46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Daredevil - Redemption : Redemption

 
 

Résumé

Daredevil - Redemption : RedemptionAfin d'acceder au résumé de Daredevil - Redemption : Redemption, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Daredevil - Redemption : RedemptionCette mini-série en six épisodes datant de 2015, écrite par David Hine et dessinée par Michael Gaydos, aura mis du temps à être éditée en français. C’est bizarre car, malgré un récit assez classique, la qualité est au rendez-vous.

Bon, à la base, je ne suis pourtant pas fan d’histoires qui s’amusent à sortir mes héros préférés de leur environnement habituel. Si ça ne tenait qu’à moi, Batman resterait donc à Gotham et le Diable de Hell’s Kitchen… et bien forcément dans les rues sombres d’Hell’s Kitchen ! En envoyant Matt Murdock à Redemption Valley, en Alabama, afin d’y défendre un jeune homme accusé d’avoir tué un petit garçon, David Hine prend néanmoins le risque de changer de décor. Il a heureusement la bonne idée de se concentrer sur Matt Murdock dans son rôle d’avocat, ne sortant le déguisement de Daredevil qu’à de rares occasions. Le lecteur n’a donc pas vraiment droit à un récit de super-héros, mais à l’histoire classique d’un type qui se fait accusé à tort dans un bled perdu des États-Unis parce qu’il est différent des autres membres de cette communauté fort croyante… où il ne fait pas bon d’être sataniste (comme le pauvre accusé) ou de se déguiser en Diable (comme son avocat). De plus, le scénariste fait preuve d’ingéniosité afin que notre ami aux sens ultra-développés ne puisse pas déceler si le jeune homme est coupable ou non.

Inspirée d’une histoire véridique, ce récit qui met l’accent sur Matt Murdock et qui emmène le lecteur dans un bled perdu qui dévoile progressivement ses secrets, ne déborde certes pas d’originalité, mais le scénariste parvient tout de même à livrer un récit prenant et efficace. De plus, la mise en images de Michael Gaydos, rehaussé par la colorisation experte de Lee Loughridge, s’avère plutôt réussie.

Un bon one-shot !


Chronique rédigée par yvan le 04/05/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 19,00 19,00 19,00
Acheter d'occasion : 24,60
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Daredevil - Redemption : Redemption, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 5 2016
   

Il y a des auteurs qui arrivent à écrire des histoires dans lesquelles le super-héros tient une place particulière, c'est à dire qu'il n'est pas là où l'attend.
David Hine a réussi avec ce récit à utiliser DD quasiment comme une chimère, dans une position symbolique, qui fait quelques apparitions sans jamais verser dans le "poum-tchack-pan-dans-ta-gueule"...
Avec cet album, il s'inspire d'un crime et d'un procès qui ont bel et bien eu lieu aux States, pour camper une atmosphère de roman noir, égratignant au passage le système judiciaire américain en reprenant le stéréotype des bleds du Sud abritant une population aussi rustre qu'intolérante. Ajoutez à ce charmant portrait une Police corrompue et une victime expiatoire et vous tenez là les ingrédients utiles à confectionner une narration lente mais prenante.
L'atmosphère est suffocante et très vite, on est convaincu par la dramaturgie.
Michael Gaydos, comme toujours, plante son style avec ses aplats noirs et ses encrages marqués. Dans la droite lignée d'"Alias" et à mes yeux idéal pour ce type de comic book, à la frontière du roman graphique.
Une lecture hautement conseillée, qui vient casser les codes classiques du récit super-héroïque.