46 543 Avis BD |20 181 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Crossed, tome 1

 
 

Résumé

Crossed, tome 1Afin d'acceder au résumé de Crossed, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Crossed, tome 1Attention, revoilà Garth Ennis ! L’auteur de "Preacher" et "The Boys" est un habitué des lectures averties et aime jouer la carte de la provocation. Dans le sillage de "Walking Dead", il s’attaque donc également au thème des zombies. Après la variante des créatures légèrement nymphomanes de la série "Girls", Garth Ennis imagine une épidémie d’origine inconnue qui ne transforme pas ses victimes en pantins assoiffés d’hémoglobine, mais en sadiques ultra-violents. Autant vous dire tout de suite que c’est vraiment mal barré pour la petite bande de survivants qui tente de rallier l’Alaska afin d’échapper à la barbarie de ces pervers.

Au menu de cette saga qui repousse encore un peu plus la frontière de l’horreur, le lecteur à donc droit à des scènes particulièrement gores. Viols, démembrements, tortures et autres, rien ne nous est épargné au sein de cette histoire qui baigne dans le sexe et la violence. On est donc bien loin de l’approche plus psychologique de "Walking Dead". Garth Ennis ne propose d’ailleurs pas des zombies décérébrés, mais des créatures totalement dégénérés et particulièrement vicieuses, qui ne sont jamais à court d’idées pour faire souffrir leurs victimes. Alors, Ennis va-t-il trop loin ? Oui, évidemment, mais ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre !

Au niveau du graphisme, Garth Ennis retrouve Jacen Burrows, qui accumule ici les planches particulièrement gores. Une mise en scène à la hauteur du scénario d’Ennis, qui multiplie les scènes chocs. La scène du cercle de sel est à ce titre assez horrible, mais prouve également que l’ensemble n’est pas dénué d’un humour particulièrement sombre.

Après la trilogie thématique composée des one-shots totalement indépendants "Black Summer", "No Hero" et "Supergod", Milady Graphics propose donc un nouvel album qui vaut le détour et qui ne fait pas dans la dentelle.


Chronique rédigée par yvan le 09/08/2011
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,26 12,26 12,26
Acheter d'occasion : 25,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.10
Dépôt légal : Mars 2011

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Crossed, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,10/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 5 2016
   

Je suis un grand fan de Garth Ennis mais la réputation sulfureuse, voire la controverse suscitée par cette série a fait que je ne me suis pas précipité.
En effet, bon nombre de lecteurs semblaient choqués. J'ai même entendu des qualificatifs comme «nul, débile, sans aucun intérêt».
Connaissant bien le goût de la provoc' de l'auteur irlandais, j'ai donc sagement attendu qu'on me refile les deux premiers tomes.
Et j'avoue que je suis relativement séduit. Parce que il me semble très clair que "Crossed" est une resucée de "Walking Dead", mais en gore. Ici, pas de zombies, mais des infectés qui se livrent aux pires exactions que l'Humanité refoule en permanence. Viols en réunion, crimes sadiques, démembrements, cannibalisme etc... Prenez ce qu'il y a de pire dans l'Humanité et vous en trouverez l'illustration dans ce début de run.
A l'instar de la plus vendue des séries comics, ce qui tient le récit, c'est la survie d'un groupe, les interactions des individus, les stratégies constamment mises en place pour éviter d'être victimes des monstrueux tueurs infectés, et les pertes dans cette fuite permanente.
Je ne pensais pas vraiment que cette série me plairait, mais à ma grande surprise, me voilà concerné par le sort des personnages. Affaire à suivre mais jusqu'à où ?...

