45 868 Avis BD |19 863 Albums BD | 7 817 séries BD
Accueil
Tome 11 : Les Fauves
 

Comanche, tome 11 : Les Fauves

 
 

Résumé

Comanche, tome 11 : Les FauvesAfin d'acceder au résumé de Comanche, tome 11 : Les Fauves, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Comanche, tome 11 : Les FauvesPour les puristes, il n’y a que 10 tomes à la série Comanche. Pourtant il existe bien 5 tomes de plus, toujours scénarisés par Greg mais dessinés non plus par Hermann mais par Rouge, qui reprend le flambeau une décennie plus tard.
Sur une vue d’ensemble, ce tome n’est pas si mal. Il raconte comment de dangereux prisonniers échappés de prison sèment la terreur et comptent bien se venger de leur ancienne connaissance qu’est Red Dust. C’est une chasse à l’homme sur près de 40 pages à laquelle nous assistons. Actions, suspens, duel au poignard, au fusil et revolver, tout y est, c’est classique et bien fait.

Oui mais voilà, ça ne colle plus vraiment à la saga des 10 premiers tomes. C’est trop classique par rapport au tome 10, comme si cet épisode était un flash back ; le far west qui change, qui se modernise dans le tome précédent, n’est plus du tout évoqué ici. De plus, Red Dust a changé, il fume alors qu’il ne me semble pas l’avoir vu fumer avant, on lui découvre un passé de pilleur de banque peu élogieux, et puis ce qui ne me semble pas coller du tout c’est son petit discours sur les végétaux qu’on trouve dans les grottes. Je veux bien qu’il lise des livres, mais un cow boy qui fait ce genre de remarque me parait décalé.

Les dialogues et textes de Greg me semblent aussi moins inspirés, et enfin le dessin de Rouge qui, même en étant très bon, et loin de celui de Hermann.
Ça reste un bon moment de lecture, mais on s’éloigne du chef d’œuvre que sont les 10 premiers tomes.


Chronique rédigée par Olivier73 le 03/12/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Olivier73Reflet de l'avatar de Olivier73
Statistiques posteur :
  • 1807 (80,35 %)
  • 36 (1,60 %)
  • 406 (18,05 %)
  • Total : 2249 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 9,31 9,31 9,31
Acheter d'occasion : 17,17
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Juin 1996

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Comanche, tome 11 : Les Fauves, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 8 2018
   

Après les dix premiers tomes dessinés par Hermann, c'est Rouge qui prend le relais. Ça fait quand même une différence, même si je pense que Rouge a beaucoup de talent, on est il faut l'admettre un cran en dessous. Mais le plus curieux c'est le scénario que je trouve lui aussi bien au-dessous que ce que Greg a pu nous proposer dans les dix tomes précédents. C'est vrai que dix ans ont passé depuis le tome 10, peut-être que Greg veut donner une nouvelle orientation.

Et donc, voilà une bande de pillards qui attaquent un relai de diligence, qui sont d'anciennes connaissances de Red Dust, et donc ce dernier se sent bien obligé de leur courir après, mais est-ce pour les arrêter ou plus prosaïquement pour leur régler leur compte ? On ne sait pas vraiment. Et puis voilà toute une pléiade de chasseurs de primes, qui sont également des copains de Dust, qui se joignent à lui pour retrouver les truands, et toucher la prime. En une seule part si possible, ce qui revient à éliminer tout le monde.

Et dans tout ça, Comanche et Ten Galons dans un rôle plutôt secondaire, qui consiste à compter les morts de part et d'autre. Et pour le suspense, c'est tantôt d'un côté, tantôt de l'autre, la lutte reste toujours à peu près équilibrée. Et puis là-dessus les indiens qui sortent d'on ne sait où et qui mettent un terme définitif à la traque. Bon voilà, je trouve le scénario assez mince, on va mettre ça sur le compte d'une reprise poussive, avec un nouveau dessinateur qui cherche encore ses marques et un ancien scénariste qui a un peu oublié les codes de la série en cours de route. Peut mieux faire.