-il faire tout ça, c'eszt, je trouve un défaut assez gênant dans cette série, ou encore les motivations de Light, il doit sûrement être parano pour faire ce qu'il fait.
Le dessin est superbe, autaut au niveau de la finesse que des décors, visages, tout est très beau, on se croirait vraiment au Japon ou quelque part sur la Terre, c'est vraiment beau, seul défaut et le même que l'autre, les bulles cachent tout, mais bon c'est beau et que demander de plus.
Si vous cherchez de l'humour dans "Death Note" (ahahah, ils sont marrants les gens qui font ça), vous vous êtes trompés, sauf si vous aimez l'humour noir de Light et du dieu de la mort...

9 10 2007
   

J'ai mis 2 jours à acheter le tome 2, Pourquoi ?

Parce que ce genre de série, ça se suit jusqu'au bout. Et cet album a confirmé cette envie car l'histoire est toujours aussi passionnante. Light continu ses meurtres diaboliques dont Raye Pember qui va être manipulé par light pour que celui-ci puisse abattre les 12 membres du FBI présent au Japon. On remarquera que light a partir de cet album, n'a plus rien à envier à son dieu de la mort spectateur de sa folie meurtrière. Et les auteurs ont pris un malin plaisir à nous présenter un light cruel abattant de sang-froid ses victimes (Misora Naomi)
Et ce volume, je n'ais pas pu le lâché notamment à cause de L qui enfin se montre pour commencer le vrai combat avec les 5 policiers qui ont accepté de recherché "kira" quitte à perdre leur vie. Tout comme le 1er tome, on suit avec attention le combat "cérébral" entre L et Kira qui cherchent chacun à s'éliminer.
Au niveau des dessins c'est toujours aussi beau et agréable à lire.

Bref, je pourrai encenser cette série pendant des heures mais bon, je vais conclure en disant que le tome 2 est de même qualité que le premier c'est à dire excellent.

17 5 2007
   

Le jeu d’échecs (jeu de Go est peut-être plus approprié étant donné les antécédents de l’auteur) entre Light Yagami et l’agent secret ‘L’ se poursuit dans le deuxième tome de ce polar pourvu d’une touche de fantastique.

Une bataille machiavélique qui pousse Light à tuer des innocents afin de se protéger, au lieu de se contenter d’utiliser le ‘Death Note’ pour éradiquer les dangereux criminels de la planète.

Le scénario est très dense et bien ficelé et l’on peut se demander comment les auteurs vont faire pour tenir 12 tomes en faisant évoluer l’enquête à cette vitesse là.

17 4 2007
   

Une très bonne suite ...

Suspense et logique pure sont au rendez-vous ! L'affrontement intellectuel des ces deux "monstres" que sont Light et L sont vraiment passionants. Bien sûr, il faut faire abstraction du réalisme et se plonger totalement dans cette ambiance particulière.
Pour ma part, j'accroche vraiment. Certains passages me provoquent des poussées d'angoisse (le mot est légèrement exagéré toutefois) très efficaces.
Le dessin, quant à lui, est toujours aussi particulier : les silhouettes et les visages sont très fins et on a du mal à s'habituer. Mais c'est un style qui me plait assez.

Vraiment une série à surveiller si elle réussit à se renouveler sur la longueur.

m.blacksad :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de m.blacksadReflet de l'avatar de m.blacksad
10 4 2007
   

Je me permets de mettre une note un peu en dessous parce que meme si j'apprécie ce manga,
quelque chose me chagrine sur le fond. Je crois qu'à vouloir traiter un combat intellectuel, l'auteur se trouve dans un soucis de logique, qui je trouve, parfois est un peu limite. La reflexion des personnages (L et Light) est parfois un peu troublante car elle manque d'efficacité. Du coup ça décrédibilise un peu l'histoire car on serait tenté de penser que ça ne tient pas debout. De plus les autres personnages ont des personnalités et des réflexions moins travaillés et font donc office de faire valoir pour les deux heros. Serait ce pour cacher une lacune?

23 2 2007
   

Je mets 4/5, parce que pour moi aussi, c'est un très bon tome.

On va encore plus loin dans la manipulation, dans l'affrontement cette fois-ci à plein entre L. et Light. L. que l'on découvre -un peu tôt à mon goût-, et dont le portrait est assez saisissant : comme le montre la couverture, il a un peu des attitudes étranges, presque morbide. j'ai pensé tout à tour à un oiseau apeuré, à une momie au regard fixe, à un zombie... Nul doute que derrière ce regard fixe se cache une intelligence extrêmement développée, ce qui nous promet de belles joutes avec Light. Joutes qui sauront, je l'espère, s'arrêter à temps pour évoluer vers autre choses, comme c'est déjà un peu le cas dans ce tome 2. L'équipe et les protagonistes se resserrent, même si un nouveau personnage, Naomi, fait son apparition. espérons d'ailleurs qu'elle restera...

En bref, une nouvelle série très prenante, à suivre de près...