45 122 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
Accueil
Tome 1 : opération ironclad
 

Commando colonial, tome 1 : opération ironclad

 
 

Résumé

Commando colonial, tome 1 : opération ironcladAfin d'acceder au résumé de Commando colonial, tome 1 : opération ironclad, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Commando colonial, tome 1 : opération ironcladAvec la surproduction actuelle, il est rare de découvrir un tel petit bijou. Commando colonial fait parti de ses œuvres qui nous enthousiasme grandement.
Plutôt déçu par la production poisson pilote de cette année, cet ouvrage m’a réconcilié avec la collection. Une nouvelle fois, le scénariste Appollo situe son action dans les colonies. Après son excellent "la grippe colonial", il signe une très bonne histoire sur un pan de l’histoire peu connue en France: le ralliement de Madagascar à la France libre du Général De Gaulle.
On louera la précision presque documentaire de cette histoire… La situation politique malgache est très bien décrite ; on y cerne assez vite les Pétainistes, les colons conservateurs, les résistants de la dernière heure, les néo-indépendantistes... Le duo de héros est très réussi, on a même envie d’en savoir plus sur eux (mais, il ne s’agit que d’un premier tome et les auteurs veulent, sans doute, faire durer le suspense)…
Au dessin, Brüno fait du bon « boulot », avec un nombre de couleur relativement réduit. On notera l’omniprésence de ce fond de page orange qui caractérise finalement assez bien l'atmosphère de Madagascar. De plus, on peut apprécier toute la virtuosité du dessin de Brüno dans les scènes d’action et notamment lors des batailles aériennes…
Au final, une vraie réussite pour un premier tome…


Chronique rédigée par JAMES RED le 17/09/2008
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de JAMES REDReflet de l'avatar de JAMES RED
Statistiques posteur :
  • 528 (94,79 %)
  • 23 (4,13 %)
  • 6 (1,08 %)
  • Total : 557 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 7,05
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.63
Dépôt légal : Aout 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Commando colonial, tome 1 : opération ironclad, lui attribuant une note moyenne de 3,63/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 11 2017
   

Après « Biotope » des mêmes auteurs, j’attaque cette nouvelle série sans rien en connaitre. Je reconnais aisément le trait de Brüno qui ne diffère pas de la première série et qui est immédiatement identifiable. J’ai eu du mal à m’y faire, mais c’est maintenant bien intégré.

Pour l’histoire je serai moins indulgent. J’ai nettement préféré « biotope ». Ici nous nous retrouvons en Madagascar en pleine seconde guerre mondiale, Michepin et son acolyte essaient de lutter contre les allemands à leur façon.

Le contexte est plutôt bien choisi, ainsi que les décors qui sont dépaysant. Par contre je trouve que le scénario est un peu maigre, on se contente bien souvent d’aller d’un clan à l’autre sans qu’il ne se passe réellement grand-chose. Du coup je me suis vite désintéressé et j’ai vite été perdu. Il reste cependant quelques pointes d’humour et un développement qui, souvent, ne se prend pas trop au sérieux (surement grâce aux dessins aussi), malgré un sujet ardu. Il aurait certainement fallu aller plus loin dans l’humour ou choisir un sujet moins complexe.

Original, drôle, parfois déconcertant mais pas palpitant pour le moment.

7 9 2009
   

Premier tome de cette nouvelle série des auteurs de "Biotope".

Appollo et Brüno nous plongent cette fois au cœur des colonies, en l’occurrence à Madagascar, pour nous raconter un pan assez méconnu de l’Histoire. Sur fond de seconde guerre mondiale on suit les déboires du major Antoine Robillard du BCRA et de Maurice Rivière, premier Maître des Forces Françaises Libres. Leur mission est ‘simple’ : avec l’aide de leur contact sur place, le dénommé Martin Michepin, ils doivent tenter de rallier Madagascar à la France libre du Général De Gaulle.

Malgré le contexte historique tendu, le ton du récit est léger et s’amuse à pointer du doigt l’aspect assez absurde du colonialisme. Malgré une histoire assez classique, l’ensemble est assez confus et le lecteur a un peu de mal à s’y retrouver au milieu des indépendantistes, Pétainistes et autres parties et nationalités qui cherchent à tirer leur épingle du jeu.

Au niveau du graphisme on reconnaît immédiatement le style caractéristique de Brüno. Le dessinateur de "Junk" et "Inner City Blues" allie à nouveau simplicité, lisibilité et grande efficacité.

28 3 2009
   

Un album assez (d)étonnant.
C’est d’abord un dessin au trait faussement comique. Hé oui, on pourrait croire que l’on va suivre une aventure humoristique alors qu’il n’en n’est rien. Le scénariste m’a emmené sur les rives de Madagascar en 1942. Débarqués incognito, deux hommes –deux militaires- ont pour mission de contacter les riches colons de l’île de se « tourner » vers de Gaulle au lieu du régime de Vichy.
Pas marrant tout ça car cette histoire prend ses racines dans les débuts de ce qui sera la décolonisation, ce avec la Seconde Guerre mondiale pour décor.

Appollo, quand même, a dû faire pas mal de recherches car le postulat et ses développements sont vraiment précis et documentés.
Et c’est ce qui est attirant dans cet opus : le combiné scénario sérieux/dessin faussement marrant fonctionne très bien. La mise en page, volontairement « standard », est nette et sans bavures. Par moments, d’ailleurs, j’ai cru me retrouver dans un « Tintin » tant la trame et le graphisme y ont un air de parenté.

Tout ça pour : un bon album, assez novateur dans son style général et qui –surtout- montre un des nombreux côtés de l’Histoire rarement abordés en BD.