45 930 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 1 : Dark Night : une histoire vraie
 

Dark Night : une histoire vraie, tome 1

 
 

Résumé

Dark Night : une histoire vraie, tome 1Afin d'acceder au résumé de Dark Night : une histoire vraie, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dark Night : une histoire vraie, tome 1Cet album est assez particulier. Je n’étais pas prévenu qu’il s’agissait d’un récit autobiographique et c’est donc sans trop me méfier que j’ai pris cet ouvrage, classé avec les autres récits de super-héros. Mais en lieu et place d’une histoire attendue, j’ai découvert qu’il s’agissant d’un témoignage, par lequel Paul Dini lui-même, scénariste de comics, essaie de se soigner d’un traumatisme qui l’a affecté : celui d’être agressé brutalement, nécessitant des soins physiques longs et douloureux.

Le récit n’est pas inintéressant : on comprends que Paul Dini, depuis tout petit, vit littéralement avec les héros imaginaires qui peuplent les comics et les cartoons, à tel point qu’il arrive à faire de cette passion le fondement de sa vie professionnelle, et ce avec un certain succès. La narration insiste notamment sur un personnage un peu rondelet et pas vraiment remarquable, mal dans sa peau, qui trouve refuge auprès des super-héros et super-vilains, qui s’invitent dans son quotidien. Il y a un certaine confusion qui est habilement entretenu : Paul Dini est-il un doux rêveur, ou bien cette obsession cache-t-elle un pathologie sérieuse plus grave ? Cette question prendra tout son sens lorsque le scénariste est agressé et doit surmonter cette épreuve : les super-vilains tenteront de le tirer vers le découragement, l’abandon, la démission alors que Batman tentera de la ramener à la vie sociale et professionnelle : un message que Paul Dini ne veut pas entendre, s’étant rendu compte que Batman n’était pas venu le secourir.

C’est donc un récit autobiographique qui insiste sur le désarroi psychologique de Paul Dini après un événement traumatisant, les super-héros utilisés étant autant de métaphores de ses différents états d’esprits successifs dans sa convalescence, tant physique que psychologique. L’ouvrage lui-même semble parachever ce douloureux travail sur soi, et marquer la fin de cette période de doute.


Chronique rédigée par gdev le 08/11/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3092 (74,34 %)
  • 332 (7,98 %)
  • 735 (17,67 %)
  • Total : 4159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Février 2017