46 589 Avis BD |20 211 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Death Note, tome 10

 
 

Résumé

Death Note, tome 10Afin d'acceder au résumé de Death Note, tome 10, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Death Note, tome 10Voici le 10ème album de Death Note, et l’on ressent très bien au travers ce tome que le dénouement se rapproche. Cependant les stratégies se peaufinent et Light s’accompagne de 2 nouveaux alliés de poids un choisi par lui et un autre choisi par le hasard et celui-ci faisant bien les choses, c’est une des ses anciennes collègues qu’il connaissait lors de ses études ( Kiyomi). Mais Near lui n’a pas dit son dernier mot et il a réussi à capturer Mogi un des membres des enquêteurs au Japon, de plus il va se permettre d’insinuer le doute dans cette même section d’enquête sur Light (Aizawa notamment ). Enfin, il se permettra de soupçonner ouvertement Light d’être LE Kira et par-là faire ressentir aux lecteurs l’étau qui se resserre autour de Light.

Voilà le grand intérêt de ce 10ème tome, le fait qu’on ressente que le dénouement se rapproche et l’intrigue tournant complètement autour. Les dessins sont très bien crayonnés par Obata qui nous propose comme à l’habitude un travail de qualité. Objectivement, je dirai que le scénario piétine, qu’on souhaite vraiment le dénouement afin de savoir si Light va enfin mourir ou si au contraire il va contrôler le monde. Mais il y a sans aucun doute une sorte d’aura qui fait que même si le scénario aurait été très mauvais, je l’aurais lu jusqu’au bout. C’est pour ça que Death Note à du succès, une sorte d’intérêt continu et étrange qui nous pousse à lire jusqu’au bout. Et en additionnant ces 2 avis, c’est l’avis positif qui ressort mais moins bon qu’avant avec un 3.5. Je pense vraiment que la qualité depuis le 7ème album est en dessous des autres car je trouve que depuis la mort de L, il n’y avait vraiment plus d’intérêt et je pénalise la série au 10ème car le 8ème était intéressant par le fait que tout était nouveau. Le 9ème car j'aimais bien l'action et j'étais un grand fan mais là je sature légèrement.

Et j'ai vu au travers des sites comme coinbd que la série avait été pénalisée au 8ème tome, je pense que c'est un peu trop sévère mais les futurs lecteurs se chargeront de rectifier mes notes s’ils pensent que je me suis tromper.

Bref, au final un bon tome quand même auquel je n’ai pas pu décrocher bien que souhaitant de tout cœur que ce même dénouement ne soit pas trop long à mettre en place.


Chronique rédigée par Rarelisme le 14/08/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de RarelismeReflet de l'avatar de Rarelisme
Statistiques posteur :
  • 82 (82,00 %)
  • 18 (18,00 %)
  • Total : 100 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 4,79
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Juin 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Death Note, tome 10, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 7 2013
   

Il y a vraiment deux éléments importants dans cet album. D'une part, dans la continuité de ce qui a été présenté dans le tome précédent, certains alliés de L/Light commencent eux aussi à soupçonner le responsable de la cellule d'enquête japonaise. Ainsi, Aizawa, Ide et Mogi commencent à adhérer à la thèse selon laquelle Light est Kira. Les relations se complexifient donc pour Light, les dangers se multiplient et notre "héros" doit donc être encore plus prudent qu'à l'habitude. D'autre part, on fait plus ample connaissance avec Mikami, dont on découvre l'histoire ainsi que l'origine de sa soif de justice et donc de son admiration pour Kira. Light devra le cadrer et pour se faire, devra trouver un autre personnage pour faciliter le contact : Takada. Ainsi, les relations sont plus tendues, plus complexes dans ce tome, entretenant toujours ce même suspense : on s'attend tous à ce que Light fasse un faux pas...

Je suis toujours un peu perdu : si un cahier est aux mains de la police, si l'exemplaire de Misa a été donné à Mikami, je suis un peu perdu dans mes comptes et je ne sais plus ce qu'il est advenu du troisième cahier (repris par Sidoh ?) et du coup, je me demande ce que fait Ryuk sur toutes ces vignettes, et je me demande comment Light peut encore se rappeler de l'existence même de son cahier et du fait qu'il soit Kira (les quelques pages qu'il porte sur lui ne devraient pas être suffisantes pour qu'il garde en mémoire tout ce qui s'est passé depuis le début, c'est en tout cas mon sentiment).

Il est certainement temps maintenant que l'histoire trouve son dénouement. Même si de nouveaux personnages sont plus exploités, même si les relations deviennent plus complexes, on commence à tourner en rond autour de cette relation Light/Near, qui fait penser à celle développée pendant les 7 premiers tomes, et on risque de se perdre.

12 2 2010
   

Le tome 10. Ah le dénouement est proche. Et la qualité est au rendez-vous.

Dans ce tome, l'intrigue se développe, les soupçons autour de Light se resserrent, et les plans des deux cotés sont en train de se mettre en place. On a le droit en plus à un peu d'action, à la mort de personnage assez important et à des nouveaux personnages très intéressants. Le tout servis, comme d'habitude, par une main de maître au niveau du dessin.

Excellent tome...

11 3 2009
   

Décidément, les tomes de cette série se suivent et se ressemblent en terme de qualité : j'ai encore lu celui-là d'une traite !

Le machiavélique Light est plus proche que jamais de son but puisqu'il peut désormais compter sur des fidèles prêts à intervenir pour châtier les opposants à Kira. Cela donne une nouvelle tournure au récit, les chasseurs devenant les chassés et l'on peut présumer que cela ne va faire que s'accentuer dans la suite de l'intrigue. Le scénario a définitivement su se remettre de la mort de L, personnage central de la série, en mettant en scène d'autres personnages qui relancent bien le jeu du chat et de la souris.

C'est intelligent et prenant. Les personnages continuent à rivaliser par leur esprit et Light n'a de cesse d'échafauder des plans pour dominer le monde sans se dévoiler encore ! C'est vraiment très agréable à lire et l'importance donnée à l'aspect réflexif donne de l'originalité à la série.

Light va-t-il arriver à ses fins diaboliques ? Vivement le tome 11 ! :)

28 2 2009
   

Un tome bien meilleur que le précédent. Voire même le meilleur depuis le début du second arc, qui a débuté dans le volume 7, c'est vrai quoi, un peu d'action ne fait jamais de mal, surtout dans cette série.
Beaucoup de blabla, comme d'habitude, mais aussi beaucoup de rebondissements, grâce à la progression de l’enquête de Near, aux changements de lieux mais surtout grâce à l’arrivée de deux nouveaux personnages qui vont jouer un rôle déterminant. Bref, l’intrigue prend, avec ce dixième opus, une tournure tout à fait inattendue, et je suis séduit.
On sent également la fin de plus en plus proche, mais Tsugumi Ohba est un génie pour ce qui est de faire durer le suspens, car je suis absolument incapable de prédire avec certitude qui sortira vainqueur du duel psychologique entre Kira et Near.
Le personnage de Near s’étoffe un peu plus, mais il reste tout de même bien nul (je sais, le mot est mal choisi mais je n'en trouve pas d'autres) comparé à L. Mello, lui, qui ne manque pas de charisme, est un peu plus en retrait, ce qui est bien dommage.
Graphiquement, c’est toujours aussi beau, surtout que pour une fois l’impression de Kana était correcte, et l’encre ne bavait pas. A noter que la couverture est magnifique à mon goût (contrairement à celle du tome 9).
Une agréable surprise que cet avant-avant-dernier opus. Je suivrai avidement la fin de l'histoire.