46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Les extraordinaires aventures de Corentin
 

Corentin, tome 1 : Les extraordinaires aventures de Corentin

 
 

Résumé

Corentin, tome 1 : Les extraordinaires aventures de CorentinAfin d'acceder au résumé de Corentin, tome 1 : Les extraordinaires aventures de Corentin, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Corentin, tome 1 : Les extraordinaires aventures de CorentinLes personnages et le décor -l'Inde mystérieuse- sont plantés.

Et en 1946, va s'offrir aux lecteurs passionnés une des plus belles séries de l'époque. Inspiré par Robinson Crusoé de Daniel Defoe, et de Corentin Quimper, de Paul Féval, Cuvelier nous décrit avec forces images cette Inde méconnue, rêve de nombreux européens. Impressionné par le style de ce jeune auteur, Hergé en personne en propose la parution en épisodes dans le journal "Tintin". Le succès est immédiat. Ce nouveau "livre de la jungle" permet de rêver dans l'immédiat après-guerre et suscitera de nombreuses vocations "coloniales".

Le style de Cuvelier, baroque, haché, énergique, se démarque du graphisme convenu des années cinquante. Son héros, un orphelin qui réussit dans la bonté, la malice et l'idéalisme fera alors le bonheur des "jeunes de 7 à 77 ans".

Corentin n'a vécu que sept aventures, jusqu'en 1974. Mais quelles aventures.

Malheureusement oublié, redécouvrez-le; vous ne le regretterez pas...

NOTICE INFO :
Corentin fit ses premiers dans l'hebdo Tintin n°1 du 26 Septembre 1946.
Paul CUVELIER, dessinateur/scénariste belge, est né à Lens (Hainaut) le 22 Novembre 1923. Il nous a quittés le 05 Août 1978. Vraiment un grand monsieur de la BD franco-belge.

Hasard des rééditions; ce premier tome est aussi paru -l'histoire est identique- sous le titre "L'extraordinaire odyssée de Corentin" (réédition 1978)


Chronique rédigée par LYmagier le 30/10/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 26,60 26,60 26,60
Acheter d'occasion : 30,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Janvier 1950

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Corentin, tome 1 : Les extraordinaires aventures de Corentin, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 11 2005
   

C'est un peu en me forçant que j'ai lu cette série car d'aspect et de narration, elle a énormément vieilli.

Paul Cuvelier est au dessin, et ce monsieur était avant tout un artiste peintre réaliste avant d'être dessinateur de BD. Cela donne des planches au réalisme et à la maîtrise technique sans reproche. Mais par contre, cela a incroyablement vieilli. C'est un style proche des BDs américaines des années 20-30, tels Tarzan ou autres récits d'aventure pure et dure. Les dessins sont figés, trop réalistes pour être plaisants à lire. Et malgré leur maîtrise technique, la mise en page et l'ensemble ne sont pas suffisamment esthétiques à mes yeux pour que le dessin se suffise à lui-même.

Au niveau du récit et de la narration, c'est également très proches de BDs américaines précurseurs. Ce sont des dialogues très naïfs accompagnés d'une narration off qui commente ce que l'on voit sur les images. Les personnages sont stéréotypés de même que le récit en lui-même. Ce sont des récits d'aventure où ce qui prime c'est l'exotisme : le petit Corentin se retrouvera successivement en Inde, en Chine, en Arabie, au milieu des peaux-rouges, etc... Il rencontrera maharadjas, sultans, empereur d'egypte, princes arabes, tribus sauvages, indigènes cannibales, etc... Le réalisme de l'histoire est annexe puisque nous retrouverons toutes ces composantes qui faisait l'imaginaire colonial et exotique de l'époque. Le tout est mélangé sans vrai respect de l'histoire, de la géographie ou de quoi que ce soit qui empêche un anthropophage de se battre avec un indien charmeur de serpents dans un sultanat mystérieux.

La narration dépassée, les histoires trop naïves et sans originalité ni réel charme, le dessin trop réaliste et pas toujours à mon goût, tout ça fait que je m'ennuie sérieusement à la lecture de cette BD qui a largement trop vieilli à mes yeux.
A réserver aux lecteurs amateurs de très vieilles séries et autres nostalgiques.