46 602 Avis BD |20 218 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Dallas cowboy
 

Dallas cowboy

 
 

Résumé

Dallas cowboyAfin d'acceder au résumé de Dallas cowboy, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Dallas cowboyLarcenet noir serré, sans crème...

Dallas Cowboy, c'est la vie de Manu, des yeux de Manu, et durant une période très sombre de son existence. Alors bien sûr, les remises en question se suivent au fil des pages, alors que le constat d'une existence de souffrance s'offre à nous.

C'est incroyable ce que cet auteur arrive à suggerer et a faire passer comme émotions par sa narration et son trait hors du commun.
Bien loin de ses productions à succès telles que Bill Baroud ou très récemment "Van Gogh", Larcenet nous fait découvrir ses pensées nocturnes, son enfance mal vécue, ses tourments, sans jamais en faire trop, sans vouloir à tout prix exposer ses tripes.

Entre autres, un thème qui lui est cher est évoqué ici, et dont il fera un album quelques temps plus tard : Le service militaire, abrutissement de masse, qui l'a marqué mais qui a aussi forgé sa personnalité, sa psychologie, comme il l'explique très bien lui-même.

Le dessin est vraiment très noir et souligne par la même le récit de la meilleure des façons. Le trait, gras, permet l'expression d'un mal-être limite cosmique tant les différentes pages du livre suintent d'une atmosphère dépressive.

Il m'est très difficile de donner un avis concret sur cet album, comme sur les trois autres de la collection "on verra bien..." des Rêveurs. Lisez-le, c'est ce que je peux vous souhaiter de mieux, tout simplement.


Chronique rédigée par Piehr le 13/06/2004
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,69 8,69 8,69
Acheter d'occasion : 24,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Octobre 1997

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Dallas cowboy, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 1 2006
   

Cet album, c'est du concentré d'émotion. Larcenet s'y dévoile, y dévoile ses rêves cauchemardesques, ses phobies, ses souvenirs. C'est noir mais en même temps on ressent la facette plus gaie de Larcenet, c'est pessimiste mais même dans les pires moments son humour suinte dans sa narration. Résultat, c'est prenant, agréable à lire tout en étant intéressant et souvent fort. Je ne me reconnais pas dans la façon de penser et dans les craintes de Larcenet (nous n'avons pas eu la même jeunesse) mais j'ai pu grâce à son récit et à sa façon de raconter le comprendre, ressentir une petite part de ses émotions.
C'est noir mais pas desespéré, c'est fort, c'est plein de justesse. Bref c'est bon.
Ceci étant dit, je n'achèterai pas personnellement cet album à son prix actuel : ça se lit trop vite et je doute le relire.

2 11 2005
   

Vous n’arrivez pas à vous endormir ? Vos angoisses et vos pensées vous rattrapent et vous submergent au moment où vous devriez ne plus penser à rien et dormir ? Vos médicaments sont trop légers et ne vous endorment plus ? Vous avez le sommeil décalé et entendre vos voisins se lever et faire du bruit alors que vous aller dormir vous énerve ?

Alors, soyez les bienvenus dans les pensées de Dallas Cowboy : les pensées qui vous hantent de façon désordonnées et incohérentes au moment d’aller dormir.

Difficile de décrire ce récit typique Larcenet, de décrire ces pensées qui reflètent la noirceur de la société et la psychologie d’un homme mal dans sa peau, le tout baignant dans l’humour et l’autodérision.

Et puis, Dallas Cowboy n’est pas totalement pessimiste car dans sa tête il sait très bien que quoi qu’il arrive aujourd’hui, le pire est pour demain.

Même si ce récit peut se lire en 10 minutes (ce qui permet éventuellement de le lire vite en magasin) on n’a pourtant pas l’impression d’avoir été volé au rapport qualité prix. De toute façon : c’est à lire !

29 8 2005
   

Il fait nuit, nous sommes couché et nous attendons impatiemment que le sommeil arrive. Cet ennervant moment où il ne faudrait penser à rien pour s'endormir au plus vite. Mais voilà le cerveau nous dicte et nous fait parvenir des souvenirs dans le désordre, passant d’une scène à l’autre sans logique apparente. Voici en gros, le résumé de Dallas Cowboys, un homme (sans doute Mister Larcenet !) qui tente de dormir mais ses souvenirs le rattrapent et le tiennent éveillé jusqu'à l'aube !
Dans cet album nous sommes en sorte les dérangeurs de sommeil de ce dallas cowboy, nous somme ses pensés et nous les découvrons au fil des anecdotes - non chronologique voire illogique par moment…et c'est bien le cas dans la réalité. La vie d'un homme compléxé par son embonpoint, mal dans sa peau depuis sa tendre…, heu sombre enfance ! Victime du rejet et de la cruauté.
Les dessins noirs et les représentations sombres de la société (les personnes qui l'entourent, ressemblent à la mort, yeux creux, bouches noires et les décors obscurs) refletent bien l'état d'esprit et la pathologie très prononcée du personnage.
Cependant, l’humourest tout de même au rendez-vous, l'auto-dérision nous fait rire, souvent acide et grotesque mais si humaine ! (cf. la scéne où il ne doit pas penser bite, croyant que les gens sont tous télépathes sauf lui !).

Bref, un très bel album, très touchant et attachant… bref du Larcenet quoi !