46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 3 : Spéculation et sentiments
 

Dans mon open space, tome 3 : Spéculation et sentiments

 
 

Résumé

Dans mon open space, tome 3 : Spéculation et sentimentsAfin d'acceder au résumé de Dans mon open space, tome 3 : Spéculation et sentiments, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dans mon open space, tome 3 : Spéculation et sentimentsCet album est nettement moins bon que les précédents. Tout d'abord, Hubert, que l'on avait l'habitude de suivre pendant son stage (tome 1) ou sa période d'essai (tome 2), n'est plus au centre du récit. Du coup, on perd un peu le personnage sur lequel on pouvait s'appuyer pour trouver une certaine continuité dans les situations présentées et on se retrouve donc avec uniquement une succession de blagues.C'est dommage, la narration y perd forcément, car on a l'impression d'une compilation de plusieurs sujets sur le monde de l'entreprise, à laquelle il manquerait du liant.

On commence donc avec cette histoire d'équipe TV qui débarque : les gags ne sont pas tous mauvais, mais un certain nombre tombent tout de même à plat. Vient ensuite quelques gags qui reposent sur John-David, un trader déprimé invité par Hubert, qui retrouve goût à la vie après avoir vu comment on vivait dans cette PME : ce passage tombe totalement à plat. Certes, on sent bien que l'auteur a cherché à se raccrocher à une certaine actualité, mais il est quand peu crédible qu'un employé puisse inviter un ami trader sur son lieu de travail : tout cela souffre donc d'un grand manque de crédibilité, contrairement aux deux premiers tomes dont les thèmes du stage ou de la période d'essai étaient plus ancrés dans la réalité, à mon sens.

On ajoute à cette situation pour le moins loufoque quelques blagues sur les dispositions que devaient prendre les entreprises pendant l'épidémie de Grippe A ou encore sur l'influence de "l'écologiquement responsable" sur le monde de l'entreprise. Ces quelques gags ancrent le récit dans une certaine réalité... mais qui ne sont plus forcément d'actualité. En prenant ce type de sujet, l'auteur prend le risque que son album vieillisse mal.

Finalement, celui qui s'en sort le mieux dans cet ouvrage, c'est le responsable informatique qui démissionne. Un peu comme avec le stage ou la période d'essai, ces gags se concentrent sur un moment délicat de la vie professionnelle et il faut bien reconnaître que ces quelques gags sont assez bien vus.

Malheureusement, en l'absence d'un semblant de ligne directrice (que l'on retrouve un peu sur la fin avec le responsable informatique), on se retrouve avec une succession de gags plus ou moins aboutis, dont certains reposent sur des situations peu crédibles et d'autres qui ont eu du mal à vieillir.


Chronique rédigée par gdev le 14/11/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 7,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Aout 2010