46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Tout ce sang pour Eva
 

Courtisanes, tome 1 : Tout ce sang pour Eva

 
 

Résumé

Courtisanes, tome 1 : Tout ce sang pour EvaAfin d'acceder au résumé de Courtisanes, tome 1 : Tout ce sang pour Eva, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Courtisanes, tome 1 : Tout ce sang pour EvaEva est une jeune et très belle provinciale qui arrive fraîchement d’Angoulême et veut trouver du travail à Paris. Mais alors qu’elle se trouve dans les salons de Madame de Lotrac, elle se laisse séduire par le jeune et charmant compte Edouard de Brogly. Alors qu’elle se trouve chez lui, ce dernier est assassiné. Paniquée, elle prend la fuite et erre dans les rues de Paris où elle est recueillie par Marie Duplessis, la dame aux camélias. Celle ci va en faire sa cousine et lui apprendre l’art et la manière d’être une courtisane et donc, de se faire entretenir par ses amants.

Cet album met en place notre héroïne dans la nouvelle vie qui l’attend. La jeune Eva, un peu naïve, va vite être confrontée aux complexités de l’amour dans les salons parisiens. Le scénario de Maric est assez simple et fluide. Cela qui nous permet de suivre tranquillement le déroulement de ce tome agrémenté d’un dessin assez classique mais clair de Frissano. Cet album rentre parfaitement dans la collection Vécu de Glénat. Dans le cadre historique difficile de cette époque, on va s’attendrir devant les premiers émois de cette jeune fille.

Grande amatrice d’Alexandre Dumas, cette bd m’avait fait retrouver les ambiances d’une époque que j’aurais aimé connaître et ce dernier apparaît légitimement dans cette histoire. De plus, Marie Duplessis ne serait autre que la Dame au Camélia d’Alexandre Dumas fils. Faudrait que je lise ce livre… pour une fois qu’une bd me donne envie de lire un livre :)

Bref, un album pas très cher et agréable à lire.


Chronique rédigée par Cha le 31/05/2004
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChaReflet de l'avatar de Cha
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,45 9,45 9,45
Acheter d'occasion : 12,44
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.33
Dépôt légal : Septembre 1996

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Courtisanes, tome 1 : Tout ce sang pour Eva, lui attribuant une note moyenne de 3,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

4 6 2006
   

En ce moment, je navigue vraiment de surprises en surprises. Après avoir découvert un "Gil saint André" de grande qualité (et que je pensais être une série classique sans goût), voilà que je découvre que "Courtisanes" n'est pas une série mièvre sans grand intérêt, et clairement écrite pour demoiselle.

En effet, ce premier tome intéressera tout lecteur de BD un temps soit peu sensibilisé à l'histoire française de cette époque, la vision de tout cela étant donnée, une fois n'est pas coutume, par la bourgeoisie de l'époque.

L'histoire se veut assez finement écrite, l'intrigue basique mais entraînante dans laquelle est plongée l'héroïne dans les premières pages accrochant bien le lecteur. Rien d'extraordinaire non plus, mais l'histoire est crédible et assez entraînante, finalement.

Le dessinateur aime dessiner la poitrine des femmes, objectivement :) Mais comme l'artiste est assez calé niveau anatomie, qui s'en plaindra ;) le dessin est en effet assez propre même si son style "gravure ancienne" ne me plait pas plus que ça. Les couleurs sont d'ailleurs parfois assez criardes.
Toutefois, ce dessin trop classique n'est pas repoussant, et colle finalement assez bien à l'ambiance de cette histoire particulière.

Bref, ce premier tome intrigant, qui pourrait presque être un one-shot, saura peut-être vous faire voyager l'espace d'un instant. De là à l'acheter, je vous laisse seul juge.

4 4 2006
   

Pour un premier contact avec Paris, Eva aurait pu rêver mieux. Après quelques heures de bonheur dans les bras du comte de Bogly, elle retrouve le cadavre de son amant.
Sans même connaître l'identité de celui qui l'a délaissée, la jeune fille fuit le lieu du crime.
Elle trouve son salut lorsque son chemin croise celui de Marie Duplessis, célèbre courtisane.

Sous la protection de "la dame aux camélias", Eva fait la connaissance des salons parisiens. Elle croise Chopin, Eugène Sue, Balzac... et Vidocq, l'ancien chef de la police de Louis-Philippe. Vidocq qui espère, grâce à la résolution du dossier de Bogly, revenir au premier plan.

Ici se mêlent grande et petite histoires. Frisano déploie une aisance graphique qui rappelle un peu les illustrations des romans de jeunes filles.

Un style pas courant, séduisant, et un rien coquin pour une histoire qui trouvera une bonne suite.