46 429 Avis BD |20 122 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 1 : Dans le noir
 

Dans le noir, tome 1

 
 

Résumé

Dans le noir, tome 1Afin d'acceder au résumé de Dans le noir, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dans le noir, tome 1Voici un récit autobiographique, qui nous raconte les aventures de Daria, une jeune Polonaise qui débarque en Suède pour y suivre des cours de BD. Mais la Suède, ce n’est pas vraiment la Pologne, et il lui faut rapidement trouver un travail pour survivre. Le problème, c’est que pour trouver un travail, il faut un numéro délivré par l’administration, numéro que l’on ne peut obtenir que si on justifie d’une activité professionnelle… D’emblée, l’auteur souligne l’absurdité de l’administration suédoise lorsqu’il est question d’accueillir des immigrés, absurdité que l’on doit retrouver à peu près partout.

Du coup, notre pauvre Daria doit accepter de travailler au noir, d’où le titre. A partir de cet instant, le récit se perd un petit peu : on aborde tour à tour les relations entre Daria et ses amis, la vie à Malmö, ses relations amoureuses et sentimentales, son incursion dans les milieux underground, les squats etc… Le récit devient lourd, partant dans tous les sens, faits de plein de tranches de vie que l’on a du mal à relier entre elles. Pour autant, on distingue, ici ou là, que Daria engage un combat contre son employeur ; elle se syndique et va tout faire pour faire valoir ses droits. On se doute que le combat nécessité du courage, de l’abnégation, et du de la ténacité pour une employée sans papiers… Mais ce coup d’éclat est étouffé par un tas d’autres éléments qui viennent polluer le récit. On a l’impression que c’est un journal intime mis sous format BD, sans hiérarchiser les informations qui y figurent. Ainsi, le combat mené contre son employeur, qui est finalement la partie la plus intéressante, se retrouve traité de la même façon que la dernière fête arrosée à laquelle Daria a participé.

C’est dommage car le cœur du récit est caché par des éléments qui alourdissent le récit, et qui le rendent ennuyeux. D’autant que c’est quand même très verbeux et que le lettrage est horrible. D’autant également que le dessin noir et blanc est minimaliste et ne retiendra pas le lecteur par son aspect.

Un ouvrage qui aurait pu être intéressant compte tenu de cette guerre perdue d’avance, et de la personnalité qu’il faut pour la conduire, mais qui est rapidement ennuyeux car trop long, avec des idées en surnombre, trop verbeux qui font que finalement, on ne s’intéresse pas à ce personnage qui apparaît avant tout comme insipide. Pour moi, le sujet valait le coup, mais l’objet ne présente pas un grand intérêt.


Chronique rédigée par gdev le 19/04/2019
 
 
Statistiques posteur :
  • 3253 (74,05 %)
  • 366 (8,33 %)
  • 774 (17,62 %)
  • Total : 4393 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 1,50 Dessin
 
Acheter neuf : 21,85 21,85 21,85
Acheter d'occasion : 18,01
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.00
Dépôt légal : Novembre 2017