44 638 Avis BD |19 238 Albums BD | 7 645 séries BD
Accueil
Tome 2 : L'Homme-Molécule
 

Dark Avengers (Deluxe), tome 2 : L'Homme-Molécule

 
 

Résumé

Dark Avengers (Deluxe), tome 2 : L'Homme-MoléculeAfin d'acceder au résumé de Dark Avengers (Deluxe), tome 2 : L'Homme-Molécule, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dark Avengers (Deluxe), tome 2 : L'Homme-MoléculeCe qui m’a frappé au premier abord, c’est qu’on laisse de côté ce qui a fait la trame du premier opus de cette série. On ne nous parle plus du tout des mutants. Il faut se faire à l’idée, on change de trame, et on insiste sur les difficultés que rencontrent ces « Dark Avengers » : le chef Norman semble avoir bien du mal à contrôler ses pulsions, certains membres de son équipes pensent à fricoter, Sentry est au bord de la rupture, Arès voit son fils partir avec Nick Fury… Rien ne va plus et ca ne va pas aller en s’améliorant lorsque ces Avengers vont tenter de sauver deux filles qui ont disparu à Dinosaur City, Colorado, où sévit l’Homme-Molécule. Tout cela est assez lourd scénaristiquement : il faut dire que je ne me suis jamais vraiment identifié à ces héros et je n’éprouve aucune sympathie. De plus, on retrouve cette trame archi-classique de combats en veux-tu, en voilà, avec cette fois-ci l’Homme molécule. La confrontation me semble rapidement expédiée et finalement, on ne saura pas bien à quoi elle aura servi, si ce n’est révéler davantage les démons de Norman. A peine a-t-on fini cette partie que l’on suit Noh-Var, qui semble se rendre compte jouer pour le mauvais camp, mais sans que cette information ait un quelconque impact sur l’histoire : on le voit, puis il disparaît et on se demande où il est passé. Bref, ca ne sert pas à grand-chose. Vient ensuite tout un passage autour de Sentry (lequel doit mourir en tout 3 ou quatre fois dans cet album) sans qu’encore une fois, je ne voit l’intérêt de ces développements. On met en évidence sa santé mentale, mais quel intérêt de le priver de sa femme ?

On ne le saura jamais car une fois ce chapitre abruptement terminé, on ouvre un nouveau chapite où les vrais Avengers ont repris leurs place, et les Dark Avngers sont mis en prison. Il n’y a aucun élément qui vienne expliquer comment et pourquoi : les « Dark Avengers » disparaissent donc aussi facilement, rapidement, et abruptement qu’ils sont apparus.

Ce deuxième tome est une nouvelle fois pour moi un grand point d’interrogation. Je vois plein de personnages aux super-pouvoirs s’agiter dans tous les sens mais je ne comprends pas la finalité de leurs actions, ni la construction de l’ensemble. Certes, l’ensemble reste bien dessiné mais c’est trop indigeste pour véritablement se divertir, et le fait de ne pas accrocher à une quelconque intrigue ou à un quelconque personnage est révélateur d’un scénario au final assez pauvre. Finalement, seule Hand semble sortir son épingle du jeu dans ce contexte, et semble être la véritable révélation de cet arc dédié aux "Dark Avengers".


Chronique rédigée par gdev le 20/04/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 2827 (76,90 %)
  • 240 (6,53 %)
  • 609 (16,57 %)
  • Total : 3676 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 27,55 27,55 27,55
Acheter d'occasion : 21,94
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Janvier 2013