Hec-Tor :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
9 2 2012
   

Garth Ennis et sa faculté à écrire des récits ultra-violents mais jamais dénué de sens. Si Alan Moore a su élever les super-héros. Ennis a su élever la BD Trash! Quelques exception font plus ou moins office de "raté" et ce Crossed n'en fait pas parti. Les réactions des personnages face à l'horreur total sont très réaliste et l'auteur n'hésite pas à parsemer de part et d'autre de son récit des "messages". Malheureusement la violence très dérangeante et abondante dans ce récit "voilera" la profondeur de l'oeuvre. Le tire sera rectifié avec le tome 2 qui est moins chargé en image gore. Enfin, le gros point fort de cet ouvrage est le suspens: si on accroche au récit, on brûle d'impatience de découvrir ce qui attend nos "héros" derrière chaque porte... Si vous avez aimé "Une Nuit en Enfer" par exemple, je doute fort que ce comics vous déçoive!

4 2 2012
   

C'est totalement par hasard que j'ai emprunté cet album à ma bibliothèque, et c'est encore sans aucune connaissance du contenu que je l'ai ouvert.
Et j'avoue avoir été un peu surpris par le contenu.
Mais où est la mention pour lecteur averti ? (Il y en a bien une, au dos de l'album).
Car il vaut mieux être prévenu, c'est gore, c'est très gore, c'est même trop gore.
Il n'y a pas la moindre double page (ou alors très rarement) sans scène de meurtre, de viol, de démembrement. Et tout cela dans un flot de sang.
Pour éviter une énième histoire de zombies, cette fois c'est une étrange maladie qui transforme les personnes infectées en tueurs psychopathes dégénérés et sanguinaires. Cela rend les choses plus difficiles pour les survivants. Cela change donc un peu des zombies décérébrés qui avancent en titubant.
Mais je n'ai pas été convaincu par cette série. Cela tient principalement au thème, je n'aime pas les films d'horreur de série Z, je ne trouve donc pas mon compte dans ce type de récit. Et pourtant je suis un grand fan de la série « Walking Dead ». C'est d'ailleurs pourquoi je trouve que la psychologie des personnages est bien moins travaillée dans « Crossed », or la grande force de la série de Robert Kirkman, et donc la faiblesse de Garth Ennis, qui n'a jamais fait dans la dentelle. Je ne pense pas qu'il puisse développer sans changement sa série sur de nombreux albums.
Je laisse donc cette série aux amateurs du genre, et m'en vais planquer l'album loin du regard de mes enfants en attendant de le rendre à ma bibliothèque.

7 11 2011
   

Autant le dire tout de suite, cette série n'est pas faite pour tout le monde. J'ai vu certaines personnes rendre cette bd à leur libraire, ne comprenant pas comment on pouvait être assez dépravé pour apprécier une telle lecture.
Autant vous dire que pour moi un tel rejet est synonyme de publicité gratuite. Il faut dire que Garth Ennis est un de mes auteurs préférés, sans doute grâce à sa série "Preacher".
Ici a première vue, on lorgne sur du "Walking Dead". Alors oui certains diront que ce ne sont pas des zombies auxquels on a affaire mais à des infecté; mais la trame scénaristique est la même: une poignée de héros qui doivent faire face à des malades plus malsains les uns que les autres dans un monde post-apocalyptique.
Car oui, ici tout est malsain, les meurtres, viols, tortures sont montrés en gros plans bien racoleurs; et si l'ont prend tout au premier degré, c'est la nausée qui l'emporte. Mais tout est tellement excessif qu'on en vient à se marrer, a voir jusqu'où on va aller dans la décadence; et c'est ça qui fait la force du récit, ce côté "too much" qui dédramatise la série, au moins autant que les hectolitres de sangs qui giclent dans un film d'horreur de série B.
Le problème c'est que ce type de récit ne tient pas forcément sur la longueur, car là où Kirkman savait donner de l'empathie pour ses personnages (dans "Walking Dead"), ici on se concentre plus sur la brutalité des infectés et à terme on risque de se lasser.
Crossed 1 & 2 font partie du même arc narratif et pour l'instant c'est assez fun à découvrir mais je ne pense pas continuer au delà.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Crossed : Valeurs familiales 2 2.75
Crossed : Intégrale 1 2.50
Crossed, tome 1 5 3.10
Crossed, tome 2 2 3.25