46 436 Avis BD |20 127 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Communardes !
 
Note moyenne de la série : 3.67

Communardes !

Communardes ! est une série BD qui est ou a été éditée chez Vents d'Ouest.
Lupano (Scénariste), Fourquemin (Dessinateur), Jean (Dessinateur), Mazel (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Communardes ! est parue initialement en Septembre 2015, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Février 2016.

A ce jour, 3 albums BD concernant Communardes ! sont référencés dans notre base, et 6 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,67/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Communardes ! au fil des tomes :
Evolution de la série Communardes ! au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Communardes !, tome 1 : Les éléphants rouges

Note moyenne de l'album : 3,25
Septembre 2015
 
Paris, octobre 1870 : les troupes prussiennes se sont installées à Versailles et assiègent la ville. On fait comme on peut pour survivre ! Les femmes veulent monter au front, et participent en tant que combattantes de l’armée. Mais cette possibilité, rapidement évoquée par le gouvernement, est finalement abandonnée. Victorine, du haut de ses 11 ans, vit cette période entre rêve et réalité, se voyant bien mener l’assaut contre l’envahisseur,... [suite du résumé]
 
 

Communardes !, tome 2 : L'aristocrate fantôme

Note moyenne de l'album : 3,75
Septembre 2015
 
Depuis Londres, Marx et Engels regardent avec attention les événements qui secouent le Paris de cette année 1871. Il faut dire que la Commune mène sa révolution ! Pour se sentir encore plus proche des événements, Marx a dépêché sur place une aristocrate russe, Liza Dimitrieff, qui fait tourner bien des têtes à Paris. Celles des hommes, loin d’être insensibles à son charme, et celles des femmes, qui voient en elle le porte-drapeau... [suite du résumé]
 
 

Communardes !, tome 3 : Nous ne dirons rien de leurs femelles

Note moyenne de l'album : 4,00
Février 2016
 
Marie n'est pas une intellectuelle, ni une aristocrate, encore moins une militante. La Commune, elle aurait pu ne pas la vivre, et continuer à accumuler de la ranc ur et de l'amertume dans sa vie de servante, d'ouvrière à la journée. Seulement, la Commune est là et, avec elle, une occasion en or de régler les comptes, de laisser sortir enfin cette froide colère qui lui tord le ventre, de redresser la tête, de faire payer ceux qui ont fait... [suite du résumé]